22/05 11:57

L'humoriste de France Inter Guillaume Meurice, suspendu depuis trois semaines dans l'attente d'un possible licenciement, est convoqué à une commission de discipline le 30 mai prochain

L'humoriste de France Inter Guillaume Meurice, suspendu depuis trois semaines dans l'attente d'un possible licenciement, est convoqué à une commission de discipline le 30 mai à 14h30 par la direction des ressources humaines de Radio France, a-t-il annoncé à l'AFP mercredi.

"La sanction envisagée est la rupture anticipée pour faute grave" de son contrat de travail, est-il rappelé dans sa convocation, consultée par l'AFP et qui fait suite à un entretien préalable jeudi dernier. "Aucune décision définitive de sanction" ne sera "notifiée moins de deux jours ouvrables après la tenue de la commission" et l'humoriste pourra demander "au cours de la réunion (...) que ce délai minimum soit augmenté à huit jours calendaires", est-il précisé. Sollicitée par l'AFP, la direction de Radio France n'a pas souhaité commenter.

Guillaume Meurice a été écarté de l'antenne le 2 mai, quatre jours après avoir réitéré ses propos polémiques sur Benjamin Netanyahu tenus fin octobre. Il avait comparé le Premier ministre israélien à une "sorte de nazi mais sans prépuce", ce qui lui avait valu des accusations d'antisémitisme et une plainte, récemment classée sans suite. L'humoriste, qui pourra être assisté le 30 mai d'une personne de son choix parmi les salariés de Radio France, était accompagné d'un délégué syndical Sud lors de son entretien préalable la semaine dernière.

A l'issue de cet entretien, le syndicat avait expliqué qu'il était reproché à Guillaume Meurice d'avoir répété ses propos polémiques "en sachant que l'Arcom (le régulateur de l'audiovisuel) avait adressé à Radio France une mise en demeure" la première fois. Ainsi, le chroniqueur aurait "manqué de loyauté envers son employeur" et l'aurait fait "afin de servir des intérêts personnels", rapporte Sud qui conteste cela.

"La DRH de Radio France dispose des éléments suffisants pour renoncer à une sanction pouvant aller jusqu'à la rupture anticipée du contrat de travail", estime le syndicat. Une grève contre la suspension de Guillaume Meurice avait empêché dimanche 12 mai la diffusion de l'émission de Charline Vanhoenacker, dont il fait partie, et perturbé les programmes de cette station durant la journée.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Beguin
23/mai/2024 - 08h50

Une belle tete de vingt culs

Portrait de Dédérinox
22/mai/2024 - 20h48

Il est vrai qu'un humoriste pas drôle, ça pose problème

Portrait de Archimedes
22/mai/2024 - 20h41
seb2746 a écrit :

Comment ne pas avoir de haine contre des gens qui PRONE les massacres de bébé à bout portant, des civils qu'on fait crever de faim et qu'on massacre lors des ravitaillements en nourriture, qu'on massacre les civils dans des hôpitaux, qu'on tue dans des églises des civils (en ne respectant pas le lieu de culte), qu'on tue jours après jours des civils pour prendre leur maison.

 

Tu as raison, les massacres doivent s'arrêter, il faut que les arabes palestiniens retournent dans les pays arabes d'où ils viennent, Egypte, Jordanie, Syrie, Arabie Saoudite. Que l'Egypte ouvre grand ses frontières pour accueillir leurs frères arabes. 

Même chose pour les arabes qui ont colonisé Molenbeek, le 93, Roubaix, les quartiers nord de Marseille... ils ne seront jamais heureux en Europe, ils doivent rendre ces territoires et rentrer chez eux au Maghreb, paisiblement.

Portrait de seb2746
22/mai/2024 - 20h06
Le Suisse a écrit :

Tu t'es vu quand t'as bu ?

Tu débordes tellement de haine, pète un coup, ca ira mieux...

Comment ne pas avoir de haine contre des gens qui PRONE les massacres de bébé à bout portant, des civils qu'on fait crever de faim et qu'on massacre lors des ravitaillements en nourriture, qu'on massacre les civils dans des hôpitaux, qu'on tue dans des églises des civils (en ne respectant pas le lieu de culte), qu'on tue jours après jours des civils pour prendre leur maison.

 

Portrait de YVESM
22/mai/2024 - 17h41

Futur candidat LFI ?

Portrait de Le Suisse
22/mai/2024 - 17h28
seb2746 a écrit :

Vous osez critiquer une décision de JUSTICE car elle n'est pas dans VOTRE sens ? la loi est la même pour tous et toutes, les assos sionistes génocidaires étaient aux procès et ont toutes étaient dégagées.

Vous vous marrez quand c'est contre les chrétiens, les homos et les arabes mais pas quand c'est contre un taré génocidaire...

Tu t'es vu quand t'as bu ?

Tu débordes tellement de haine, pète un coup, ca ira mieux...

Portrait de Archimedes
22/mai/2024 - 16h39
Orwell2024 a écrit :

Non pas l'humoriste Guillaume Meurice mais l'antisémite Guillaume Meurice !

Effectivement, de plus, étant donné qu'il n'est jamais drôle, il n'y a aucune raison de soutenir Meurice à moins d'être antisémite / nazislamiste / suprémaciste arabe.

Portrait de seb2746
22/mai/2024 - 16h18
Orwell2024 a écrit :

Non pas l'humoriste Guillaume Meurice mais l'antisémite Guillaume Meurice !

Vous osez critiquer une décision de JUSTICE car elle n'est pas dans VOTRE sens ? la loi est la même pour tous et toutes, les assos sionistes génocidaires étaient aux procès et ont toutes étaient dégagées.

Vous vous marrez quand c'est contre les chrétiens, les homos et les arabes mais pas quand c'est contre un taré génocidaire...

Portrait de Koikilencoute
22/mai/2024 - 15h28

Tiens, on peut être licencié de Radio France ?

À part ça, je suis surpris par la phrase "dispose des éléments suffisants pour renoncer à une sanction". Ça ne serait pas plutôt "pour prononcer une sanction" ?

Portrait de Le Suisse
22/mai/2024 - 15h15

 

« Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin, qu'on a fendu un beau matin. Qu'on a pendu... avec ses tripes ! »

 

Portrait de Archimedes
22/mai/2024 - 15h04

Les collabos du nazislamisme sont-ils payés par le Qatar ?

Portrait de Orwell2024
22/mai/2024 - 12h53

Non pas l'humoriste Guillaume Meurice mais l'antisémite Guillaume Meurice !