10/06 12:01

Les cybergendarmes ont recensé 338 sites frauduleux de revente de billets en ligne pour les épreuves des Jeux olympiques de Paris à moins de deux mois de la cérémonie d’ouverture

Les cybergendarmes ont recensé 338 sites frauduleux de revente de billets en ligne pour les épreuves des Jeux olympiques de Paris à moins de deux mois de la cérémonie d’ouverture, a-t-on appris lundi auprès de la gendarmerie, confirmant une information de franceinfo.

Ils font partie d’une cellule créée en mars 2023 pour lutter spécifiquement contre la fraude à la billetterie pour les JO-2024 dans le cadre d’un programme d’Europol, en coordination avec le Comité d’organisation des Jeux Olympiques (Cojo). La cellule compte 200 cybergendarmes, qui veillent sur internet et les réseaux pour débusquer ces fausses billetteries.

« Il existe deux types de sites frauduleux: des sites officiels qui tentent de vendre des places pour des épreuves olympiques sans autorisation et des sites "escrocs", qui réclament vos informations personnelles et bancaires », explique à l’AFP le capitaine Etienne Lestrelin, qui gère les opérations.

« Fin mai, on avait recensé 338 sites frauduleux de revente de billets, dont 51 ont été fermés et 140 ont été mis en demeure pour faire cesser la vente sur des sites officiels non autorisés », ajoute le gendarme.

Les sites frauduleux sont généralement hébergés à l’étranger, « dans des pays peu coopératifs sur l’échange d’informations » selon le capitaine Lestrelin, et se présentent de manière « sérielle », sur plusieurs sites, démontrant « le côte organisé » de ces fraudes. « Aujourd’hui, il n’y a aucun billet et aucun visuel, ça n’existe pas encore. Il y a un QR code », avertit le gendarme. Les billets pour les Jeux olympiques de Paris 2024 sont en vente uniquement sur le site officiel de la billetterie.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Beguin
11/juin/2024 - 05h39

Les JO

Portrait de Beguin
10/juin/2024 - 12h18

Bordel habituel