14/04 22:02

Attaque de l'Iran contre Israël : Les Etats-Unis ne participeront pas à une éventuelle riposte israélienne contre l'Iran, annonce un haut responsable américain

22h02: Gérald Darmanin demande un renforcement de la sécurité en France devant les écoles et les lieux de culte juifs. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a demandé aux préfets de renforcer la sécurité devant les lieux de culte juifs, ainsi que devant les écoles confessionnelles, au lendemain de l'attaque menée par l'Iran contre Israël et en prévision des fêtes de Pessah. Le ministre demande aux préfets de prévoir une présence "statique et visible" des forces de l'ordre sur "les lieux et édifices les plus sensibles ou emblématiques". Et de mettre en place, devant les écoles confessionnelles à partir de lundi, "des gardes statiques systématiques aux heures d'entrée et sortie des élèves".

19h57: Les Etats-Unis ne participeront pas à une éventuelle riposte israélienne contre l'Iran, annonce un haut responsable américain. Un haut responsable américain affirme que « les Etats-Unis ne participeront pas à une éventuelle riposte israélienne contre l'Iran ».

« Nous ne ferons partie d'aucune réponse qu'ils entendent mener », affirme ce responsable à la presse sous couvert d'anonymat. « Notre objectif est d’apaiser les tensions régionales. Nous ne voulons pas d’un conflit régional plus large. Notre objectif a été de contenir cette crise », ajoute le responsable.

« Israël nous a clairement fait savoir qu’il ne cherchait pas une escalade significative avec l’Iran. Ce n’est pas ce qu’ils recherchent. Ils cherchent à se protéger et à se défendre », avance-t-il.

18h31: Les dirigeants du G7 réunis par vidéoconférence dimanche ont «unanimement condamné l'attaque sans précédent de l'Iran contre Israël», a indiqué le président du Conseil européen Charles Michel à l'issue des discussions, soulignant que «toutes les parties doivent faire preuve de retenue».

«Avec les dirigeants du G7, nous avons unanimement condamné l'attaque sans précédent de l'Iran contre Israël. Toutes les parties doivent faire preuve de retenue. Nous poursuivrons tous nos efforts en vue d'une désescalade. Mettre fin à la crise à Gaza dès que possible, notamment par un cessez-le-feu immédiat, fera la différence», a indiqué le responsable européen sur X, ajoutant que la situation au Moyen-Orient serait discutée au sommet de l'UE prévu mercredi et jeudi.

 

16h41: La compagnie aérienne privée allemande Lufthansa a annoncé, par le biais de son porte-parole, suspendre ses vols, à destination et en provenance de Tel-Aviv et de deux villes au Moyen-Orient. Après les frappes iraniennes contre Israël samedi, la compagnie dit «surveiller en permanence la situation au Moyen-Orient», a indiqué un porte-parole du groupe à l'AFP. Comme décidé vendredi, les vols vers Beyrouth et Téhéran resteront eux suspendus jusqu'au 18 avril au moins, a ajouté cette source.

 

16h03: La Turquie a appelé dimanche Téhéran à éviter une «nouvelle escalade» après les frappes iraniennes qui ont visé Israël dans la nuit de samedi à dimanche, a indiqué une source diplomatique turque. «Le ministre turc des Affaires étrangères Hakan Fidan a eu un entretien téléphonique aujourd'hui avec son homologue iranien (...) et a déclaré que nous ne souhaitons pas une nouvelle escalade dans la région», a déclaré cette source sous couvert d'anonymat.

15h23: Les Etats-Unis ne veulent pas d'une "escalade" ni d'une "guerre étendue avec l'Iran", insiste le porte-parole du Conseil national de sécurité de la Maison Blanche. "Nous ne voulons pas d'escalade. Nous ne voulons pas d'une guerre étendue avec l'Iran", déclare John Kirby sur la chaîne de télévision américaine NBC.

.

.

