12/06 17:06

Législatives: Emmanuel Macron estime que "les masques tombent" et dénonce "des alliances contre nature aux deux extrêmes" - "Je ne veux pas donner les clés du pouvoir à l'extrême droite en 2027" - VIDEO

15h11: Le Premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure se refuse à "commenter" la conférence de presse d'Emmanuel Macron. Il l'accuse d'être"la cause du chaos actuel" et veut "œuvrer à en sortir".  

13h13: Le député LFI Paul Vannier, chargé des négociations avec les autres partis de gauche du nouveau "Font populaire" sur la répartition des circonscriptions dans le cadre des élections législatives anticipées, a indiqué mercredi à l'AFP qu'un "accord" avait été trouvé sur ce sujet.

Selon lui, la quasi-totalité des 577 circonscriptions ont été réparties comme ceci : les Insoumis présenteront 230 candidats, les socialistes 170, les Ecologistes aux alentours de 90 et les communistes 50. "Cet accord acte la progression des socialistes mais n'oublie pas la présidentielle", indique Paul Vannier.

"Nous voulions nous baser sur une moyenne des législatives, des présidentielles et des européennes alors que les socialistes voulaient seulement pendre en compte le résultat des européennes", précise le député du Val-d'Oise.

12h42: Le point sur ce qu'il faut retenir de la conférence de presse d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a exposé mercredi sa volonté de faire gagner ceux qui disent « non aux extrêmes », autour du bloc central, lançant un appel au « rassemblement » à 18 jours de législatives anticipées décrites comme une « bataille des valeurs ».

Après sa décision dimanche de dissoudre l’Assemblée nationale qui a surpris tout le monde y compris dans son propre camp, le président de la Républqie a justifié, lors d’une conférence de presse, le seul choix qui « permet la clarification des choses ».

« Je ne veux pas donner les clés du pouvoir à l’extrême droite en 2027 », a affirmé Emmanuel Macron. « Le sursaut, c’est pour maintenant », a-t-il ajouté, estimant qu’il fallait interrompre un processus en train de « se faire sourdement », celui de l’accession au pouvoir du RN.

Il a également réaffirmé qu’il ne démissionnerait pas quel que soit le résultat du scrutin. Il a ajouté qu’il ne souhaitait pas débattre, avant ces législatives, avec Marine Le Pen, après l’avoir pourtant proposé lors de la campagne des européennes.

Quelques jours après des résultats catastrophiques aux européennes, où l’extrême droite a engrangé près de 40% des voix, il n’a retenu ses coups ni contre le RN ni contre La France insoumise, « deux blocs », « deux extrêmes », a-t-il répété dans son propos liminaire.

Il a accusé La France insoumise d’« antisémitisme » et d’« antiparlementarisme », fustigeant le mouvement de Jean-Luc Mélenchon pour avoir « créé un désordre parfois constant » et « inquiétant » à l’Assemblée nationale. Et le RN d’ambiguité à l’égard de la Russie, d’une volonté de « sortir de l’Otan » et d’un discours contradictoire sur les retraites.

« Les masques tombent », a-t-il dénoncé, en évoquant le ralliement du patron des Républicains Éric Ciotti au Rassemblement national et l’entente à gauche entre PS, PCF, Ecologistes et la France insoumise, dans un « front populaire ».

« Bricolages d’appareils », « alliances contre-nature », ce ne sont selon lui « en aucun cas des majorités pour gouverner ».

M. Macron, qui a annoncé notamment « un grand débat sur la laïcité » et le maintien de l’indexation des pensions de retraites sur l’inflation s’exprimait en présence de son gouvernement et des chefs de la majorité, à l’exception d’Édouard Philippe qui a estimé mardi « pas complètement sain » que le président s’implique trop dans la campagne.

De fait, au sein de la majorité, les voix sont très nombreuses qui souhaiteraient voir le chef de l’Etat qui cristallise toutes les critiques, se mettre en retrait de la campagne, lui préférant Gabriel Attal pour mener la bataille.

