22/02 14:30

Jacques Doillon «a décidé de déposer plainte pour diffamation» contre l'actrice Judith Godrèche pour des propos «ignobles» de celle-ci, annonce l'avocate du cinéaste

Jacques Doillon «a décidé de déposer plainte pour diffamation» contre l'actrice Judith Godrèche pour des propos «ignobles» de celle-ci, a annoncé l'avocate du cinéaste, Marie Dosé, dans un communiqué à l'AFP. «Suite à l'avalanche de propos profondément attentatoires à la dignité et à la probité de Jacques Doillon tenus par Judith Godrèche, celui-ci a décidé de déposer plainte pour diffamation», écrit l'avocate. «Oser affirmer publiquement, comme elle l'a encore fait le 21 février dernier, que celui-ci aurait “couché avec des enfants” qui tournaient dans ses films est ignoble et dépasse l'entendement», a-t-elle ajouté.

Sur les réseaux sociaux, mercredi soir, l'actrice a cité un article de presse en écrivant : «En 2022, ce journal écrit que la spécialité de Doillon est de tourner avec des enfants». «Il manque une phrase : “Avec qui il couche”», accuse-t-elle. Marie Dosé «rappelle que Jacques Doillon n'a toujours pas été entendu dans le cadre de l'enquête préliminaire et que sa présomption d'innocence est violemment bafouée depuis des semaines. Il ne se laissera pas salir de la sorte sans réagir», ajoute-t-elle.

Judith Godrèche, devenue un fer de lance du mouvement #MeToo en France, a porté plainte début février contre Jacques Doillon, mais aussi contre le réalisateur Benoît Jacquot pour des violences sexuelles et physiques qui remonteraient à son adolescence. Une enquête préliminaire est ouverte à Paris sur ces accusations de viol sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité, viol, violences par concubin, et agression sexuelle sur mineur de plus de 15 ans par personne ayant autorité. Au moment de l'ouverture de l'enquête, le parquet de Paris avait précisé que «l'ensemble des faits dénoncés ont eu lieu entre 1986 et 1992».

Selon des informations de presse, Judith Godrèche pourrait s'exprimer vendredi lors de la cérémonie des César. Cependant, cela n'a été confirmé ni par l'actrice, ni par l'Académie des César, ni par Canal+ qui retransmet cette soirée. «Que j'aille aux César ou pas, on s'en fiche bien», a réagi mercredi l'actrice sur Instagram.

L'actrice Isild Le Besco, qui avait déjà pris la parole contre Benoît Jacquot et Jacques Doillon à la suite de Judith Godrèche, envisage de porter plainte contre ces deux réalisateurs, a-t-on appris jeudi auprès de son avocat Benjamin Chouai, confirmant une information du journal Le Parisien.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Beguin
23/février/2024 - 13h52
Orwell2024 a écrit :
Elle porte plainte contre "Playboy" pour lequel elle a poser nu ?

Les actrices has been se servent de "Me too" pour exister

Portrait de Phantôme_
23/février/2024 - 06h11

Super....  on attends 40 ans (pendant qu'on fait sa "carrière") et à partir du moment on l'on est une has been, on crache dans la soupe.  Mais bon, attendons qu'il n'y ait plus de témoins.

Encore une pouffe en manque d'attention comme la Coline Berry.

Portrait de Beguin
23/février/2024 - 03h49

La remise des césars ca va être la foire du wokisme, du Me Too = ennui mortel.

Portrait de Beguin
23/février/2024 - 13h28

elle a un réel problème cette fille.

Portrait de Beguin
23/février/2024 - 08h17
Pierre Quiroule a écrit :

Il a bien raison. En plus, elle a eu la "délicatesse" d'attendre que jane Birkin soit morte pour dire que c'était sous ses yeux qu'elle s'était fait violer par Doillon... Sûr que maintenant, elle ne pourra plus dire le contraire !! Quant à Benoit Jacquot, que faisait-elle-elle à 14 ans et demi dans son lit ? Moi, à 14 and et demi, j'étais en 3ème et je ne m'envoyais pas en l'air. Quel arrivisme ! Coucher avec Jacquot, Doillon, Maurice barthélémy, Dany Boon etc : faut-il avoir une farouche volonté de faire carrière pour se taper la moitié des réalisateurs français !

Parler après la disparition du seul témoin,  ca pose question. 

 

 

 

Portrait de Beguin
22/février/2024 - 19h55
Tonton FL a écrit :

La cérémonie des césars : Les bobos vont encore cracher leur venin et empocher les subventions

Accuser alors que le témoin cité vient de décéder, pardon mais ca pose question .

Portrait de Maison Imaque
22/février/2024 - 18h55
Orwell2024 a écrit :
Elle porte plainte contre "Playboy" pour lequel elle a poser nu ?

A l'insu de son plein grésmiley

Portrait de De Pompignanㅤ
22/février/2024 - 18h40
Orwell2024 a écrit :
Elle porte plainte contre "Playboy" pour lequel elle a poser nu ?

Tu n'aimes ni les femmes ni l'orthographe apparemment.

Portrait de nina83
22/février/2024 - 18h31

Elle promet encore de l'animation cette cérémonie.... plus une intervention des intermittents je suppose, et pourquoi pas aussi des agriculteurs .... 

Portrait de Orwell2024
22/février/2024 - 18h07
Elle porte plainte contre "Playboy" pour lequel elle a poser nu ?
Portrait de Ventru1
22/février/2024 - 17h49

Cette histoire, me fait penser à "la porteuse de pain "smiley

Portrait de Ventru1
22/février/2024 - 17h37

Pov fille, a cette époque elle était heureuse, c'était le bonheur, pourquoi maintenant c'est le malheur ????

Portrait de Pierre Quiroule
22/février/2024 - 17h12

Il a bien raison. En plus, elle a eu la "délicatesse" d'attendre que jane Birkin soit morte pour dire que c'était sous ses yeux qu'elle s'était fait violer par Doillon... Sûr que maintenant, elle ne pourra plus dire le contraire !! Quant à Benoit Jacquot, que faisait-elle-elle à 14 ans et demi dans son lit ? Moi, à 14 and et demi, j'étais en 3ème et je ne m'envoyais pas en l'air. Quel arrivisme ! Coucher avec Jacquot, Doillon, Maurice barthélémy, Dany Boon etc : faut-il avoir une farouche volonté de faire carrière pour se taper la moitié des réalisateurs français !

Portrait de Tonton FL
22/février/2024 - 16h37

La cérémonie des césars : Les bobos vont encore cracher leur venin et empocher les subventions

Portrait de Beguin
22/février/2024 - 16h35

Il en a mis du temps, à porter plainte.  Dommage qu'il n'y ait plus birkin comme temoin.

Portrait de Beguin
22/février/2024 - 16h33

Si la cérémonie des césars se transforme en tribune Me Too, ca sera sans moi.