05/02 13:35

Pour des raisons de "sécurité", Forbes France annule une cérémonie en l'honneur de 40 femmes, parmi lesquelles la militante pro-palestienne Rima Hassan, critiquée par des personnalités juives pour des déclarations sur le conflit Israël-Hamas

Pour des raisons de "sécurité", Forbes France a annulé une cérémonie prévue fin mars en l'honneur de 40 femmes, parmi lesquelles la militante pro-palestienne Rima Hassan, critiquée par des personnalités juives pour des déclarations sur le conflit Israël-Hamas.

"Les conditions ne sont plus réunies pour que la soirée se déroule bien", au Ritz à Paris, a indiqué lundi une porte-parole de la version française du magazine américain. Rima Hassan, qui a grandi dans un camp en Syrie et a fondé l'Observatoire des camps de réfugiés en 2019, a été sélectionnée en 2023 parmi "40 femmes remarquables qui ont marqué l'année".

A l'approche de la cérémonie annuelle, plusieurs personnalités avaient épinglé ce choix, dont l'animateur Arthur qui l'avait accusée de "faire l'apologie du terrorisme du Hamas". Rima Hassan a fait part de son intention de déposer plainte pour diffamation. Le président du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) Yonathan Arfi avait pour sa part soutenu qu'elle "suit l'agenda des intégristes du Hamas et justifie les exactions du 7 octobre". La juriste de 31 ans, naturalisée française, avait en novembre dernier donné une interview controversée au média Le Crayon, où elle estimait "vrai" que le Hamas mène une action légitime.

Critiquée pour cette affirmation, elle fait valoir qu'elle a aussi déclaré que le mouvement islamiste palestinien "est un groupe terro". Samedi, Rima Hassan a dénoncé sur X (ex-Twitter) l'annulation de la cérémonie "Femmes Forbes": "C'est intolérable, inacceptable. Merci le patriarcat". Elle a pointé la responsabilité d'une série de personnalités, Arthur et Yonathan Arfi en tête.

Egalement désigné, l'avocat Patrick Klugman a rapporté avoir "reçu des tombereaux d'injures antisémites et même la menace de (s)e retrouver décapité avec (s)es enfants simplement pour avoir dénoncé (son) incontestable complaisance avec le Hamas". Il a promis "une suite judiciaire".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Archimede
5/février/2024 - 14h40

Chacun peut (doit) agir à son niveau pour empêcher les nazislamistes malsains d'avancer leurs pions.

Ceux qui pensent que des actes de terrorismes sont des actes de résistances doivent rester toute leur vie dans les bas-fonds de la société.

Portrait de slimxyz
5/février/2024 - 14h14

Un jour ces nouveaux nazis sioniste d'Israel et d'ailleurs seront jugés pour leur crime contre l'humanité et j'espère que tout les collabos puant qu'on peut voir et lire de partout le seront aussi.

Portrait de Archimede
5/février/2024 - 14h01

La racaille pro-palestinienne, nazislamiste et suprématiste arabe n'a rien à faire dans Forbes. Ces minables inutiles doivent rester au SMIC ou au RSA à vie et ne pas avoir la moindre influence sur la politique.