30/05 08:10

Le Maire de Marseille a éteint hier soir les lumières de sa Mairie face à "l'horreur des frappes sur Gaza"- Des manifestants ont hissé le drapeau palestinien sur le fronton du bâtiment

Des manifestants ont hissé hier soir à Marseille, le drapeau palestinien au fronton de la Mairie de la ville, alors que quelques heures plus tard, vers 22h, Benoît Payan, le Maire a même éteint les lumières en solidarité. Au lendemain d'une grande manifestation pour la Palestine à Marseille ayant rassemblé des milliers de personnes, le maire de Marseille apporte en effet son soutien aux victimes : "L'horreur des frappes meurtrières sur Rafah nous révolte et nous touche au plus profond de notre humanité". 

"En mémoire de toutes les victimes civiles de Gaza", la mairie a décidé d'éteindre les lumières sur la devanture de l'Hôtel-de-Ville ce mercredi soir à 22h. Benoît Payan encourage "tous les maires de France à en faire de même".

"Le maire de Marseille ne l’a pas fait le 7 octobre pour les victimes juives. Il a choisi son camp. Par clientélisme", a répliqué le sénateur LR des Bouches-du-Rhône, Stéphane Le Rudulier sur X.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bdhy
30/mai/2024 - 10h52

Ce genre de prise de position, comme celle du drapeau palestinien à l'assemblé, ne peut que conforter les mouvements islamo-gauchiste dans leurs propos et leurs actions antisémites !

La guerre est une horreur et je ne cautionne pas par mes propos les frappes sur des civils quels qu'ils soient.