27/03 15:38

Le parquet espagnol a requis deux ans et demi de prison à l’encontre de Luis Rubiales, qui avait embrassé de force la joueuse Jennifer Hermoso après la victoire de l'Espagne en finale de la Coupe du monde

Le parquet a réclamé deux ans et demi de prison à l’encontre de l’ex-patron du football espagnol Luis Rubiales dans l’affaire du baiser forcé à la joueuse Jenni Hermoso, selon les réquisitions, consultées par l’AFP, qui sont publiées avant le procès en Espagne.

L’ancien président de la Fédération espagnole de football (RFEF) est poursuivi pour «agression sexuelle» et délit de «coercition» après avoir embrassé par surprise la N.10 de l’équipe d’Espagne sur la bouche en août 2023, quelques minutes après le sacre de la «Roja» en Coupe du monde, un geste qui avait provoqué l’indignation en Espagne et à l’étranger.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Beguin
27/mars/2024 - 23h55

erectionne, erectionne, olé, que hombre !

Portrait de Wouhpïnaise
27/mars/2024 - 18h50

Ça n'rigole pas au pays des castagnettes !

Portrait de sandra666
27/mars/2024 - 18h34

Ne regardez plus aucune fille, ne leur parlez plus, et changez de trottoir quand vous en croisez une .

Portrait de Albert Péronne
27/mars/2024 - 18h15
Etienne44 a écrit :

Et le Dalai lama il a pris combien pour avoir forcé un gosse à lui sucer la langue ?

Classe !

Portrait de Etienne44
27/mars/2024 - 17h26 - depuis l'application mobile

Et le Dalai lama il a pris combien pour avoir forcé un gosse à lui sucer la langue ?