10/06 15:01

Dissolution: Les élections législatives en France sont "un processus démocratique qui ne va pas perturber les JO", affirme Thomas Bach, le président du Comité international olympique

Les élections législatives en France sont « un processus démocratique qui ne va pas perturber les JO », a affirmé lundi Thomas Bach, le président du Comité international olympique (CIO) en marge d’une visite d’école à Paris, au lendemain de l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale.

« Nous voyons une grande unité en faveur des JO à Paris », a martelé Thomas Bach. A ses côtés, Anne Hidalho, la maire PS de Paris, ville hôte des JO, a assuré que « rien ne viendra gâcher les JO » même si elle a jugé « extremement troublant » qu’une dissolution soit décidée « juste avant les JO ». « Les Jeux arrivent, on est prêt, les Jeux se feront dans un tres belle ambiance », a-t-elle dit.

« La France est habituée à faire des élections et ils vont le faire encore une fois, on aura un nouveau gouvernement et un nouveau Parlement et tout le monde va supporter les JO », a déclaré Thomas Bach, au sujet des conséquences possibles de ce scrutin dont le deuxième tour est prévu à trois semaines de l’ouverture des Jeux d’été.

Interrogée sur le fait de savoir si elle pourrait « accueillir le monde » avec un éventuel Premier ministre d’extrême droite, Anne Hidalgo a répondu: « moi j’accueillerai le monde en tant que maire de Paris, avec le président de la République, le président du CIO et Tony Estanguet », a-t-elle souligné.

« On est déterminé à livrer ces grands Jeux », a justement expliqué de son côté Tony Estanguet, le patron du Cojo.

« On a déjà fait face à des adaptations qui ont été fortes, une dizaine d’élections depuis la création du comité de candidature, on a toujours su travailler avec les acteurs publics, on est dans la dernière phase (...) les principales décisions ont déjà toutes été prises, on est dans l’opérationnalité », a-t-il résumé.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Archimedes
10/juin/2024 - 16h25

Au contraire, ça va sauver les JO puisque les nazislamistes sentent bien que ce n'est pas le moment de faire un attentat, ni de sortir le drapeau hideux suprémaciste arabe de la palestine qui n'existe pas (et qui n'existera jamais).

C'est bien, restez à votre place. Ou alors le RN aura la majorité absolue. Coucouche panier pas bougé  !