26/02 17:32

Laurence Ferrari présente ses excuses au nom de CNews après une infographie sur l'IVG : "Cette erreur n'aurait pas du se produire. Il y a des choses sur lesquelles on ne transige pas" - Regardez

Il était important pour toutes les équipes de CNews, à l'antenne et hors antenne de présenter de façon très claire des excuses après ce qui s'est passé hier un peu après 13h15. En effet, ce dimanche, l’émission "En quête d’esprit" diffusée sur l'antenne de la chaîne info revenait sur le vote au Sénat concernant l’inscription de l’IVG dans la Constitution.

Le présentateur Aymeric Pourbaix, visuel à l’appui, a alors affirmé sur l'antenne de CNews : 

"En 2022, il y avait 234.300 avortements enregistrés en France. C’est aussi la première cause de mortalité dans le monde, selon l’institut Worldometer : 73 millions en 2022, soit 52 % des décès », a lancé 

Des propos et un visuel qui ont choqué, avec raison,  en interne dans la rédaction de la chaîne mais également en externe et en particulier les téléspectateurs de la chaîne.

Ce soir, un peu après 17h, Laurence Ferrari s'est donc fait le porte parole de la chaîne et a affirmé :

"Nous souhaitons présenter nos excuses après une infographie présentant un comparatif entre les causes de la mortalité dans le monde et le nombre d'IVG dans le monde. Ces données sont incomparables et il est impossible de les comparer à celles de la mortalité liées au cancer et au tabac. 

Ce sont des données incomparables. L'IVG est autorisée en France depuis le 17 janvier 1975. Il ne s'agit pour quiconque de la remettre en cause.

CNews présente ses excuses à tous les téléspectateurs pour cette erreur qui n'aurait pas du se produire. CNews présente ses excuses auprès de toutes les femmes et en particulier celles qui ont perdu la vie, faute de pouvoir accéder à l'IVG."

Après ces excuses officielles de la chaîne, Laurence Ferrari a tenu à ajouter un mot personnel :

"A titre personnel, j'ajoute que cette loi est très importante pour moi et pour toutes les autres femmes. J'espère très sincèrement que ce droit acquis de haute lutte par nos mères et nos ainées sera inscrit dans la constitution. Il y a des choses sur lesquelles on ne peut pas transiger".

Un message très clair et une vraie opération transparence de la part de CNews qui assume et reconnaît une erreur en quelques heures.

Au-delà de l’émoi provoqué par les propos tenus, plusieurs élus estiment que la séquence illustre l’importance d’inscrire l’accès à l’IVG dans la Constitution, bien qu’aucun parti majeur ne prône ouvertement sa remise en cause. « Pour toutes celles et ceux qui se demandent pourquoi il faut constitutionnaliser pour définitivement protéger l’IVG. Voilà pourquoi ! », écrit ainsi Sacha Houlié, le président macroniste de la commission des Lois à l’Assemblée sur les réseaux sociaux. « L’avortement doit partout être garanti. C’est une liberté fondamentale de chaque femme. Inscrivons-la dans la Constitution et protégeons-la », ajoute la ministre déléguée à l’Égalité entre les Femmes et les Hommes Aurore Bergé.

.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Tudo
27/février/2024 - 11h49
De Pompignanㅤ a écrit :

Ben non neuneu. C'est juste que pour mourir, il faut déjà être né...

Toi comprendre ?

Abruti et lobotomisé

Portrait de De Pompignanㅤ
27/février/2024 - 10h01
GLGD a écrit :

Les 73 millions d'avortements par an dans le monde est le chiffre donné par l'OMS, l'organisation mondiale de la santé.

Cnews a voulu s'excuser pour l'avoir présenté dans une liste au même titre qu'une maladie ou un accident, non pas parce que l'info serait erronée.

Ben non neuneu. C'est juste que pour mourir, il faut déjà être né...

Toi comprendre ?

Portrait de GLGD
27/février/2024 - 07h12

Les 73 millions d'avortements par an dans le monde est le chiffre donné par l'OMS, l'organisation mondiale de la santé.

Cnews a voulu s'excuser pour l'avoir présenté dans une liste au même titre qu'une maladie ou un accident, non pas parce que l'info serait erronée.

Portrait de daurelien2
27/février/2024 - 00h14
Marie 3903 a écrit :

L'émission que présente ce monsieur accompagné par la même personne une femme, et, toujours accompagné par des prêtes, des moines, ou des soeurs, vous croyez qu'ils désirent que l'IVG soit dans la constitution a non, même les entendre pour eux il faut interdire l'IVG, je tiens à remercier Madame Ferrarri pour la prise de paroles

eh ben je crois qu'on n'est pas pret de les revoir

Portrait de daurelien2
27/février/2024 - 00h07
De Pompignanㅤ a écrit :

Certainement une gaffe de stagiaire inculte comme on en connaît tant...

il doit y avoir que des stagiaires sur cette chaine dans ce cas

Portrait de daurelien2
27/février/2024 - 00h14
alucardx85 a écrit :

Voilà la différence entre la droite et la gauche. La droite s'excuse d'être de droite pour faire gauche.

Sérieusement‚ vous vous étonnez que les cathos soient anti-avortement ?

C'est une émission religieuse. Quand c'est ça‚ je zappe. Mais faites pas les surpris non plus. C'est too much et ça se voit.

c'est pas pour çà qu'on peut  laisser dire n'importe quoi...regardez koikilencoute il n a pas compris ...un media d'information qu il soit de droite ou gauche doit informer pas entourlouper et faire passer de contre verité

Portrait de daurelien2
27/février/2024 - 00h11
Koikilencoute a écrit :

Si les chiffres sont corrects, elle n'avait pas à s'excuser.

Cela dit, je suppose que cette mortalité s'explique par des avortements réalisés de façon artisanale dans des pays (ou des situations) où il n'est pas possible de faire autrement (comme on disait avant : "avec une aiguille à tricoter")

@koikilencoute essayez encore....je suis sur que vous pouvez y arriver en vous concentrant un peu

Portrait de De Pompignanㅤ
26/février/2024 - 20h40

Certainement une gaffe de stagiaire inculte comme on en connaît tant...

Portrait de alucardx85
26/février/2024 - 19h39

Voilà la différence entre la droite et la gauche. La droite s'excuse d'être de droite pour faire gauche.

Sérieusement‚ vous vous étonnez que les cathos soient anti-avortement ?

C'est une émission religieuse. Quand c'est ça‚ je zappe. Mais faites pas les surpris non plus. C'est too much et ça se voit.

Portrait de Koikilencoute
26/février/2024 - 19h23

Si les chiffres sont corrects, elle n'avait pas à s'excuser.

Cela dit, je suppose que cette mortalité s'explique par des avortements réalisés de façon artisanale dans des pays (ou des situations) où il n'est pas possible de faire autrement (comme on disait avant : "avec une aiguille à tricoter")

Portrait de Marie 3903
26/février/2024 - 19h09

L'émission que présente ce monsieur accompagné par la même personne une femme, et, toujours accompagné par des prêtes, des moines, ou des soeurs, vous croyez qu'ils désirent que l'IVG soit dans la constitution a non, même les entendre pour eux il faut interdire l'IVG, je tiens à remercier Madame Ferrarri pour la prise de paroles