24/05 11:14

Guerre à Gaza: Orion Hernandez-Radoux, l’un des trois derniers otages français détenus par le Hamas, est mort - L'armée israélienne a récupéré les corps de deux autres otages

11h13: Le point sur ce que l'on sait

Emmanuel Macron a exprimé vendredi son « immense tristesse » après l’annonce de la mort de l’otage franco-mexicain du Hamas, Orión Hernández-Radoux, dont le corps a été récupéré dans la nuit par l’armée israélienne aux côtés de ceux de deux autres otages.

« J’apprends avec une immense tristesse la mort de notre compatriote Orión Hernández-Radoux, otage du Hamas depuis le 7 octobre. Je pense à sa famille et à ses proches. Nous sommes à leurs côtés. La France reste plus que jamais engagée pour la libération de tous les otages », a écrit le président de la République sur X.

Orión Hernández-Radoux est la 43e victime française de l’assaut du mouvement islamiste palestinien survenu le 7 octobre en Israël, qui a entraîné la mort de plus de 1.170 personnes. Deux otages français restent désormais détenus depuis plus de sept mois.

L’armée israélienne a annoncé vendredi avoir récupéré les corps de trois otages retenus dans la bande de Gaza, après une « opération conjointe » de l’armée et de services de renseignements israéliens à Jabalia, dans le nord du territoire en guerre.

En déplacement à Valence, le Premier ministre Gabriel Attal a « adressé (s)es pensées et (s)a solidarité à sa famille, ses amis à ses proches ».

« C’est un drame qui nous rappelle d’abord l’ampleur du massacre et de l’attaque terroriste commise par le Hamas. C’est un drame qui nous rappelle que nous avons toujours deux otages français qui sont retenus dans la bande de Gaza », a-t-il ajouté, affirmant que « notre priorité absolue, c’est évidemment de parvenir à leur libération pour qu’ils puissent retrouver leurs proches en sécurité ».

Outre celui d’Orión Hernández-Radoux, les corps de l’Israélien Chanan Yablonka et de l’Israélo-Brésilien Michel Nisenbaum ont été retrouvés.

Ces trois hommes faisaient partie des 124 personnes toujours retenues à Gaza, sur les 252 enlevées le 7 octobre. Le nombre d’otages encore détenus s’élève désormais à 121, dont 37 sont morts, selon l’armée israélienne.

Le 7 octobre, Orión Hernández-Radoux avait assisté au festival de musique Tribe of Nova, dans le sud d’Israël, lorsque les combattants du Hamas ont attaqué.

Dans un entretien à l’AFP en janvier, sa mère française Marie-Pascale Radoux, peintre installée à Labastide-Saint-George, près de Toulouse, demandait « au Hamas de prendre soin de (son) fils, parce qu’il avait des fragilités physiques ».

.

.

10h45: En déplacement à Valence, le Premier ministre Gabriel Attal a « adressé (s)es pensées et (s)a solidarité à sa famille, ses amis à ses proches ». « C’est un drame qui nous rappelle d’abord l’ampleur du massacre et de l’attaque terroriste commise par le Hamas. C’est un drame qui nous rappelle que nous avons toujours deux otages français qui sont retenus dans la bande de Gaza », a-t-il ajouté, affirmant que « notre priorité absolue, c’est évidemment de parvenir à leur libération pour qu’ils puissent retrouver leurs proches en sécurité ».

10h22: "J’apprends avec une immense tristesse la mort de notre compatriote Orión Hernández-Radoux, otage du Hamas depuis le 7 octobre. Je pense à sa famille et à ses proches. Nous sommes à leurs côtés. La France reste plus que jamais engagée pour la libération de tous les otages", a déclaré le président Emmanuel Macron sur son compte X.

.

.

10h14: L'armée israélienne a annoncé vendredi avoir récupéré les corps de trois otages retenus dans la bande de Gaza depuis l'attaque du Hamas sur le sol israélien le 7 octobre.

"Les corps des otages (Chanan) Yablonka (Israélien, NDLR), Michel Nisenbaum (Israélo-Brésilien, NDLR), et Orion Hernandez (Radoux, Franco-Mexicain, NDLR) ont été récupérés dans la nuit lors d'une opération conjointe" de l'armée et de services de renseignements israéliens à Jabalia, dans le nord du territoire en guerre, indique l'armée dans un communiqué. Oríon Hernandez Radou participait au Nova Festival le 7 octobre dernier avec sa compagne Shani Louk.

Sur le réseau social X, l’avocat et ancien élu parisien Patrick Klugman déclare : "Les nouvelles du jour sont terribles. Le corps de Orion Hernandez, l’un des trois otages français encore en captivité a été retrouvé par l’armée israélienne à Gaza. C’était un magnifique jeune homme parti faire la fête à Nova avec sa compagne qui a été fauché comme elle et avec elle par la barbarie abjecte. A chaque fois que j’entendrai parler de Résistance pour évoquer ces crimes, je repenserai a Orion et à tous les autres. Qu’il repose en paix". 

.

 

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ma vision des choses
24/mai/2024 - 12h50

Un message de LFI (et de ses sbires) pour féliciter le Hamas ?

Portrait de Archimedes
24/mai/2024 - 12h42

40 français sont morts le 7 octobre,  ce qui en fait le 3eme attentat nazislamiste le plus meurtrier après le Bataclan et la promenade des anglais.

Israël a le DEVOIR de (nous) se défendre.

Soutien inconditionnel à Tsahal.

 

Portrait de Beguin
24/mai/2024 - 12h17

Condoléances 

Portrait de mbagnick
24/mai/2024 - 10h27

Comment on appelle des gens qui tuent des otages? Des résistants selon LFI?