22/05 17:31

La situation des nappes phréatiques françaises s’est encore améliorée en avril et est "globalement très satisfaisante" à l’approche de l’été, selon le Bureau de recherches géologiques et minières

La situation des nappes phréatiques françaises s’est encore améliorée en avril et est « globalement très satisfaisante » à l’approche de l’été sous l’effet des pluies importantes des dernières semaines, à l’exception notable des Pyrénées-Orientales qui restent dans le rouge, a annoncé le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM).

Au 1er mai, 65% des nappes métropolitaines se situent au-dessus des normales, avec 21% dont les niveaux sont même très hauts. A l’inverse, 22% sont sous les normales, dont 4% à des niveaux très bas, dans le Roussillon mais aussi dans certaines parties de la Corse, précise le BRGM dans son bulletin mensuel.

Il y a une « légère amélioration par rapport au mois dernier malgré la reprise de la végétation » qui absorbe une partie des précipitations. Au 1er avril, 58% des nappes étaient au-dessus des normales et 27% étaient en dessous. C’est aussi beaucoup mieux que l’an dernier à la même époque, où la situation était « très inquiétante » avec 68% des nappes sous les normales.

« La situation s’est complètement inversée en raison d’une recharge très excédentaire » notamment sur la période mars/avril où il a beaucoup plu, a indiqué Violaine Bault, hydrogéologue au BRGM, lors d’un point téléphonique.

Le mois d’avril a été très contrasté en France, avec certes un épisode de fraîcheur en fin de mois mais globalement des températures encore au-dessus des normales pour le 27e mois d’affilée. Concernant les pluies, la France a aussi été coupée en deux, avec des pluies toujours excédentaires sur la moitié nord et le centre-est, tandis que le sud-ouest, la région Provence-Alpes Côte d’Azur et la Corse étaient déficitaires.

En mai, il a continué à pleuvoir sur certaines parties de la France, permettant de poursuivre les tendances plutôt favorables de l’hiver.

Les prévisions pour l’été sont donc « plutôt optimistes » si l’on considère l’ensemble de l’Hexagone, même si des tensions ne sont pas à exclure sur la fin de la période, anticipe le BRGM.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Otis dentiste
23/mai/2024 - 14h57
YVESM a écrit :

Quinze ou vingt ans, cela vous arrange.

C'est un biais de confirmation.

Yves COCHET, tout comme les sectes millénaristes, repoussent toujours l'inéluctable.

C'est rigolo, que pour certains sujets, on puisse parler de "fake news" (quand ça arrange les écolos) et que pour d'autres, c'est une parole d'évangile.

Maintenant, pourquoi pas,..., rendez-vous, dans trente ans.

Vous déformez délibérément mon commentaire...Je n'ai jamais écrit que les problèmes arriveront dans 15/20 ans, les problèmes sont déjà là, j'ai écrit que dans nos dirigeants ne pourront pas faire l'autruche indéfiniment. Dans le futur et même certainement avant 15/20 ans, les problèmes qui sont déjà là auront pris une telle ampleur que nos dirigeants (qui d'ailleurs dans leur ensemble tiennent exactement le même discours que vous) n'auront d'autre choix que de se confronter à la réalité. Les problèmes sont déjà matérialisés pour une grande partie des pays de l'hémisphère sud, chez nous ça commence, demandez aux céréaliers et à la filière végétale dans son ensemble.

Non là aussi vous caricaturez à dessein, l'écologie n'est pas une secte ou une parole d'évangile, ni même une idéologie, c'est un ensemble de sciences biologiques, après ce qu'en font les partis politiques c'est autre chose.

Portrait de YVESM
23/mai/2024 - 09h28
Otis dentiste a écrit :

C'est pourtant exactement le contraire qui se passe. Par soucis de popularité les politiciens au pouvoir font l'autruche pour éviter de prendre des mesures contraignantes aujourd’hui mais qui seront DIX fois plus douloureuses lorsqu'elles devront inévitablement être prises en urgence absolue dans 15/20 ans.

Quant à votre ironie sur les limites du pétrole, de l'eau douce et le système agroalimentaire, vous semblez très éloigné de la science vous pourriez donc commencer à vous tourner vers des vulgarisateurs très accessibles comme Jancovici, Jean-Baptiste Fressoz, Matthieu Auzanneau, Bruno Parmentier.

Quinze ou vingt ans, cela vous arrange.

C'est un biais de confirmation.

Yves COCHET, tout comme les sectes millénaristes, repoussent toujours l'inéluctable.

C'est rigolo, que pour certains sujets, on puisse parler de "fake news" (quand ça arrange les écolos) et que pour d'autres, c'est une parole d'évangile.

Maintenant, pourquoi pas,..., rendez-vous, dans trente ans.

Portrait de Otis dentiste
23/mai/2024 - 01h26
LoveU4Ever a écrit :

Commentaire le plus débile du jour. Félicitations.

Je n'aurai peut-être pas formulé ça comme ça, mais en effet, son commentaire n'est pas le plus éclairé qui soit.smiley

Portrait de Otis dentiste
23/mai/2024 - 01h23
YVESM a écrit :

C’est faux.

Puisqu’on vous dit qu’il n’y aura plus de pétrole, plus d’eau, plus de nourriture.

Par contre il y’aura, toujours, des politiciens pour nous faire peur et nous faire culpabiliser.

C'est pourtant exactement le contraire qui se passe. Par soucis de popularité les politiciens au pouvoir font l'autruche pour éviter de prendre des mesures contraignantes aujourd’hui mais qui seront DIX fois plus douloureuses lorsqu'elles devront inévitablement être prises en urgence absolue dans 15/20 ans.

Quant à votre ironie sur les limites du pétrole, de l'eau douce et le système agroalimentaire, vous semblez très éloigné de la science vous pourriez donc commencer à vous tourner vers des vulgarisateurs très accessibles comme Jancovici, Jean-Baptiste Fressoz, Matthieu Auzanneau, Bruno Parmentier.

Portrait de LoveU4Ever
22/mai/2024 - 21h56
YVESM a écrit :

Et bien, ça, c’est du raisonnement.

L’insulte sert de voile à l’ignorance.

L’ignorant se voile dans l’insulte.

 

Définitivement débile.

Portrait de YVESM
22/mai/2024 - 18h12
LoveU4Ever a écrit :

Commentaire le plus débile du jour. Félicitations.

Et bien, ça, c’est du raisonnement.

L’insulte sert de voile à l’ignorance.

L’ignorant se voile dans l’insulte.

 

Portrait de LoveU4Ever
22/mai/2024 - 17h49
YVESM a écrit :

C’est faux.

Puisqu’on vous dit qu’il n’y aura plus de pétrole, plus d’eau, plus de nourriture.

Par contre il y’aura, toujours, des politiciens pour nous faire peur et nous faire culpabiliser.

Commentaire le plus débile du jour. Félicitations.

Portrait de YVESM
22/mai/2024 - 17h46

C’est faux.

Puisqu’on vous dit qu’il n’y aura plus de pétrole, plus d’eau, plus de nourriture.

Par contre il y’aura, toujours, des politiciens pour nous faire peur et nous faire culpabiliser.