13h11: Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé ce dimanche à une réponse mondiale "résolue et unie" face à la "terreur" de l'Iran et de la Russie, en condamnant l'attaque menée par Téhéran contre Israël dans la nuit. "Les actions de l'Iran menacent l'ensemble de la région et du monde, tout comme les actions de la Russie menacent d'un conflit plus vaste, et la collaboration évidente entre les deux régimes pour répandre la terreur doit faire l'objet d'une réponse résolue et unie de la part du monde", a-t-il écrit, appelant à tout faire pour éviter une "escalade" au Moyen-Orient.

11h55: La secrétaire nationale des Écologistes, Marine Tondelier, a estimé  sur X que «rien ne peut justifier des attaques d'un pays souverain», s'inquiétant d'une «escalade (...) réelle et inquiétante» et demandant une «réunion du Conseil de sécurité des Nations unies et du Conseil européen».

10h52: Le président de LR, Éric Ciotti, a exprimé sur X son «soutien à Israël attaqué cette nuit par l'État islamiste d'Iran». «La France doit être aux côtés d'Israël qui lutte pour sa survie et la survie de la seule démocratie du Proche-Orient. Pensées pour le peuple israélien», a-t-il écrit.

10h10: Le projet de trêve entre Israël et le Hamas, soumis par trois pays médiateurs dans le conflit (les États-Unis, l’Égypte et le Qatar), a été rejeté par le groupe terroriste, selon le Mossad, les services de renseignement israélien. Yahya Sinouar, le chef du Hamas «ne veut pas d'accord humanitaire, ni le retour des otages», a indiqué le Mossad dans un communiqué diffusé par le bureau du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou.

Selon le renseignement, Yahya Sinouar «continue d'exploiter les tensions avec l'Iran» pour «obtenir une escalade dans la région». Ce rejet intervient en pleine explosion du confCette attaque se veut être une réponse à une frappe israélienne ayant détruit le consulat iranien à Damas, le 1er avril dernier.

Le projet de trêve comprenait notamment la libération de 42 otages israéliens retenus à Gaza, en échange de 800 à 900 détenus palestiniens incarcérés en Israël, ainsi qu’un cessez-le-feu de six semaines qui devait permettre l’entrée de plusieurs centaines de camions d’aide humanitaire dans la bande de Gaza.

Presque tous les drones et missiles lancés par l'Iran contre Israël ont été interceptés SUR LE MÊME SUJET Attaque de l'Iran contre Israël : de nombreux pays condamnent l'offensive 

10h03: Le président de la République s’est exprimé sur X pour condamner l’attaque de l’Iran contre Israël. «Je condamne avec la plus grande fermeté l'attaque sans précédent lancée par l'Iran contre Israël, qui menace de déstabiliser la région. J'exprime ma solidarité avec le peuple israélien et l'attachement de la France à la sécurité d'Israël, de nos partenaires et à la stabilité régionale», a écrit Emmanuel Macron. «La France travaille à la désescalade avec ses partenaires et appelle à la retenue», a-t-il poursuivi.

08h19: L'espace aérien israélien, fermé dans la nuit de samedi à dimanche juste avant l'attaque iranienne contre Israël, est rouvert depuis 04h30 GMT, selon un communiqué de l'autorité aéroportuaire. «Conformément aux directives du dispositif sécuritaire, l'espace aérien israélien est rouvert depuis 7h30 du matin (04h30 GMT) et l'aéroport Ben Gourion est de nouveau opérationnel», détaille le communiqué. Le site de l'aéroport fait état de très importants retards tant au départ qu'à l'arrivée. 08h16: Le communiqué ce matin de la France Insoumise

.

.

07h28: Le porte-parole de Tsahal annonce que 99% des tirs qui visaient le pays ont été interceptés et "l'attaque a été déjouée". Dans la nuit, l’armée israélienne a affirmé que «la majorité» des drones et des missiles avaient été interceptés à l'aide du système de défense aérienne, «en collaboration avec les alliés stratégiques d'Israël avant que les tirs ne pénètrent sur le territoire israélien», selon un communiqué séparé. 

