11/06 13:00

Législatives: Le président Emmanuel Macron exclut, dans une interview au Figaro, de démissionner "quel que soit le résultat" des élections législatives anticipées

12h59: Emmanuel Macron a exclu de démissionner « quel que soit le résultat » des élections législatives anticipées convoquées après la défaite de son camp aux européennes, dans un entretien publié mardi par le Figaro Magazine.

Interrogé sur le risque que le Rassemblement national, en cas de victoire, demande sa démission, le chef de l’Etat a balayé cette hypothèse selon l’hebdomadaire. « Ce n’est pas le RN qui écrit la Constitution, ni l’esprit de celle-ci. Les institutions sont claires, la place du président, quel que soit le résultat, l’est aussi. C’est un intangible pour moi », a-t-il répondu.

Il s’est dit à nouveau prêt à débattre avec Marine Le Pen, la cheffe des députés d’extrême droite dans l’Assemblée nationale dissoute. « Bien sûr! Je suis prêt à porter nos couleurs et défendre notre projet », a-t-il dit. « J’y vais pour gagner! », a assuré le président, dans cette interview réalisée lundi après-midi, au lendemain de son annonce choc de la dissolution qui a pris tout le monde de court, jusqu’à son propre Premier ministre Gabriel Attal.

A ceux qui jugent qu’il est « fou » de provoquer un tel séisme politique, Emmanuel Macron rétorque: « non, pas du tout ». « Je ne pense qu’à la France. C’était la bonne décision, dans l’intérêt du pays. Et je dis aux Français, n’ayez pas peur, allez voter. »

Avant sa conférence de presse attendue mercredi pour donner le ton de la campagne macroniste, il a expliqué vouloir aller aux urnes « en s’élargissant et en clarifiant sa ligne ».

Il a ajouté son intention de « tendre la main à tous ceux qui sont prêts à venir gouverner et à travailler à une synthèse dans le sens d’une radicalité ambitieuse », sans dire exactement comment, puisqu’il n’a pas réussi depuis 2022 à élargir sa majorité relative.

« Je n’ai jamais cru aux sondages », a-t-il martelé. « Une nouvelle campagne commence et il ne faut pas regarder les scores par circonscription à l’aune de ceux des européennes », a-t-il poursuivi.

08h44: L'information est signée de nos confrères d'Europ, Emmanuel Macron pourrait mettre cet après-midi sa démission dans la balance pour dramatiser l'enjeu des élections législatives. Selon Europe 1, "La démission du président n’est pas un tabou. Oui, il faut aujourd’hui envisager tous les scénarios", assure l’un de ses proches.

Il poursuit au sujet du chef de l'État : "Il est prêt à sacrifier la fin de son quinquennat." Si ce n’est évidemment pas l’option privilégiée, la perspective de la démission du président doit servir dans cette campagne à dramatiser le scrutin à venir. Car le pari au fond d’Emmanuel Macron, c'est l’électrochoc.

En ce sens, un cadre du parti l’assume sans ciller : "La cohabitation avec le RN peut aussi être une piste pour les laisser se planter joyeusement avant 2027."

Ce serait en fait "L’unique clé pour retrouver une majorité, en provoquant un réveil des consciences."

Emmanuel Macron aurait même  annoncé la dissolution ce dimanche 9 juin afin de faire gagner le Rassemblement national aux élections législatives, pour démissionner ensuite, faute de majorité. De quoi permettre au chef de l'État de "se présenter une troisième fois".

L'article 6 de la Constitution française est très clair. Il prévoit que "nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs". Mais ceux-ci doivent-ils être complets ? "Il y a un vrai débat sur le sujet", note Mélody Mock-Gruet.

Docteure en droit public, elle rappelle qu'une décision du Conseil d'État rendue le 25 octobre 2022 a permis au président de Polynésie française de briguer un troisième mandat, alors que la loi limite aussi le nombre de mandats consécutifs. "Arrivé au pouvoir en 2014, après la démission de son prédécesseur, Edouard Fritch a effectué un bout de premier mandat pendant trois ans et demi, puis a été réélu en 2018", rappelle l'enseignante à Sciences Po Paris.

Tandis qu'il souhaitait à nouveau se présenter en 2023, le Conseil d'Etat a jugé qu'un troisième mandat était possible puisqu'il n'avait pas effectué deux mandats complets.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Lotus14
11/juin/2024 - 17h25

Tantôt oui tantôt non c'est du en même temps ça toujours été comme ça  avec lui 

Portrait de bergil
11/juin/2024 - 15h18
Ocarina a écrit :

J'ai plutôt l'impression qu'il veut tout détruire par rancune suite à sa déconfiture dimanche dernier:

- Il dissout l'assemblée tout en sachant que nul parti n'y aura une majorité absolue.

- Si il nomme le RN avec majorité relative au gouvernement, il fera tout pour les empêcher de gouverner et prouver leur incapacité alors que ce sera lui qui les handicape.

- Si il propose de démissionner si non majorité Renaissance (chantage) ; par vengeance et rancune vis à vis des électeurs qu'il ne respecte point, il sait qu'il laissera un futur président sans majorité au parlement durant 1 an puisque suite à une dissolution, il faut 1 an minimum pour une autre dissolution.

Cette dissolution annoncée dimanche est un piège à cons....

Bien entendu ! à chaque fois qu'il le peut ses objectifs sont de foutre le b.rdel , de semer la discorde , cela lui a parfaitement réussi en 2017

.

