24/05 17:01

Le parquet de Nice annonce avoir requis un non-lieu pour un policier ayant tué un jeune homme de 24 ans lors d'un refus d'obtempérer en 2022

Le parquet de Nice a annoncé avoir requis un non-lieu pour un policier ayant tué un jeune homme de 24 ans lors d'un refus d'obtempérer en 2022 à Nice, confirmant une information du quotidien Libération. Il revient désormais au juge d'instruction de se prononcer sur la suite des poursuites engagées à l'encontre de ce policier pour «violences volontaires avec arme ayant causé la mort sans intention de la donner».

Le 7 septembre 2022, ce policier, alors âgé de 23 ans, avait tiré sur Zied B., un jeune homme déjà condamné plusieurs fois, en particulier pour conduite sans permis et infraction à la législation sur les stupéfiants, qui circulait à bord d'une voiture volée. Le tir avait eu lieu après une course-poursuite et plusieurs chocs entre la voiture de Zied et celle des policiers, notamment sur la voie rapide Pierre Mathis, mais des images vidéo, diffusées sur les réseaux sociaux, ont montré que le policier se trouvait à côté du véhicule quand il a tiré et n'était donc pas directement menacé à ce moment-là.

Dans son réquisitoire, le parquet s'est appuyé sur l'alinéa 4 de l'article L435-1 du code de la sécurité intérieure, issu de la loi dite «Cazeneuve» de 2017, qui autorise les forces de l'ordre à tirer s'ils n'ont pas d'autre moyen pour stopper des conducteurs récalcitrants susceptibles de blesser d'autres personnes dans leur fuite. «Nous sommes choqués de cette position du parquet», ont déclaré dans un communiqué les avocats de la famille de Zied à l'AFP, rappelant que l'IGPN, la police des polices, avait pour sa part conclu qu'il n'y avait pas de danger immédiat pour les policiers au moment des tirs et que les conditions justifiant l'usage des armes n'étaient pas réunies. «Aller dans ce sens équivaudrait à instaurer un véritable permis de tuer pour les policiers», ont-ils insisté, reprenant une critique récurrente de la loi Cazeneuve.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Dani31
25/mai/2024 - 10h47 - depuis l'application mobile

Je viens de lire le nom de la racaille, décidément encore et toujours les mêmes, ce pays me désole de plus en plus.

Portrait de Dani31
25/mai/2024 - 10h45 - depuis l'application mobile

La légion d'honneur pour ce policier.

Portrait de Ocarina
24/mai/2024 - 20h25

Abattre une racaille, ça devrait être récompensé d'une médaille.

Portrait de dede35
24/mai/2024 - 18h36

Encore heureux