14/05 17:01

L'épidémie de choléra à Mayotte a touché à ce stade 67 personnes, annonce le ministre de la Santé Frédéric Valletoux, qui s'est une nouvelle fois voulu rassurant en dépit d'un cas recensé dans un nouveau quartier

L'épidémie de choléra à Mayotte a touché à ce stade 67 personnes, a annoncé mardi le ministre de la Santé Frédéric Valletoux, qui s'est une nouvelle fois voulu rassurant en dépit d'un cas recensé dans un nouveau quartier. "On a réussi en vaccinant la population (...) à faire en sorte que les chiffres augmentent mais n'explosent pas", a-t-il déclaré sur TF1.

"Aujourd'hui, on a un bilan de 67 personnes" touchées, a-t-il ajouté, rappelant la mort d'une fillette de 3 ans la semaine dernière sur l'île de l'océan Indien, dans la commune de Koungou. "Pour l'instant le choléra est circonscrit à un quartier même si hier (lundi) nous avons trouvé une personne dans un autre quartier".

Interrogé sur le risque d'une propagation de l'épidémie en métropole, le ministre de la Santé a appelé à "ne pas se faire peur".

"Il faut rappeler que le choléra, quand il est traité, c'est-à-dire avec un traitement antibiotique, a un taux de mortalité qui est très faible aux alentours de 1,5%", a-t-il souligné. "On est vraiment sur une maladie qui, quand elle est bien prise en charge, permet de s'en sortir au bout de quelques jours".

Les premiers cas de choléra à Mayotte ont été recensés mi-mars chez des personnes revenant des Comores voisines, où l'épidémie flambe avec 98 décès selon le dernier bilan officiel. A Mayotte, les premiers cas diagnostiqués chez des patients n'ayant pas quitté l'île sont apparus fin avril.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions