19/02 11:46

En larmes, Christophe Dechavanne raconte dans "Un dimanche à la campagne" sur France 2 sa relation inexistante avec son fils: "Depuis 2013, je l’ai vu 5 minutes" - Regardez

Hier après-midi, Christophe Dechavanne était l'un des invités de l'émission "Un dimanche à la campagne" sur France 2. Au cours de l'émission, l'animateur n'a pas caché son émotion en évoquant le lien qu'il a avec ses enfants.

"J'ai été un bon père, je crois. J'ai fait avec ce qu'on me donnait, comme je me suis séparé à chaque des mamans, mais j'ai sûrement merdé, oui. J'ai un peu négligé la grande parce que je me suis beaucoup occupé de la petite. Pour mon fils, c'est plus compliqué", a-t-il déclaré, les larmes aux yeux.

Et d'ajouter : "C'est très difficile d'en parler. Je ne peux pas dire que je n'ai pas trois enfants parce que j'en ai trois, que j'aime autant, mais il y en a un dont j'ai été obligé de faire le deuil. Il n'est pas mort, il est vivant, mais il n'est plus là. Ni pour moi, ni pour ses sœurs, ce qui est très difficile à vivre et très inattendu".

"Depuis 2013, mon fils, je l'ai vu cinq minutes en 2015 au mariage de ma fille et sinon je ne l'ai plus jamais vu. S'il doit revenir, il va falloir qu'il se magne un peu le cul parce qu'il va être trop tard après. Mais il a toute ma détestation et tout mon amour", a conclu Christophe Dechavanne dans "Un dimanche à la campagne".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de alucardx85
19/février/2024 - 22h53

Tais-toi, homme blanc privilégié. Et agenouille-toi devant tes dieux wokistes.

Portrait de Talya
19/février/2024 - 18h39

Il n'y a pas de bon ou de mauvais père, chacun fait ce qu'il peut avec sa vie, ses faiblesses et chaque enfant est différent à élever. Je crois beaucoup à la transmission inconsciente : si Christophe Dechavanne a eu des difficultés relationnelles lorsqu'il était enfant avec son propre père, il est fort possible qu'il ait transmis lui-même sa problématique à son fils. Les enfants jugent leurs parents sévèrement et ils finissent souvent par les pardonner quand ils deviennent eux-mêmes parents.

Portrait de Bigpower
19/février/2024 - 17h24

Ce mec est un sale type. Et pour que son fils le fuie, il a dû aussi être un sale père.   Dans la vie, on récolte ce que l'on sème. Qu'il se pose donc les bonnes questions...

Portrait de Lotus14
20/février/2024 - 08h42

La réponse c'est qu'il n'a pas été un bon papa !!!!!! 

Son fils en a souffert terriblement pour qu'il  ne veuille plus le voir !!!!

Dechavanne est un type égoïste ne pense qu'à lui à son plaisir et à son bien être 

Maintenant qu'il vieillit  il paie ses bêtises et c'est bien fait pour lui 

 

Portrait de Beguin
19/février/2024 - 15h57

C'est du domaine du privé

Portrait de Le Suisse
19/février/2024 - 14h20
San Antonio a écrit :

Cette tendance à juger est insupportable. Nous, citoyens spectateurs, nous ne savons rien d cette histoire. Alors on la boucle

j'aurais tendance à dire qu'il faudrait plus qu'il la boucle plutot d'étaler sa vie...si tu ne veux pas être jugé, tu fermes ta gueule et basta.

Portrait de San Antonio
19/février/2024 - 14h14 - depuis l'application mobile

Cette tendance à juger est insupportable. Nous, citoyens spectateurs, nous ne savons rien d cette histoire. Alors on la boucle

Portrait de kuwabara
19/février/2024 - 14h11

qu il se magne le cul !! ca va lui faire plaisir !! c est si gentiment dit

Portrait de djelloul
19/février/2024 - 14h11

 Sil n a vu son fils que 5 mn en 10 ans bin y a surement une raison Il n est peut etre pas le père ideal...C est peut etre un gros bourrin...bin moi j ai zappe CD depuis longtemps et c est pas mon pere

Portrait de Amandecroquante
19/février/2024 - 13h03

c’est pas Hanouna qui le défendait sur son comportement face à ses collaborateurs ? Quand on est pas capable de « manager » ses enfants il est difficile d’être meilleur avec des collègues 

Portrait de Carminabibou
19/février/2024 - 12h57

J'espère juste qu'il est une autre personne que ce qu'il montre à la télé, sinon c'est compréhensible que son fils ne veuille plus le voir.

Portrait de Beguin
19/février/2024 - 12h52

C'est privé