12h07: Après avoir pris la parole pendant 30 minutes, Emmanuel Macron répond aux questions des nombreux journalistes présents dans la salle

"Je ne veux pas donner les clés du pouvoir à l'extrême droite en 2027". Le chef de l’Etat affirme qu’il ne compte pas démissionner. "C’est absurde"

Emmanuel Macron assure qu'il ne démissionnera pas et qu'il ne débattra pas avec Marine Le Pen avant les législatives anticipées. Le président affirme "suspendre" la réforme électorale contestée en Nouvelle-Calédonie

Pour Emmanuel Macron, le président des Républicains Eric Ciotti "a fait le pacte du diable" avec le RN

11h45: Le président français Emmanuel Macron a appelé mercredi à rassembler tous ceux qui auront "su dire non aux extrêmes", avant ou après les élections législatives anticipées qu'il a convoquées après la débâcle de son camp aux européennes, remportées par l'extrême droite.

"J'ai le souhait que se rassemblent, le moment venu, avant ou après (le scrutin), les femmes et les hommes de bonne volonté qui auront ensemble su dire non aux extrêmes", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse, chargeant les partis de sa majorité d'entamer des discussions avec d'autres formations politiques et renvoyant dos-à-dos l'extrême droite, qui prônerait "l'exclusion", et l'extrême gauche qu'il accuse "d'antisémitisme" et "d'antiparlementarisme".

11h27: Le président Emmanuel Macron s'exprime devant les journalistes

"J'ai pris acte d'un blocage qui empêchait inéluctablement le gouvernement d'agir", "Seule la dissolution permettait la clarification des choses", "Depuis dimanche soir, les masques tombent et la bataille des valeurs éclate au grand jour".

Emmanuel Macron dénonce des alliances "contre-nature aux deux extrêmes" : "Les masques tombent"

"D'ici à l'élection et une fois l'élection passée, nous pourrons, je dirais même que nous devons et nous devrons avoir un dialogue exigeant, constructif et ouvert, et réfléchir à la meilleure manière de servir la France ensemble".

"Nous ne sommes pas parfaits, nous n'avons tout pas bien fait, mais nous avons des résultats"

Emmanuel Macron promet "plus d'autorité à tous les étages" et "plus de fermeté dans la République". Emmanuel Macron veut rassembler ceux qui auront "su dire non aux extrêmes"

"L'action gouvernementale devra continuer de s'inscrire dans le sérieux budgétaire, sous peine de céder à l'affaiblissement du pays et l’appauvrissement des épargnants que promettent l'extrême droite et l'extrême gauche"

Lors de sa conférence de presse, Emmanuel Macron confirme vouloir "huit nouveaux réacteurs nucléaires". "Il nous faut rebâtir notre école républicaine, nous redonnerons le pouvoir aux professeurs"

Emmanuel Macron a promis en conférence de presse que les retraites resteront "bien indexées sur l'inflation", contrairement aux affirmations du Rassemblement national qui affirme que le gouvernement a un "agenda caché" sur le sujet

11h12: Selon son entourage, il devrait évoquer une « nouvelle majorité avec qui et pour quoi faire » et donnera « ses priorités qui auront vocation à être enrichies avec différentes sensibilités qui pourraient venir s’agréger au bloc central ».

09h49: A 18 jours du premier tour, le 30 juin, les grandes manoeuvres ont déjà commencé avec le ralliement du chef des Républicains Eric Ciotti au Rassemblement national et la décision des forces de gauche de s’unir au sein d’un « Front républicain ».

A LR, le psychodrame ouvert par l’annonce de M. Ciotti doit se poursuivre mercredi, avec la convocation par la N.2 du parti Annie Genevard d’un bureau exécutif exceptionnel, suivi d’une conférence de presse.

Le président du RN Jordan Bardella, qui deviendra Premier ministre si son parti rafle la mise au soir du deuxième tour le 7 juillet, et la figure de proue du parti Marine Le Pen entendent bien surfer sur leur victoire historique dimanche avec 31,37% des voix pour réussir l’union des droites.

Emmanuel Macron espère de son côté rallier les LR qui rejettent cette union, de même que les sociaux-démocrates réfractaires à toute alliance avec les Insoumis de Jean-Luc Mélenchon.

08h53: Trois jours après avoir annoncé la dissolution de l’Assemblée nationale, Emmanuel Macron prend de nouveau la parole aujourd'hui à 11h. Le président de la République va répondre aux questions des journalistes depuis le pavillon Cambon Capucines, dans le 1er arrondissement de Paris. Cette conférence de presse était initialement prévue hier dans l’après-midi. Elle a finalement été déplacée au lendemain, alors que tous les yeux étaient tournées vers les Républicains et les annonces d'Eric Ciotti..

