11/04 12:02

Disparition de deux touristes français à Madère - Les enquêteurs privilégient la piste de l’accident: "Tout indique que le couple ait fait une chute de plusieurs mètres"

Après la découverte la semaine dernière de deux corps, dont tout semble indiquer qu’il s’agisse du couple de touristes français disparus il y a près d’un mois à Madère, les enquêteurs privilégient la piste de l’accident, a indiqué mercredi la police.

L’accident « est notre hypothèse la plus probable », surtout « après la découverte mardi d’une chaussure et d’un sac à dos avec des documents appartenant au couple », a déclaré à l’AFP le commissaire Joao Gois.

« Tout indique que le couple ait fait une chute de plusieurs mètres », a précisé M. Gois qui avait déjà participé aux opérations ayant permis de remonter deux corps vendredi repérés dans un ravin très glissant, et se « trouvant dans un étant avancé de décomposition ».

Alertés par un étranger, les secouristes avaient d’abord repéré un premier corps jeudi en fin de journée, puis le lendemain matin, un autre cadavre à quelques mètres.

« La police judiciaire s’est rendue sur place pour essayer d’identifier les corps grâce à des empreintes digitales », a expliqué M. Gois. « Mais une fois que nous retrouvons des corps, le dossier est automatiquement transmis à la justice » qui reprend l’enquête, a-t-il ajouté.

L’information avait également été confirmée par les autorités françaises qui avaient annoncé l’ouverture d’une enquête sur la disparition inquiétante d’un couple de Français originaires de Beaumont-de-Lomagne (Tarn-et-Garonne), dans le sud de la France. « Des investigations sont actuellement en cours pour identifier formellement ces personnes et il est donc impossible d’indiquer avec certitude qu’il s’agit du couple », avait indiqué vendredi Bruno Sauvage, le procureur de Montauban.

Les deux touristes disparus, de 58 et 56 ans, tenants d’une boulangerie, étaient en vacances sur l’île portugaise, selon la presse française. Ils n’avaient plus donné signe de vie après être partis pour une randonnée le 16 mars dernier à Sao Vicente.

C’est leur fille de 27 ans qui, ne les voyant pas revenir alors qu’ils n’étaient partis qu’avec deux bouteilles d’eau, avait donné l’alerte. Surnommée l’« île aux fleurs » ou la « perle de l’Atlantique », et située à 500 km des côtes marocaines, Madère accueille chaque année des milliers de touristes attirés par ses paysages volcaniques et son climat doux.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions