17/04 12:02

Le réseau social X a bloqué plusieurs messages à caractère politique en Inde, à la demande des autorités, peu avant le début des élections législatives qui s’ouvrent vendredi

Le réseau social X a bloqué plusieurs messages à caractère politique en Inde, à la demande des autorités, peu avant le début des élections législatives qui s’ouvrent vendredi et se poursuivront pendant six semaines. La plateforme, dont le milliardaire Elon Musk est propriétaire, a indiqué que ces messages ne seraient pas accessibles aux internautes indiens jusqu’à la fin des élections, sans cacher sa désapprobation.

« En conformité avec les demandes (des autorités), nous avons suspendu ces messages jusqu’à la fin de la période électorale », a indiqué un communiqué publié sur le compte Global Affairs de la plateforme, mardi soir. « Cependant, nous ne sommes pas d’accord avec ces actions et maintenons que la liberté d’expression devrait s’étendre à ces messages et au discours politique en général », y est-il également précisé.

Les messages, publiés par des élus, des partis politiques ou des candidats, contenaient des affirmations non vérifiées sur la vie privée de leurs adversaires, ce qui, selon la commission électorale indienne, constitue une violation des règles en vigueur. Mardi également, les représentants au Brésil de la plateforme se sont engagés à se plier aux décisions de la Cour suprême brésilienne, malgré de précédentes menaces d’Elon Musk de passer outre.

Le milliardaire devrait rencontrer prochainement le Premier ministre Narendra Modi en Inde pour évoquer de grands projets d’investissement dans le pays. L’Inde, plus grande démocratie au monde, est régulièrement classée parmi les cinq premiers pays au monde pour le nombre de demandes de suppression de contenus des réseaux sociaux, de la part d’un gouvernement.

Ailleurs sur le web

Vos réactions