L'événement est organisé par Ensemble ! majorité présidentielle, le nom de la coalition du camp présidentiel (Renaissance, Modem, Horizons, Parti radical, En commun, Fédération progressiste, Refondation républicaine et UDI). Emmanuel Macron a prévu de détailler «l’orientation qu’il croit juste pour la Nation», a indiqué l’entourage du chef de l’Etat rapporte l’AFP.

«La clarification politique appelée de ses vœux dimanche par le président de la République est actuellement à l'œuvre. Les forces républicaines d'un côté, les forces extrémistes de l'autre se positionnent», a poursuivi cette même source.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de laverite26
13/juin/2024 - 08h16

Un beau parleur celui la dit donc ! , vivement 2027 ! , lui qui a menti sur la retraite des anciens , qu'il n'y toucherai pas, quelle honte à lui . Facile de parler quand ont a personne en face pour lui répondre.

Portrait de Lotus14
13/juin/2024 - 07h09

ça montre bien qu'îl est déconnecté de la réalité il ne connait pas le peuple il vit dans un paradis doré ( tant mieux pour lui ) mais lorsqu'on gouverne un pays il faut comprendre les citoyens et surtout être réactif , ne pas sortir des balivernes 

Portrait de Ocarina
12/juin/2024 - 20h56
Cfoutoutca a écrit :

Arrêtons avec De Gaulle, on est en 2024 !

Les clefs ça fait un moment qu'il ne sait plus où elles sont. Lol

Ah, ces références au passé ont la vie dure!

Tout comme le RN ou certains ressassent Vichy, mais oublient la collaboration des communistes jusqu'en 1941. 

 

Portrait de medo2511
12/juin/2024 - 17h02

Macron n'a vraiment honte de rien : il est entièrement responsable de tout ce foutoir mais accuse les autres !!!  J'espère qu'il va se prendre une seconde grosse fessée le 7 juillet !

Portrait de Ocarina
12/juin/2024 - 16h14

Il est dans le déni ; il ne veut pas comprendre que les Français ne veulent plus de lui, il ne veut pas comprendre que c'est sa politique laxiste en matière d'immigration à tout va, en baissant son froc devant Von der Leyen pour qui l'immigration non choisie est une chance et son incapacité en matière de sécurité et de justice qui sont la cause de son échec.

Portrait de ThierryG
12/juin/2024 - 16h11

J'ai pris le temps de regarde cette allocution, ce sera la seule, le Président de la République m'a convaincu de ne pas voter à gauche, et m'a conforté dans l'idée de voter à droite.il est grand temps que nous Français imposions un cordon sanitaire autour de tous les fossoyeurs de la France !

Portrait de peteux
12/juin/2024 - 15h46

Je ne veux pas te faire de la peine Manu mais, comme les Français, je pense que personne ne peut faire pire que toi en tant que président de la république. Salut et trouve-toi un passe-temps pendant les 3 années à venir.

Portrait de Koikilencoute
12/juin/2024 - 15h42

Qu'il continue à parler... Haha... Comme disait Gauthier Le Bret : au plus Macron intervient, au plus il fait monter le score de la droite patriote.

Portrait de Koikilencoute
12/juin/2024 - 15h32

« Ouvrir un grand débat sur la laïcité... » Ce président vit dans quel monde !? L'heure n'est pas à un "débat", il est à la reconquête des quartiers perdus !

Portrait de Lotus14
12/juin/2024 - 15h09
MICMAH458 a écrit :

Ce type est devenu inaudible, tant il est méprisant, hautain, imbu de sa personne.  Toutes les bonnes choses sont là grâce à lui, et tous les emmerdements sont de la responsabilité des autres.  Il n'y a que lui qui détient LA Vérité et il est le seul à pouvoir sauver la France.  Ce qui est étonnant, c'est que depuis 7 ans il n'y arrive pas, et qu’en 3 jours à peine lui sont venues un tas d'idées pour redresser le pays et améliorer la vie des français.  Pourquoi ne l'a-t-il pas compris plus tôt ?  Si le RN est vraiment nocif pour notre pays et est responsable des pires calamités telles les 10 plaies d’Egypte, pourquoi ne pas aller jusqu'au bout de sa logique et demander à son disciple darmanin de dissoudre ce parti non républicain et dangereux ?  Pourquoi ne se pose-t-il jamais la question de savoir pourquoi le RN est tellement haut dans les intentions de vote, et n'est-ce pas lui et quelques-uns de ses prédécesseurs qui ont amené cette situation par leur incompétence et leur laxisme ?  Il ne veut pas donner les clés aux extrêmes, mais là encore il est dans le déni puisque tout est mis en œuvre par ces gouvernements d'incapables pour laisser les portes ouvertes et qu'il n'y a même pas besoin d'avoir les clés.

Il croit que c'est lui Le meilleur, le sauveur  , le pouvoir avant tout !! la gloire !!!!!! 

Il est dangereux 

Portrait de MICMAH458
12/juin/2024 - 14h56

Ce type est devenu inaudible, tant il est méprisant, hautain, imbu de sa personne.  Toutes les bonnes choses sont là grâce à lui, et tous les emmerdements sont de la responsabilité des autres.  Il n'y a que lui qui détient LA Vérité et il est le seul à pouvoir sauver la France.  Ce qui est étonnant, c'est que depuis 7 ans il n'y arrive pas, et qu’en 3 jours à peine lui sont venues un tas d'idées pour redresser le pays et améliorer la vie des français.  Pourquoi ne l'a-t-il pas compris plus tôt ?  Si le RN est vraiment nocif pour notre pays et est responsable des pires calamités telles les 10 plaies d’Egypte, pourquoi ne pas aller jusqu'au bout de sa logique et demander à son disciple darmanin de dissoudre ce parti non républicain et dangereux ?  Pourquoi ne se pose-t-il jamais la question de savoir pourquoi le RN est tellement haut dans les intentions de vote, et n'est-ce pas lui et quelques-uns de ses prédécesseurs qui ont amené cette situation par leur incompétence et leur laxisme ?  Il ne veut pas donner les clés aux extrêmes, mais là encore il est dans le déni puisque tout est mis en œuvre par ces gouvernements d'incapables pour laisser les portes ouvertes et qu'il n'y a même pas besoin d'avoir les clés.

Portrait de PhilRAI
12/juin/2024 - 14h26

En gros c'est moi le gentil, les autres les méchants extrémistes, donc il faut les empêcher de me prendre le pouvoir. Pour le coup ce sont des propos vraiment extrémistes, antidémocratiques.

Portrait de Lotus14
12/juin/2024 - 15h11

Il n'a pas compris que le peuple ne le voulait plus et bien il continue à s'imposer

Son dada ce sont les discours sa gestuelle et en foutre plein la vue  Il critique les 2 extrêmes il n'a pas compris qu'il s'enfonce encore plus  

Il fait à nouveaux des promesses mais depuis 2017 pourquoi il ne l'a pas fait

Depuis 2017 c'est de pire en pire

 

 

Portrait de rod7424
12/juin/2024 - 14h16

Si LFI gagnerait le 7 jeuillet cela se traduira de tt facon par un Chaos et qui donnera le RN vainqueur apres les 2 ans qui suivront par le changement de président Ce n'est qu'une question de temps. Donc la stratégie de Macron se soldera par un ECHEC COMPLET et TOTAL et de la LFI en passant   

Portrait de kuwabara
12/juin/2024 - 14h14
Cfoutoutca a écrit :

Arrêtons avec De Gaulle, on est en 2024 !

Les clefs ça fait un moment qu'il ne sait plus où elles sont. Lol

y a encore des millions de fanboy de  degaulle..donc recuperation !!

 

Portrait de Amandecroquante
12/juin/2024 - 13h50

Autant il est méprisant 

Autant il est nul comme président 

Autant il est malin comme politicard

il refait la même technique du bien et du mal.

car il sait que ceux qui votent LFi ne voteront pas RN pour faire barrage à Macron et inversement…

Portrait de lumelec
12/juin/2024 - 13h45

Il n'a pas besoin de donner les clés à qui que ce soit ; les urnes sont là pour ça 

Portrait de frachou55
12/juin/2024 - 13h44

ce qu explique Mr MACRON c est qu il a compris qu'on était en colère et il nous dit que quoiqu'on fasse le système est tellement verrouillé que le RN ne changera rien car c est son Europe cherie qui régit toute nos vies .  donc malgré notre  colère , il faudra voter non seulement pour lui , car sinon notre qualité de vie va s en ressentir mais en plus notre vote fera office d'un plein accord avec sa politique , puisque si on revote pour lui même a contre cœur c est dans un certain sens que nous acceptons notre triste sort- bref soit la pauvreté en douceur avec l Europe ou  la brutalité de la Russie derrière le RN - dans tout les cas çà sent pas bon - 