«Un certain nombre de missiles iraniens sont tombés en territoire israélien, provoquant des dégâts mineurs sur une base militaire mais sans faire de victimes», a mentionné l'amiral Hagari.

«Il n'y a qu'une petite fille qui a été blessée et nous espérons qu'elle se rétablira», a-t-il ajouté. Elle a été évacuée dans un état grave à l'hôpital Soroka de Beersheva, selon la porte-parole de l'établissement de santé. 

«Les circonstances de ses blessures font l'objet d'une enquête de police», a précisé le Magen David Adom, équivalent israélien de la Croix-Rouge, dans un communiqué. Les services de secours israéliens ont également déclaré avoir secouru 31 blessés dans un état léger, «présentant des symptômes d'anxiété ou des blessures causées par la recherche d'un abri.»

06h16: Pékin a fait part dimanche de sa «profonde préoccupation» après une attaque de drones et de missiles, menée par l'Iran contre Israël ce samedi en réponse à une frappe contre son consulat en Syrie au début du mois. «La Chine exprime sa profonde préoccupation concernant l'aggravation actuelle (de la situation) et appelle les parties concernées à faire preuve de calme et de retenue afin d'éviter une nouvelle escalade» des tensions, a indiqué le ministère chinois des Affaires étrangères.

05h37: L'Union européenne «condamne fermement» l'attaque de drones et de missiles lancée samedi soir par l'Iran contre Israël, a déclaré le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur X, dénonçant une «escalade sans précédent» et «une menace grave à la sécurité régionale». «L'UE condamne l'attaque iranienne inacceptable contre Israël. Elle constitue une escalade sans précédent et une menace grave à la sécurité régionale», a indiqué le responsable.

05h04: A 5h ce matin, le Hezbollah annonce l'envoi d'une nouvelle salve de roquettes sur le Golan

04h53: L'Iran a lancé plus de 200 drones et missiles vers Israël dont la «vaste majorité» a été interceptée sans conséquences graves, seule une base militaire ayant subi «des dégâts mineurs», a annoncé un porte-parole de l'armée israélienne. «Le régime en Iran a lancé un essaim massif de 200 drones tueurs, des missiles balistiques et des missiles de croisière, a déclaré le contre-amiral Daniel Hagari dans une allocution télévisée, soulignant que l'attaque était encore en cours.

Un certain nombre de missiles iraniens sont tombés en territoire israélien, provoquant des dégâts mineurs sur une base militaire mais sans faire de victimes.» Selon Reuters, l'armée iranienne aurait lancé des dizaines de missiles sol-sol, tous interceptés par l'armée israélienne à l'extérieur des frontières du pays hébreu.

04h15: Benjamin Netanyahu s'est entretenu avec Joe Biden dans la nuit de samedi à dimanche au sujet de l'attaque sans précédent lancée par l'Iran contre Israël, a indiqué le bureau du Premier ministre israélien. Benjamin Netanyahu a appelé le président américain à l'issue d'une réunion du cabinet de guerre israélien consacrée à l'attaque massive de drones et de missiles menée par l'Iran depuis son territoire.

03h38: Israël a affirmé qu'une petite fille avait été blessée dans l'attaque iranienne. "Il n'y a qu'une petite fille qui a été blessée et nous espérons qu'elle se rétablira", a déclaré le contre-amiral Daniel Hagari dans une allocution télévisée dans la nuit de samedi à dimanche. Elle été évacuée dans un état grave à l'hôpital Soroka de Beersheva, selon la porte-parole de l'établissement de santé.

"Les circonstances de ses blessures font l'objet d'une enquête de police", a précisé le Magen David Adom, équivalent israélien de la Croix-Rouge, dans un communiqué. Les services de secours israéliens ont également déclaré avoir secouru 31 blessés dans un état léger, "présentant des symptômes d'anxiété ou des blessures causées par la recherche d'un abri."

