18/05 07:05

Nouvelle- Calédonie : Regardez les images des émeutiers masqués et vêtus de noir, qui paradent à travers la ville dans une voiture de police qu'ils ont volée - Vidéo

Regardez les images des émeutiers qui ont volé une voiture de police et qui paradent à son bord en traversant la ville. Tout habillés de noir et masqués, ils veulent ainsi montrer leur pouvoir et leur domination face aux forces de l'ordre et à l'armée qui ont débarqué dans l'île depuis 48h pour tenter de rétablir l'ordre. 

Gabriel Attal a confirmé, qu'un projet de loi de prolongation de l'état d'urgence était en préparation, mais que l'objectif était de "l'éviter". La décision d'une prolongation ou non devrait être prise à la fin du week-end en fonction de l'évolution de la situation" pour une éventuelle présentation en conseil des ministres mardi.

Interrogé sur la possibilité qu'il se rende en Nouvelle-Calédonie, le Premier ministre a indiqué que les conditions de sécurité ne le permettaient pas en l'état. Toutefois, selon nos informations, l'hypothèse serait actuellement étudiée à Matignon.

À l'issue de la réunion à Matignon entre Gabriel Attal, la présidente de l'Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, et le président du Sénat, Gérard Larcher, le Premier ministre a fait le point sur les moyens déployés en Nouvelle-Calédonie. "Comme je l’avais annoncé, un pont aérien a été mis en place pour le déploiement de 1000 policiers et gendarmes sur place.

Les opérations ont d’ores et déjà commencé et tous les effectifs seront à pied d’œuvre d’ici la fin du week-end", a-t-il indiqué. "Ces 1000 policiers et gendarmes s’ajoutent aux 1700 effectifs déjà présents en Nouvelle-Calédonie.

Au total, avec l’arrivée des renforts, ce sont 19 unités de forces mobiles, ainsi que des détachements du RAID, du GIGN et 60 officiers de police judiciaire qui seront mobilisés sur le terrain", a encore détaillé le chef du gouvernement.

Par ailleurs, 17 assignations à résidences des leaders émeutiers ont été demandés, le couvre-feu de 18h à 6h est maintenu et les rassemblements sont toujours interdits.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de djelloul
18/mai/2024 - 12h31

je suppose que ces jeunes veulent juste foutre le bordel........ les revendications ils n en ont que faire....et pour le pillage c est deja fait................ainsi va la vie

Portrait de Fpt01
18/mai/2024 - 11h16 - depuis l'application mobile

N’oubliez pas qu’on est toujours en France, si le Gouvernement ne fait rien, c’est la métropole qui va s’enflammer également. Il faut mobiliser l’armée

Portrait de kuwabara
18/mai/2024 - 09h25

fermeté et etre autoritaire !!  lol !!darmanain et attal  humiiliés