23/05 17:14

L'incroyable témoignage d'un ancien prisonnier, Kamel Madani, dans Morandini Live : "Comme Mohamed Amra, j'ai eu jusqu'à 10 portables, j'ai fait des visios, j'avais aussi une chicha..." - Vidéo.

Pendant de longs mois, la cellule de Mohamed Amra a fait l’objet d’une sonorisation dans le cadre d’une enquête sur le meurtre ultraviolent d’un homme à Marseille, qu’il est soupçonné d’avoir commandité depuis la prison de la Santé. Ces écoutes inédite ont été révélées ce matin par le Parisien et montrent à quel point Mohamed Amra était habité par un sentiment d’impunité et de toute-puissance.

Mais ce matin, dans Morandini Live, sur CNews, un ancien détenu Kamel Madani a expliqué que tout ça ne le surprenait pas du tout : "Moi aussi, j'ai eu jusqu'à 10 portables avec mon co-détenu, j'ai fait des vidéo conférence pour Noël avec ma fille... J'avais aussi une chicha comme lui.

Honnêtement, la prison quand vous avez de l'argent c'est comme le Club Med. Il suffit d'avoir de l'argent et vous avez droit à tout ! Le problème c'est pour les moins fortunés, ceux qui sont en bas de l'échelle, et pour eux, c'est vraiment l'enfer"

Kamel Madani qui a témoigné ce matin chez Jean-Marc Morandini est un  franco-algérien, tombé dans la délinquance.

Condamné pour vol à main armée en bande organisée, il est condamné à 4 ans de prison ferme.

Il reprend ses études en prison où il terminera son Master et étudiera sans relâche pour atteindre son rêve impossible: devenir professeur de l’Education nationale. Kamel Madani a ensuite retranscrit son parcours dans le livre autobiographique « De voyou à prof ». 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de djelloul
24/mai/2024 - 12h50

"de voyou a prof"...............Moi qui croyait qu il fallait un casier judiciaire vierge pour etre prof...et comme ils ont du mal a recruter ils prennent tout ce qui se presente .........bin je comprends mieux

Portrait de Talya
24/mai/2024 - 07h37

Enfin un prisonnier qui a su donner du sens à sa vie et se servir de la prison pour étudier et pour se réinsérer. C'est tellement rare que cela mérite d'être souligné. Par ailleurs, ses efforts ont permis que son casier judiciaire soit effacé par la justice pour pouvoir passer les concours de l'Education Nationale (sinon il n'aurait pas pu devenir prof). Il lui aurait été tellement plus facile de se laisser aller et de tomber dans la grande délinquance avec la compagnie des autres prisonniers. J'espère simplement que son exemple sera suivi par d'autres détenus qui ne veulent pas subir leur peine et qui veulent sans sortir. On a une seule vie sur terre.

Portrait de Koikilencoute
24/mai/2024 - 03h44

Bientôt un "Morandini Live" en direct depuis la prison ? Avec interview des détenus en train de fumer et de commander des pizzas avec leurs smartphones ?

Portrait de Koikilencoute
24/mai/2024 - 03h37

Ah lui n'a pas eu de chance, il est sorti trop tôt. Il n'aura pas droit à la visite du château de Versailles ni à la piscine ni au karting dans la cour.

Portrait de Constrictor
24/mai/2024 - 01h38

Les précisions de cet ancien détenu concernant les conditions de vie en prison sont les bienvenues quand on peut lire ici sur ce blog, dans les commentaires, qu'elles seraient des Club Med, provenant de gens qui n'y connaissent rien, juste alimentés par ce qu'ils peuvent lire ici ou là.

Et d'après ce qu'il relate, la prison est un microcosme de notre société où les plus aisés profitent de la situation de ceux qui sont au fond du trou, au sens figuré comme au propre, puisqu'on parle de prison.

Portrait de Archimedes
23/mai/2024 - 22h15
Delrem87 a écrit :

Bonjour vous parlez de chose que vous n'avait pas l'air de bien connaitre ....90% des détenus ne touchent plus aucun revenu une fois en prison (ni RSA, Chomage, etc), les droits redeviennent acquis une fois "libérés". Les familles doivent payer "la cantine" pour les détenus justement, d'ou les propos de l'interview qui dit que les marginaux sont moins bien lotis (car beaucoup plus solitaire).Et la prison à un coup .... Il ne faut pas croire qu'une famille solvable ne paye rien. Pour ma part lors de l'incarcération d'un proche, je devais verser 278€ par mois par exemple. Le problème est peut etre là d'ailleurs, le condamné paye rien c'est vrai (il ne touche rien il faut savoir le dire), mais sa famille est redevable pour lui, ses amis ses proches etc le font cantiner 

Merci pour ces précisions

Portrait de Delrem87
23/mai/2024 - 21h35
Archimedes a écrit :

Dans beaucoup de supermarchés, on ne capte pas le téléphone, mais on peut capter le réseau dans les prisons ??? 

On va où là ? Ils ne payent ni eau, ni électricité, ni chauffage, ni nourriture, ni salle de sport. Ils ont des téléphones, la chicha et la télé, et quand il sortent ils se rendent compte que leur vie est plus difficile à l'extérieur avec toutes les factures, loyers, les responsabilités, l'inflation... évidemment qu'ils récidivent.

Bonjour vous parlez de chose que vous n'avait pas l'air de bien connaitre ....90% des détenus ne touchent plus aucun revenu une fois en prison (ni RSA, Chomage, etc), les droits redeviennent acquis une fois "libérés". Les familles doivent payer "la cantine" pour les détenus justement, d'ou les propos de l'interview qui dit que les marginaux sont moins bien lotis (car beaucoup plus solitaire).Et la prison à un coup .... Il ne faut pas croire qu'une famille solvable ne paye rien. Pour ma part lors de l'incarcération d'un proche, je devais verser 278€ par mois par exemple. Le problème est peut etre là d'ailleurs, le condamné paye rien c'est vrai (il ne touche rien il faut savoir le dire), mais sa famille est redevable pour lui, ses amis ses proches etc le font cantiner 

Portrait de Archimedes
23/mai/2024 - 21h17
vixen87 a écrit :

je suppose qu'on ne fait plus de fouilles des cellules.

On autorise quasiment tout tant que cela garantie la paix.

C'est curieux, j'ai l'impression qu'on achete la paix sociale partout.

 

Il n'y a absolument aucune différence entre "acheter la paix sociale" et "céder au terrorisme".

Portrait de vixen87
23/mai/2024 - 20h33

je suppose qu'on ne fait plus de fouilles des cellules.

On autorise quasiment tout tant que cela garantie la paix.

C'est curieux, j'ai l'impression qu'on achete la paix sociale partout.

 
Portrait de Archimedes
23/mai/2024 - 18h38

Dans beaucoup de supermarchés, on ne capte pas le téléphone, mais on peut capter le réseau dans les prisons ??? 

On va où là ? Ils ne payent ni eau, ni électricité, ni chauffage, ni nourriture, ni salle de sport. Ils ont des téléphones, la chicha et la télé, et quand il sortent ils se rendent compte que leur vie est plus difficile à l'extérieur avec toutes les factures, loyers, les responsabilités, l'inflation... évidemment qu'ils récidivent.

Portrait de colindutertre
23/mai/2024 - 17h22

Très fier de lui , bravo !!

OUI on peut faire un lien direct entre la delinquance et l'immigration ou issue de l'immigration , ce sont toujours les mêmes, les noms/prénoms parlent d'eux mêmes.

Les statistiques carcerales le démontre parfaitement.

Va falloir passer ca au carcher (c'est pas moi qui l'ai dit c'est SARKOZY!)