02h02 : Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunira en urgence dimanche à la demande d'Israël au lendemain du lancement par l'Iran de plus de 200 drones et missiles contre Israël en réponse à une frappe contre son consulat à Damas, a annoncé la présidence maltaise du Conseil.

01h52 : L'agence officielle iranienne Irna a affirmé que la plus importante base aérienne du Néguev, dans le sud d'Israël, a subi de «sérieux dégâts» après avoir été atteinte par des missiles iraniens.

 

«La plus importante base aérienne du Néguev a été la cible réussie du missile Kheibar (...) Les images et les données indiquent que de sérieux dégâts ont été infligés à cette base», a indiqué Irna. La télévision d'État a par ailleurs indiqué que, «selon les informations reçues, la moitié des missiles lancés avaient atteint leur cible avec succès».

01h12 : Quelque milliers de personnes se sont rassemblées dans les principales villes d'Iran pour saluer et soutenir l'attaque sans précédent lancée dans la nuit de samedi à dimanche contre Israël, l'ennemi juré de la République islamique depuis 45 ans. À Téhéran, les manifestants se sont réunis sur la place Palestine, dans le centre, peu après l'annonce du lancement de l'opération "Promesse honnête" par les Gardiens de la révolution, l'armée idéologique du pouvoir.

00h21: Tsahal a indiqué qu'une centaine de drones d'attaque lancés par l'Iran étaient en route vers Israël, visant spécifiquement des cibles militaires. Les spécialistes estiment qu'il leur faudra entre neuf et 11 heures pour atteindre le territoire. L'Iran a confirmé l'attaque, précisant avoir également lancé des missiles "contre des cibles spécifiques" dans l'Etat hébreu.

Des attaques conjointes de centaines de drones et de missiles en provenance d'Irak et de Syrie ont également été menées par les mandataires iraniens.

Cette offensive intervient en représailles à la frappe aérienne du 1er avril imputée à Israël contre le consulat iranien à Damas, en Syrie, dans laquelle un haut commandant des Gardiens de la révolution a été tué.

L'Etat hébreu a annoncé la fermeture de son espace aérien, tandis que l'armée de l'air et les systèmes de défense antiaérienne ont été déployés, comme l'a indiqué le Premier ministre, qui s'est efforcé de rassurer la population en l'appelant à faire preuve de "sang froid".

00h14: Le Hezbollah, mouvement islamiste libanais, annonce avoir lancé des roquettes sur le Golan occupé par Israël.

23h48: La télévision d'État iranienne a annoncé dans la nuit de samedi à dimanche que le Corps des gardiens de la Révolution, l'armée idéologique de la République islamique, a lancé une "vaste" attaque de "drones et de missiles" vers Israël.

"En réponse aux nombreux crimes commis par le régime sioniste, notamment l'attaque contre la section consulaire de l'ambassade de la République islamique d'Iran à Damas et le martyre d'un groupe de commandants et conseillers militaires de notre pays en Syrie, l'armée de l'air de la Force aérospatiale du Corps des Gardiens de la révolution islamique a tiré des dizaines de missiles et de drones sur des cibles spécifiques à l'intérieur des territoires occupés", a déclaré la télévision d'État en citant les relations publiques des Gardiens.

Cette opération, baptisée "promesse honnête", a été "lancée avec l'approbation du Conseil suprême de sécurité nationale et sous la supervision de l'état-major général des forces armées", a précisé la télévision, en indiquant que ses détails seront bientôt "portés à l'attention du peuple héroïque d'Iran et des combattants de la liberté du monde entier".

23h43: Le Premier ministre britannique Rishi Sunak a condamné l'attaque "dangereuse" de drones et de missiles iraniens vers Israël samedi soir, assurant que le Royaume-Uni "continuerait à défendre la sécurité d'Israël". "Aux côtés de nos alliés, nous travaillons en urgence à stabiliser la situation et empêcher une escalade. Personne ne veut voir de nouveau bain de sang", a dit Rishi Sunak dans un communiqué.

23h40: Les sirènes d'alerte retentissent dans le Nord d'Israël 

23h23 : Selon i24News : "Jusqu'à présent, l'armée israélienne a identifié plus de 100 drones lancés depuis l'Iran vers Israël. L'armée de l'air israélienne suit ces drones et se prépare à de nouvelles vagues d'attaques, qui pourraient également inclure des missiles. Les drones actuellement suivis devraient atteindre le pays dans les heures qui suivent, mais l'armée israélienne s'efforcera de les intercepter plus tôt.

D'autres menaces, notamment des missiles balistiques ou des missiles de croisière, mettront moins de temps à atteindre Israël, et Tsahal déclare qu'elle s'informera en conséquence.

Des dizaines d'avions de chasse de l'armée de l'air sont actuellement dans le ciel et sont prêts à frapper partout où cela sera nécessaire, selon Tsahal."

23h16: Le Liban annonce à son tour fermer son espace aérien.

.

 

.

23h13: L'Iran confirme avoir lancé "des missiles" en plus "des drones", vers Israël

 

23h06: Des médias iraniens rapportent que Téhéran a lancé une troisième vague de drones en direction d'Israël. La chaîne israélienne Channel 12 rapporte qu'Israël a commencé à intercepter des drones iraniens au-dessus de la Syrie et de la Jordanie. Cette capacité est due à un 'parapluie aérien' mis en place par les États-Unis en coopération avec des alliés régionaux. Entre-temps, le ministre iranien de la Défense a publié une déclaration avertissant les pays voisins que tous ceux qui ouvrent leur espace aérien à Israël afin d'intercepter les drones seront pris pour cible.

22h54: Tsahal a confirmé que des dizaines de drones d'attaque lancés par l'Iran étaient en route vers Israël, visant spécifiquement des cibles militaires. Les spécialistes estiment qu'il leur faudra entre neuf et 11 heures pour atteindre le territoire. Plusieurs médias affirment que des missiles de croisière auraient également été tirés.

Cette attaque intervient en représailles de la frappe aérienne imputée à Israël contre le consulat iranien à Damas, en Syrie, dans laquelle un haut commandant des Gardiens de la révolution a été tué.

L'Etat hébreu a annoncé la fermeture de son espace aérien, tandis que l'armée de l'air et les systèmes de défense antiaérienne ont été déployés, comme l'a indiqué le Premier ministre, qui s'est efforcé de rassurer la population en l'appelant à faire preuve de "sang froid".

22h50: Joe Biden écourte son week-end et rentre en urgence à la Maison Blanche pour une réunion de crise

22h42: La Maison Blanche annonce que l'attaque de drones contre Israël va durer pendant plusieurs heures

22h40: En Israël, le porte-parole de l’armée a appelé la population à la « vigilance et la responsabilité ». « Les systèmes de défense et d’attaque de l’armée de l’air sont en alerte et des dizaines d’avions patrouillent dans le ciel, préparés et prêts (…) Nous disposons d’un excellent système de défense aérienne, mais la défense n’est pas hermétique », a-t-il ajouté. Le ministre des affaires étrangères, Israel Katz, a quant à lui fait savoir qu’il annulait un déplacement prévu en Autriche et en Hongrie avec des familles d’otages détenus à Gaza.

.

.

22h16: L'Iran a lancé ce soir  «depuis son territoire» une attaque de drones contre Israël, a déclaré le porte-parole de l'armée israélienne dans une allocution télévisée. «L'Iran a lancé des drones depuis son territoire en direction d'Israël», a déclaré Daniel Hagari peu après 23H00 (20H00 GMT). «L'armée israélienne surveille toutes les cibles», a aussi déclaré le ministère des Affaires étrangères sur X. «Nous demandons au public d'adhérer et de suivre les instructions du commandement du front intérieur et les annonces officielles de Tsahal à ce sujet».

