03/04 14:02

L’animateur Nagui apporte son soutien à Manu Lévy, qui est accusé de harcèlement moral par d’ex-salariés de NRJ: "Il est souvent dans l’autodérision, jamais dans l’agression ou l’insulte"

Quelques heures après la publication dans le quotidien "Libération" d'une enquête sur Manu Lévy, animateur vedette de NRJ, Nagui  - avec qui il a travaillé durant deux ans entre 2006 et 2008 dans la matinale d'Europe 2 - s'est exprimé sur son compte Instagram pour lui apporter son soutien.

"J’ai travaillé pendant plus de deux ans tous les jours avec Manu Levy et j’ai admiré sa force de créativité, sa volonté de bosser sans compter, son exigence et son 'tout pour la vanne' souvent dans l’autodérision jamais dans l’agression ou l’insulte", écrit l'animateur de France 2 sur le réseau social en concluant son message par un "soutien total à toi Manu".

Entre accusations et démentis que sait-on vraiment de l'affaire "Manu Lévy" qui secoue une nouvelle fois la radio NRJ, après la suspension de Cauet, l'autre animateur star de la radio ? Quatre anciens collègues de Manu Levy, animateur vedette de NRJ, l'ont assigné aux prud'hommes pour "harcèlement moral", ce qu'il conteste, a-t-on appris hier auprès des différentes parties, confirmant une information de Libération.

En outre, Valentin Chevalier et Isabelle Giami demandent à NRJ "la requalification (de leur contrat) en CDI, et Aude Fraineau demande des rappels d'heures supplémentaires", a précisé leur avocat Me Pierre Vignal. Une audience a été fixée au 16 septembre, a indiqué l'avocat, qui représente également Pauline Bordja.

Tous reprochent à M. Levy, aux manettes de la matinale de la radio depuis 2011, "un contrôle extrême" et "une charge de travail immense", d'après Me Vignal. "Tous ont vu leur santé atteinte, ils ont été arrêtés, et tous ont subi un préjudice de carrière", a-t-il déclaré à l'AFP, en affirmant que le harcèlement a été "le déterminant" de leur départ de la station de radio.

L'animateur de "Manu dans le 6-10", de son côté, "réfute catégoriquement tous les faits dont (il est) accablé". "En 13 saisons sur NRJ, je n'ai eu connaissance d'aucune réclamation me concernant. Sur les 10 dernières années, Valentin Chevalier est resté 8 ans, Isabelle Giami 5 ans", a-t-il souligné dans une déclaration transmise à l'AFP. Gaël Sanquer, directeur délégué des médias musicaux du groupe NRJ, a lui épinglé le "tableau noir, caricatural et mensonger" dressé.

.

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Nagui (@naguiiiiiii)

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de seb2746
3/avril/2024 - 15h30

sur 2 ans y'a +15 ans aussi...