12/04 11:03

Essonne: Deux enfants ont été retrouvés morts dans un champ à Forges-les-Bains - Le père de famille a été placé en garde à vue, annonce le parquet

Une fillette de trois ans et son frère de 20 mois ont été retrouvés morts vendredi à Forges-les-Bains (Essonne) et leur père, qui avait indiqué aux autorités les avoir tués, a été placé en garde à vue, a indiqué le parquet d’Evry à l’AFP.

« Un homme a tenté de se tuer en voiture vers 23H30 jeudi. Il a survécu et indiqué qu’il venait de tuer ses deux enfants », dont les corps ont ensuite été retrouvés dans un champ à Forges-les-Bains, à l’endroit où le père avait indiqué les avoir laissés, a détaillé le ministère public.

Une enquête a été ouverte pour assassinats et confiée à la brigade de recherches de Palaiseau ainsi qu’à la section de recherches de la gendarmerie de Paris, a ajouté la même source. « La famille était originaire des Yvelines », précise le parquet.

L’actualité récente a été marquée par trois infanticides multiples perpétrés par des pères, en région parisienne. Un père de famille de 33 ans, soupçonné d’avoir tué peu avant Noël sa femme et leurs quatre enfants à leur domicile de Meaux en Seine-et-Marne « dans une scène de crime d’une très grande violence », a été interpellé fin décembre.

Fin novembre, un homme de 41 ans, déjà condamné pour des violences familiales, s’était rendu dans un commissariat pour avouer le meurtre de ses trois filles âgée de quatre à 11 ans à Alfortville (Val-de-Marne). Il avait notamment évoqué un contexte conflictuel avec son ex-conjointe au sujet de la garde des enfants.

Un mois plus tôt, en octobre, un gendarme avait tué ses trois filles avant de se donner la mort, à son domicile de Vémars dans le Val-d’Oise. Les faits avaient également eu lieu « dans un contexte familial compliqué » d’après le parquet de Pontoise.

En 2023, plus de 60 enfants ont été tués par leurs parents, selon La Voix de l’Enfant, une association qui réalise un décompte à partir des cas rapportés dans les médias.

Ailleurs sur le web

Vos réactions