31/03 15:02

Le vol inaugural du lanceur européen de satellites de nouvelle génération Ariane 6 est désormais prévu dans une fenêtre comprise entre fin juin et début juillet

Le vol inaugural du lanceur européen de satellites de nouvelle génération Ariane 6 est désormais prévu dans une fenêtre comprise entre fin juin et début juillet, a-t-on annoncé lors d'une visite du président français Emmanuel Macron sur le site de Kourou, en Guyane française.

"La fenêtre officielle, c'est fin juin, début juillet. On est dedans", a déclaré le président du Centre nationale d'études spatiales Philippe Baptiste, lors d'un dialogue avec le chef de l'Etat.

Initialement prévu pour 2020, ce premier vol d'Ariane 6, conçu pour affronter la concurrence du lanceur américain SpaceX, a été reporté à plusieurs reprises en raison de la pandémie de Covid-19 et de difficultés de mise au point. Il était jusqu'ici annoncé entre mi-juin et fin juillet prochains par l'Agence spatiale européenne (ESA)

Egalement présent à Kourou, le président d'Arianespace Stéphane Israël a précisé à des journalistes que la date de ce vol inaugural serait officiellement fixée en mai.

"Je me sens embarqué avec vous depuis le premier jour dans cette aventure", a lancé Emmanuel Macron, prenant acte de ce calendrier légèrement plus ambitieux. Le président français visitait le centre spatial de Kourou dans le cadre d'une visite en Guyane, puis au Brésil à partir de mardi soir.

"Vous allez faire partie de cette génération de bâtisseurs d'une nouvelle aventure", a-t-il ajouté.

L'Europe est actuellement privée d'un accès indépendant à l'espace, depuis le vol final du lanceur lourd Ariane 5 en juillet dernier, auquel Ariane 6 doit succéder.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Crof23
31/mars/2024 - 23h21

Pile les dates des feux d'artifices... smiley

Portrait de dede35
31/mars/2024 - 16h25

espéron que ça va mieux fonctioner que le lanceur US