 

22h02: Le premier ministre Benyamin Netanyahou assure lors d’une allocution télévisée que l’Etat hébreu était préparé à «l'éventualité d'une attaque directe de l'Iran» et «prêt à faire face à n'importe quel scénario, tant en matière de défense que d'attaque».

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de fredo 53
17/avril/2024 - 20h36

35000 morts sources ONU .

Petite questions:

Qui est le colon c'est la palestine ou Israel ?

Qui  les grapille les terres et enclave une population ?

Qui vit dans une extrème pauvreté dans cette grande prison ?

Pourtant c'est Israel qui pleure ...

Comme disait un chanteur que j' aprécie : Le racisme c' est la gangrène ...

 

 

Portrait de sandra666
15/avril/2024 - 05h45

Arabos-gauchos, les nouveaux nazis.

Une plaie, une maladie.

Portrait de maudav
14/avril/2024 - 14h11
seb2746 a écrit :

Voilà, à force de massacrer des civils innocents dont des bébés à bout portant, fallait bien qu'un pays arrête d'attendre que l'ONU bouge ses fesses contre un génocide.

Pas de bol, c'est les tarés d'a coté... et ça va toucher la population Israélienne qui n'a rien demandé elle non plus. La "chance" d'avoir des extrémistes sionistes au pouvoir qui se servent de la religion pour perpétrer des choses ignobles... ah tient, comme les Palestiniens au final.

Des bébés tués à bout portant ? Vous avez des sources ? Des images ? Des articles ?

Par contre, à l'inverse, des bébés éventrés, des femmes violées à qui on a coupé les seins et cassé les bassins le 7 octobre, là oui, on a les images et les preuves !

Portrait de maudav
14/avril/2024 - 14h07
iceman a écrit :

Cette pseudo attaque de l'Iran est juste une réponse au bombardement de son ambassade par l'Israël en Syrie. Le but était de marquer le coup, de montrer que ce n'est pas acceptable, sans pour autant déclencher une guerre, sachant très bien ce qui allait se passer. Maintenant c'est fait, circulez y'a plus rien à voir.

Par contre quand Israël reçoit des roquettes tous les jours, peu importe où elle tombent là ça va ? Cela ne vous dérange pas ?

Je suis sûr que vicieux comme vous êtes vous êtes allé voir les vidéos des femmes violées le 7 octobre à qui ils ont découpés les seins et éventrés des bébés, non ?

Portrait de maudav
14/avril/2024 - 14h03
fredo 53 a écrit :

Riposte a une attaque sur une ambassade iranienne car depuis un moment Israel bombarde un peu partout impunément ...

Riposte aussi a un génocide palestinien qui rapelons le pour avoir perdu 1200 personnes en ont tués plus de 35000...

Je ne comprend pas se soutien du monde riche , enfin si je comprend ...

Un peuple est entrain de disparaitre et c'est toujours les mêmes qui pleurent ..

 

Vu votre niveau de réflexion et votre français approximatif j'imagine que vous êtes "informé" par la clique mélenchonniste, non ?

Portrait de 8Gako8
14/avril/2024 - 13h41
fredo 53 a écrit :

Riposte a une attaque sur une ambassade iranienne car depuis un moment Israel bombarde un peu partout impunément ...

Riposte aussi a un génocide palestinien qui rapelons le pour avoir perdu 1200 personnes en ont tués plus de 35000...

Je ne comprend pas se soutien du monde riche , enfin si je comprend ...

Un peuple est entrain de disparaitre et c'est toujours les mêmes qui pleurent ..

 

35000 source : LFi ( La France d'Incapables ) smiley

Portrait de fredo 53
14/avril/2024 - 13h08

Riposte a une attaque sur une ambassade iranienne car depuis un moment Israel bombarde un peu partout impunément ...

Riposte aussi a un génocide palestinien qui rapelons le pour avoir perdu 1200 personnes en ont tués plus de 35000...

Je ne comprend pas se soutien du monde riche , enfin si je comprend ...

Un peuple est entrain de disparaitre et c'est toujours les mêmes qui pleurent ..

 

Portrait de Koikilencoute
14/avril/2024 - 13h05

Des dégâts mineurs, aucune victime. L'attaque iranienne a fait pschitt. L'Iran s'est ridiculisé face au monde entier. Le Hamas est détruit aux 3/4. L'islam belliqueux a perdu.

Portrait de fredo 53
14/avril/2024 - 13h04

Riposte a une 

Portrait de dede35
14/avril/2024 - 11h38

Comme d'habitude BLA BLA BLA BLA 

Portrait de iceman
14/avril/2024 - 09h12

Cette pseudo attaque de l'Iran est juste une réponse au bombardement de son ambassade par l'Israël en Syrie. Le but était de marquer le coup, de montrer que ce n'est pas acceptable, sans pour autant déclencher une guerre, sachant très bien ce qui allait se passer. Maintenant c'est fait, circulez y'a plus rien à voir.

Portrait de kuwabara
14/avril/2024 - 08h48

iran ou irak ??

Portrait de 8Gako8
14/avril/2024 - 08h26
Constrictor a écrit :

En quoi est-elle ridicule, je te pose vraiment la question, puisqu'à mes yeux, elle ne semble pas trafiquée ?

sur un ancien commentaire " Et tu oses, sur certains articles, critiquer l'orthographe des rédacteurs du site, t'as vraiment honte de rien.". bizarrement le titre de l'article te choque moi " 

EN DIRECT - Attaque de l'Irak contre Israël 

 " smiley

Portrait de Angelussauron
14/avril/2024 - 07h30
seb2746 a écrit :

Voilà, à force de massacrer des civils innocents dont des bébés à bout portant, fallait bien qu'un pays arrête d'attendre que l'ONU bouge ses fesses contre un génocide.

Pas de bol, c'est les tarés d'a coté... et ça va toucher la population Israélienne qui n'a rien demandé elle non plus. La "chance" d'avoir des extrémistes sionistes au pouvoir qui se servent de la religion pour perpétrer des choses ignobles... ah tient, comme les Palestiniens au final.

 

L'Iran a juste voulu crée de la panique ils n'ont pas attaqué les civils. Déjà parce qu'il est plus intéressant d'agir dans l'ombre et de se servir des organisations terroristes pour eux.

Et quand on fait une attaque de cette envergure on ne prévient pas avant Israël et les États unis, ils savaient donc très bien que la majorité de leurs drones allaient être abattus.

Ils veulent qu’Israël réagisse par vengeance car eux ils peuvent s'en prendre aux civils et pas en passant par des organisations terroristes et montrer au monde que c'est le gouvernement israélien les méchants.

Si l'Iran est attaqué, la Chine et la Russie ne resteront pas sans rien faire. Donc ce sont des fanatiques mais ils savent très bien ce qu'ils font... ce n'était pas une attaque suicidaire.

Portrait de Beguin
14/avril/2024 - 06h37

Attention au retour de bâton 

Portrait de Jeje82000
14/avril/2024 - 05h20 - depuis l'application mobile

a ba voilà Iran va se faire rayé de la carte

Portrait de Constrictor
14/avril/2024 - 02h09
Archimede a écrit :

L'image du drone en illustration est ridicule. 

En quoi est-elle ridicule, je te pose vraiment la question, puisqu'à mes yeux, elle ne semble pas trafiquée ?

Portrait de seb2746
14/avril/2024 - 00h37

Voilà, à force de massacrer des civils innocents dont des bébés à bout portant, fallait bien qu'un pays arrête d'attendre que l'ONU bouge ses fesses contre un génocide.

Pas de bol, c'est les tarés d'a coté... et ça va toucher la population Israélienne qui n'a rien demandé elle non plus. La "chance" d'avoir des extrémistes sionistes au pouvoir qui se servent de la religion pour perpétrer des choses ignobles... ah tient, comme les Palestiniens au final.

Portrait de Alexshe
13/avril/2024 - 22h36

Rip l'Iran