 

Portrait de EDEN12
11/juin/2024 - 14h52

Même pas envie de l'entendre celui ci ! Qu'il dégage au plus vite !!! Le pire sera pour les prochains, rattraper toute la merde qu'il a accumulé depuis 7 ans ... et dont il est très fière en plus ... mais comme dirait DARMANIN ça va bien se passer !!!

Portrait de Azrael68
11/juin/2024 - 12h36 - depuis l'application mobile

Ça fait longtemps qu’il aurait du démissionner ! Je devrais même dire que sa fait longtemps que les français auraient du le virer de son poste ! Nous sommes les employeurs de Macron , et dans n’importe quelle entreprise quand un salarié ne donne pas satisfaction, il est licencié ! Ça fait des années qu’il nous montre son incompétence en mettant le pays plus bas que terre en mettant la dette de la France au fond d’un gouffre abyssal ! Honte à ce président et honte à tous les français qui l’on mis à ce poste !

Portrait de Koikilencoute
11/juin/2024 - 12h23
mercibernard a écrit :

des bonnes nouvelles tout les deux jours c'est trop

Oui, ça met du piment dans l'info smiley

Malheureusement, en attendant, l'islamisation et l'immigration massive continuent... smiley

Portrait de Ocarina
11/juin/2024 - 11h16

J'ai plutôt l'impression qu'il veut tout détruire par rancune suite à sa déconfiture dimanche dernier:

- Il dissout l'assemblée tout en sachant que nul parti n'y aura une majorité absolue.

- Si il nomme le RN avec majorité relative au gouvernement, il fera tout pour les empêcher de gouverner et prouver leur incapacité alors que ce sera lui qui les handicape.

- Si il propose de démissionner si non majorité Renaissance (chantage) ; par vengeance et rancune vis à vis des électeurs qu'il ne respecte point, il sait qu'il laissera un futur président sans majorité au parlement durant 1 an puisque suite à une dissolution, il faut 1 an minimum pour une autre dissolution.

Cette dissolution annoncée dimanche est un piège à cons....

Portrait de fleure02000
11/juin/2024 - 10h23

Eh oui Macron va présenter sa démission car il s'est très bien se qu'il fait . Dans 2 mois il y a les élections à Bruxelles et il va se présenter donc comme il est très stratégique il quitte le bateau en entraînement ses élus. Il est très malin comme il pense qu'à lui sa petite personne son égaux surdimensionné. Adieu Monsieur Macron et bonne route et vive la France de demain

Portrait de MICMAH458
11/juin/2024 - 09h42

Dramatiser, c'est effectivement ce qu'il fait le mieux, avec au même niveau sa grande expertise pour recaser ses anciens collaborateurs à des postes de prestige et hautement rémunérés, cela va de soi.  Si cela s'avérait vrai, alors en ce qui concerne le chantage à la démission, cher Manu, ne nous tente pas, cela serait une trop belle occasion qu'il ne serait pas permis de rater.

Portrait de dede35
11/juin/2024 - 09h28

Quitte à tout changer autant partir vers une nouvelle ère 

Portrait de DK Dent
11/juin/2024 - 09h22

Encore une "info" sans aucune source. Du bla-bla.

Portrait de mercibernard
11/juin/2024 - 09h22

des bonnes nouvelles tout les deux jours c'est trop

Portrait de GLGD
11/juin/2024 - 09h18
yannc04 a écrit :

Peut être qu'il espère pouvoir en cas de démission se représenter et switcher la loi des 2 mandats consécutifs maximum. Même s'il a peu de chances d'être réélu....

C'est impossible, il est clairement stipulé qu'un Président de la République ne peut être élu que pour 2 mandats. Qu'il n'en effectue qu'une partie ne rentre pas en ligne de compte. Ce qui compte c'est qu'il a déjà été élu 2 fois consécutives, donc c'est grillé pour se représenter. Des constitutionnalistes l'ont déjà confirmé dans.plusieurs articles de presse. S'il se représentait quand même, c'est le Conseil Constitutionnel qui devrait rejeter sa candidature, il n'y a pas d'autre interprétation possible.

Portrait de yannc04
11/juin/2024 - 09h04

Peut être qu'il espère pouvoir en cas de démission se représenter et switcher la loi des 2 mandats consécutifs maximum. Même s'il a peu de chances d'être réélu....

Portrait de kuwabara
11/juin/2024 - 09h00

mdr tout le monde veut sa demission et la , les gens critiquent s il fait ca trop marrant

Portrait de KERCLAUDE
11/juin/2024 - 08h58

Rien n'est impossible avec ce genre de personnage, trop fier pour écouter des conseils.

Portrait de Amandecroquante
11/juin/2024 - 08h58

Non il est trop orgueilleux pour ça !

il veut une cohabitation pour rétablir son image.

son idole c’est Mitterand 

Portrait de Lotus14
11/juin/2024 - 09h03

Il en est capable !!! 

Pour se représenter en 2027 

Portrait de nina83
11/juin/2024 - 08h51

alors il serait fou, et il s'en fiche complètement de ce pays.... il doit avoir un égo maxi surdimentionné s'il le fait..... mais les journalistes inventent aussi n'importe quoi

Portrait de remarques
11/juin/2024 - 08h49

Je n'y crois pas du tout ! La soupe est trop bonne...

Mais qu'il fasse, qu'il fasse, ce sera la seule action qui aura fait de positif pour "le pays qu'il aime tant !"