23/03 13:01

Le Grand Prix du festival Séries Mania à Lille a été attribué à la série française "Rematch" d'Arte, sur l'affrontement entre le champion du monde des échecs Garry Kasparov et l'ordinateur Deep Blue, en 1997

Le Grand Prix du festival Séries Mania à Lille a été attribué à la série française "Rematch" d'Arte, sur l'affrontement entre le champion du monde des échecs Garry Kasparov et l'ordinateur Deep Blue, en 1997. Le jury de la compétition internationale, présidé par le scénariste franco-américain Zal Batmanglij ("The OA"), a choisi ce thriller psychologique portant sur ce match historique, qui à l'époque avait braqué les projecteurs sur le potentiel vertigineux de l'intelligence artificielle.

La série a été réalisée par le Canadien Yan England, avec Christian Cooke dans le rôle-titre. Le réalisateur a estimé, en recevant son prix lors de la cérémonie de clôture à Lille, que la victoire de Deep Blue avait été "un tournant dans l'histoire de l'humanité".

Le prix de la meilleure actrice est revenu à la déjà multiprimée Annette Bening, pour la série américano-australienne "Apples Never Fall", adaptée d'un roman de Liane Moriarty ("Big Little Lies"). Le Palestinien Kamel el-Basha a récolté le prix du meilleur acteur pour son rôle dans la série australienne "House of Gods", sur la famille d'un imam déchirée entre tradition et modernité, loyauté et individualité. La série norvégienne "Dates in Real Life" a été couronnée meilleure série par le jury du Panorama international, présidé par l'écrivain américain Douglas Kennedy.

Dans la compétition française, c'est une autre série produite pour Arte, "Machine", qui a été consacrée par un jury de la presse internationale.

JoeyStarr y joue un des rôles phares, celui d'un ouvrier fondu de Karl Marx. "Le pitch au départ quand on m'a parlé de cette série c'était: kung fu, syndicalisme, marxisme, cyclisme... Qui l'eût cru?", a-t-il dit sur scène.

Toujours dans cette catégorie, le prix de la meilleure actrice a été attribué à Tiphaine Daviot dans "Murder Club" (M6), et celui de meilleur acteur à Jérémie Gillet dans "Une amitié dangereuse" (France 2).

Enfin, le public lillois a récompensé "Soviet Jeans", série de Lettonie dans laquelle un Soviétique fan de rock, à la fin des années 70, monte un réseau clandestin de fabrication de jeans dans un hôpital psychiatrique.

La cérémonie a été brièvement perturbée par l'irruption de militants écologistes qui ont traversé la scène avec un fumigène, en dénonçant l'agriculture intensive. Selon un premier bilan, le festival lillois a accueilli 98.000 participants et 4.200 professionnels lors de cette édition 2024, soit "des records de fréquentation" d'après les organisateurs.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de phfr
23/mars/2024 - 13h12

trop drole personne ne regarde ARTE