17/04 07:31

Benjamin Dessange, fils cadet du coiffeur mondialement connu Jacques Dessange, décédé en 2020, sera jugé à Paris pour harcèlement sexuel aggravé entre 2012 et 2013

Benjamin Dessange, fils cadet du coiffeur mondialement connu Jacques Dessange, décédé en 2020, sera jugé à Paris pour harcèlement sexuel aggravé entre 2012 et 2013 à l'égard d'une ancienne cadre du groupe qui a porté plainte, a appris  l'AFP de source proche du dossier.

«On conteste les faits. Cela fait quinze ans que cette personne poursuit Benjamin Dessange de sa haine», a commenté son avocat, Me Richard Koplewicz, sollicité par l'AFP. L'affaire commence quand une ancienne employée du groupe Dessange, Annabel Talon, porte plainte contre l'héritier du coiffeur des stars, en 2014, puis en 2015.

«Cela fait neuf ans que je suis cette procédure, on a frôlé un non-lieu, on a rouvert le dossier et il a été mis en examen en 2022», a rappelé auprès de l'AFP Talon. «Je suis très, très abimée, et physiquement et émotionnellement. Ma santé en a pris en gros coup». Annabel Talon, aujourd'hui âgée de 47 ans, avait débuté à 14 ans dans le groupe comme coiffeuse puis en avait gravi les échelons pour devenir directrice commerciale chargée des franchises en 2011.

Dans sa plainte, elle accusait Dessange, 56 ans aujourd'hui, d'appels téléphoniques malveillants, violences volontaires et harcèlement sexuel, racontant qu'à partir de 2011, celui qui était devenu président de Dessange International avait adopté «une attitude déplacée» à son égard. Et ce pendant deux ans, jusqu'à ce qu'elle quitte le groupe dans le cadre d'une rupture conventionnelle.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions