23/05 16:31

Seine-Saint-Denis: Le père de la fillette de 8 ans décédée après avoir été retrouvée en arrêt cardiorespiratoire à son domicile à Bondy, a été mis en examen et écroué

Le père de la fillette de 8 ans décédée mardi après avoir été retrouvée dimanche en arrêt cardiorespiratoire à son domicile à Bondy (Seine-Saint-Denis), a été mis en examen pour violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner et écroué, selon le parquet de Bobigny cité par l’AFP. Les secours avaient été appelés dimanche en fin d'après-midi par le père. Ils ont trouvé l'enfant en arrêt cardiorespiratoire et l'ont transporté à l'hôpital où elle est morte.

Le père, âgé de 49 ans, a été interpellé sur place car «il présentait suffisamment d'éléments pour justifier un placement en garde à vue », selon une source policière. Aucune précision n'a été donnée à ce stade sur les circonstances des faits qui ont conduit au décès de la fillette. La mère n'était pas présente au moment des faits, a indiqué le parquet de Bobigny.

Le décès de la fillette est intervenu une semaine après celui d'un enfant de quatre ans retrouvé mort dans sa maison à Stains, dans le même département. La mère et le beau-père du petit garçon ont été mis en examen pour meurtre et écroués. Le corps de l'enfant, né en septembre 2019, avait été retrouvé nu allongé au milieu du salon, avec des traces de coups et une brûlure, selon une source policière.

En 2023, plus de 60 enfants ont été tués par leurs parents, selon La Voix de l'Enfant, une association qui réalise un décompte à partir des cas rapportés dans les médias. Un rapport remis au gouvernement en 2019 estimait qu'un enfant était tué tous les cinq jours.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lumelec
23/mai/2024 - 19h18

Un enfant tué tous les cinq jours par ses parents  ! L'être humain est devenu pire que pire  !