29/05 10:01

Le groupe Lagardère va lancer en septembre un nouveau "news magazine" pour ceux qui "veulent parler de la France fière" - Laurence Ferrari est nommée présidente du JDD et de ce nouveau magazine

Le groupe Lagardère, en passe de céder son magazine emblématique Paris Match au géant du luxe LVMH, a le projet de créer un rival aux hebdomadaires d'informations:  "Nous lancerons à la rentrée de septembre un nouvel hebdomadaire d'informations, baptisé le JDNEWS", a déclaré au Figaro la présidente de Lagardère News, Constance Benqué.

Constance Benqué a décrit pour le nouveau titre une ligne éditoriale conforme à celle d'un autre hebdomadaire dont Lagardère (dans le giron de Vivendi, groupe du milliardaire Vincent Bolloré) est propriétaire, le Journal du dimanche.

Paraissant le mercredi, "ce magazine hebdomadaire s'adressera aux lecteurs qui veulent entendre parler de la France fière, qui ont soif de liberté d'expression et qui souhaitent lire des articles autour de l'excellence du modèle français", a-t-elle souligné.

Ce lancement signifie l'arrêt du mensuel JDD Magazine, consacré aux livres et à la culture, qui n'a pas trouvé un lectorat suffisant. La dirigeante de Lagardère a également annoncé la nomination de Laurence Ferrari, l'un des visages de la chaîne CNews (autre média de la galaxie Bolloré), comme "présidente de la marque JDD, qui englobera le JDD et JDNEWS".

Un directeur de la rédaction doit être nommé ultérieurement pour le nouveau magazine, qui devrait reposer sur de "jeunes journalistes, et des collaborations d'éditorialistes du JDD, d'Europe 1 et CNews", autres médias du groupe.

La presse est un secteur en difficulté au sein de Lagardère, et de manière générale en France. Le groupe avait annoncé en avril que le chiffre d'affaires de cette activité avait chuté de 14,3% au premier trimestre.

Mais la présidente de Lagardère News a estimé dans Le Figaro que cette filiale, "avec l'appui de Vivendi", était "aujourd'hui dans une position de conquête".

Le groupe Lagardère a annoncé le 22 mai un "protocole d'accord non engageant" en vue de la cession de Paris Match (hebdomadaire qui a fêté ses 75 ans en mars) à LVMH, dirigé par Bernard Arnault, confirmant l'avancée des négociations exclusives annoncées fin février par les deux groupes.

"L'éventuelle signature des accords définitifs pourrait intervenir fin juillet 2024", selon un communiqué. Soumis à l'aval des autorités de la concurrence, le projet pourrait être finalisé "fin septembre". 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
29/mai/2024 - 12h42
Koikilencoute a écrit :

Un thème intéressant, mais la presse écrite a-t-elle encore un avenir ?

Vous voulez laisser tomber ?

Portrait de Koikilencoute
29/mai/2024 - 11h15

Un thème intéressant, mais la presse écrite a-t-elle encore un avenir ?