Portrait de Beguin
12/juin/2024 - 13h42
piwit a écrit :

@Térisa

Que Macron invoque De Gaulle, franchement c’est à mourir de rire…
Il n’y a pas plus opposé dans tous les domaines (économie, souveraineté, Europe…) que le grand Charles (grand dans tous les sens du terme) et le petit Manu !

smiley

Portrait de Beguin
12/juin/2024 - 13h42

33 %, dimanche, Il est dans le déni 

Portrait de Cfoutoutca
12/juin/2024 - 13h40

Arrêtons avec De Gaulle, on est en 2024 !

Les clefs ça fait un moment qu'il ne sait plus où elles sont. Lol

Portrait de KERCLAUDE
12/juin/2024 - 13h30

Mr MACRON déplore, d 'accord mais qui est responsable du bordel qui s'installe dans le pays. 

Portrait de piwit
12/juin/2024 - 13h28 - depuis l'application mobile

Il déplore, il déplore…
Mais qui est le responsable de tout ça ?
Qui a dynamité le PS et LR, ouvrant la voie à LFI et au RN ?

Portrait de piwit
12/juin/2024 - 13h26 - depuis l'application mobile
Térisa a écrit :

En gros,voter pour moi (enfin mes candidats) et donner moi une majorité sinon c'est le chaos....

Mais le plus beaux c'est lorsque il dit, en parlant des LR, que fasse à la trahison de Cioti, De Gaulle en gros se retourne dans sa tombe. En matière de trahison LR ou l'UMP à l'époque, ne s'est pas géné pour s’asseoir sur un référendum et trahir le vote du peuple. C’était il y a pas très longtemps, en 2008.... Et tous ses ténors de LR et de la Macronie qui s'offusquent, ont tous voté en 2008 comme un seul homme pour cracher sur le référendum. Alors vos hauts le cœur, vous pouvez vous les mettre...

@Térisa

Que Macron invoque De Gaulle, franchement c’est à mourir de rire…
Il n’y a pas plus opposé dans tous les domaines (économie, souveraineté, Europe…) que le grand Charles (grand dans tous les sens du terme) et le petit Manu !

Portrait de Greenday2013
12/juin/2024 - 13h03

« un grand débat sur la laïcité »...

Parlottes, parlottes, parlottes...

Portrait de Marine70
12/juin/2024 - 12h54 - depuis l'application mobile

Quel tartuffe ce type.

Portrait de Térisa
12/juin/2024 - 12h47

En gros,voter pour moi (enfin mes candidats) et donner moi une majorité sinon c'est le chaos....

Mais le plus beaux c'est lorsque il dit, en parlant des LR, que fasse à la trahison de Cioti, De Gaulle en gros se retourne dans sa tombe. En matière de trahison LR ou l'UMP à l'époque, ne s'est pas géné pour s’asseoir sur un référendum et trahir le vote du peuple. C’était il y a pas très longtemps, en 2008.... Et tous ses ténors de LR et de la Macronie qui s'offusquent, ont tous voté en 2008 comme un seul homme pour cracher sur le référendum. Alors vos hauts le cœur, vous pouvez vous les mettre...

Portrait de MajorF
12/juin/2024 - 12h46 - depuis l'application mobile

On dirait un gosse capricieux ; c’est à se demander si le psychiatre italien qui avait dit qu’il avait un problème de santé mentale, n’aurait pas raison !

Portrait de Dragon13127
12/juin/2024 - 12h36 - depuis l'application mobile

ce n'est pas un président qui décide pour les clés du pouvoir mais les français. Donc c'est qu'il veut truqué les élections.

Portrait de kuwabara
12/juin/2024 - 12h38

blabla baisse des impots !! peut etre mais augmentation taxessssss... taxe fonciere ,  taxe poubelle , taxe des carburant , energie , taxe medicament moins bien remboursés etc etc..

trop de strates administratif ???  le gars il est la depuis plusd e 10 ans et il se reveille aujourdhui ?? ca fait 20 ans tout le monde le dit .. enfin moi au moins