29/12 17:08

Hôtel du Palais à Biarritz - L'avocate du chef étoilé Aurélien Largeau évoque "une blague" : "Personne n'était nu, il n'y avait ni carotte, ni pomme et je ne sais pas si la photo existe" - Vidéo

16h45: L'avocate du chef Aurélien Largeau était invitée sur BFM TV et elle assure qu'il ne s'agit en réalité que d'une "blague" lors d'un son pot de départ : "C'était au pire potache, contraire aux valeurs de Hyatt (le groupe hôtelier propriétaire du palace NDLR), peut-être", déclare-t-elle sur BFMTV. "Rien ne lui a été imposé", martèle encore l'avocate, parlant d'un moment "bon enfant". "C'est le demi-chef qui a organisé cette surprise qui n'avait vocation qu'à être drôle et à marquer les esprits au sein de sa brigade", explique-t-elle. "Personne n'était nu, il n'y a eu ni carotte, ni pomme."

Le journaliste en plateau lui indique alors que cette photo a été vue par des journalistes. L'avocate répond : "Vous ne pouvez pas mettre en doute ce que je dis. Je ne sais pas si la photo existe."

De son côté, la Maire de Biarritz affirme de son côté que des plaintes ont été enregistres de la part e plusieurs personnes de la Brigade après cette scène et les photos qui auraient été vues par plusieurs personnes

 

 

13h11: "Un jeune commis de cuisine attaché nu à une chaise, une pomme dans la bouche et une carotte dans les fesses, devant des membres de la brigade pendant plusieurs heures à l'Hôtel du Palais à Biarritz", c'est ce qu'on verrait sur des photos qui ont "circulé sur les réseaux sociaux avant d'être retirées".

Selon le journal Sud Ouest, qui a révélé l'information, le tout ce serait déroulé en présence du chef étoilé, Aurélien Largeau, qui aurait laissé l'incident se produire. Un chef qui a été limogé le jeudi 21 décembre. 

Pourtant, la victime présumée a posté un message en identifiant jeanmarcmorandini.com pour nous donner sa version qui est très différente de celle rapportée par la presse. Selon le message qui a été envoyé à @jeanmarcmorandini , il n'y a eu aucune agression dans les cuisines de cet hôtel. "Tout ceci n'est que mensonge et détruit une famille" affirme le jeune homme qui dément également "la carotte dans les fesses".

Dans le texte qui nous est adressé, la "victime" se déclare en réalité victime des médias et des mensonges qui seraient véhiculés.

A cette heure, il faut en effet noter qu'aucune plainte n'a été déposée. Une enquête préliminaire pour agression sexuelle et violences a pourtant été ouverte par le parquet de Bayonne hier, qui s'est auto-saisi, ont indiqué nos confrères de France Bleu Pays Basque. De plus, il existerait des photos ou des vidéos de l'incident, mais on ne peut que constater que de façon assez mystérieuse, aucune n'est disponible, alors ont-elles vraiment existé ? 

Pourtant, le chef a bien été licencié et de son côté, le Groupe Hyatt confirme l'existence de ces images dans un communiqué en affirmant que des "images d'un incident préoccupant qui a eu lieu dans les locaux de l'hôtel" ont "circulé" sur les réseaux sociaux".

Le chef Aurélien Largeau, a lui pris la parole ce matin et réfute de son côté l'existence d’un "bizutage humiliant d’un commis de cuisine". Le chef de 31 ans a démenti "formellement les allégations" portées à son encontre, dénonçant des faits "mensongers et diffamatoires" :  "Je condamne toute forme de maltraitance, bizutage ou humiliation au sein des brigades et plus largement, et jamais je ne m’associerai à de tels comportements qui affirme préparer sa défense avec ses avocats afin de "faire cesser la diffamation". 

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de cineberry
30/décembre/2023 - 08h41
Buzyn a écrit :

Aujourd'hui on veut forcer tout le monde à être des victimes pour justifier des chasses aux sorcières.

Si le mec porte pas plainte, qu'on lui foute la paix.

Tiens, on n'est plus favorable à laisser faire la justice, comme avec Depardieu ?

Toujours dans le camp des ordures !

Portrait de Constrictor
30/décembre/2023 - 02h00
Greg1928 a écrit :

Image ou vidéo faite par IA ? peut être est ce cela leur fameuse preuve que met en avant le groupe Hôtelier. ? Car si une décision de licenciement n'est prise que pas une rumeur de circulation sans avoir les images ou vidéo en main et sans analyse pour en affirmer l'authenticité cela devient léger et préoccupant pour l'avenir. smiley

Comme si les bizutages n'existaient pas, cette image a visiblement circulé.

L'IA n'a rien à faire dans cette histoire, les faits ont été avérés.

Portrait de Petit Potache
29/décembre/2023 - 17h23

C'est pas potache...c'est gros lourd infanterie bidassesmiley

Portrait de djelloul
29/décembre/2023 - 16h03

le chef voit avec ses avocats..................... un seul avocat suffit pas?????

Portrait de rareudofemmoi-6934
29/décembre/2023 - 16h01
COLIN33 a écrit :

Pour ne pas tenir l'image du palace, pour son silence ou fausses déclarations il a dû toucher une prime très exceptionnelle !

les idiots continuent leurs bêtises

Portrait de Amandecroquante
29/décembre/2023 - 15h44

dans la société dans laquelle nous vivons il faudrait peut-être mettre un coup de balai dans les institutions du journalisme.

peut-être  que si les journalistes vérifiaient leurs sources ce genre d’affaires ne prendraient pas autant d’importance pour se degonfler quelques jours plus tard.

que les réseaux sociaux disent n’importe quoi c’est inévitable mais les sites devraient avoir un message d’alerte  comme nous savons si bien faire: « attention ce site répète des choses sans avoir vérifié quoi que ce soit. L’abus de gossip nuit à la culture humaine »

Portrait de Greg1928
29/décembre/2023 - 15h11

Image ou vidéo faite par IA ? peut être est ce cela leur fameuse preuve que met en avant le groupe Hôtelier. ? Car si une décision de licenciement n'est prise que pas une rumeur de circulation sans avoir les images ou vidéo en main et sans analyse pour en affirmer l'authenticité cela devient léger et préoccupant pour l'avenir. smiley

Portrait de Tonton FL
29/décembre/2023 - 14h20

Il parait qu'il faut vérifier ses sources avant de publier, sauf si on veut faire du buzz

Portrait de COLIN33
29/décembre/2023 - 13h39 - depuis l'application mobile

Pour ne pas tenir l'image du palace, pour son silence ou fausses déclarations il a dû toucher une prime très exceptionnelle !

Portrait de Capri
29/décembre/2023 - 13h37

Il n’y a que les protagonistes qui savent de quoi il en retourne. Le bizutage a-t-il eu lieu ? Commis par qui ? Le chef a t-il été au courant ? Est-ce le produit d’une culture malsaine dans ce restaurant d’hôtel ? N’est-ce pas l’employeur qui est responsable dans de tels cas ? Hyatt a-t-il voulu se protéger en licenciant le chef (fusible) ? En cas de licenciement abusif et perte de notoriété, Hyatt devra indemniser le chef. Ces affaires sont généralement gérées par le Siege d’entreprises importantes comme Hyatt et remontent à la direction générale, la DRH et la direction juridique : de telles décisions ne sont pas prises à la légère et visent dans un 1er temps à protéger l’entreprise de problèmes / scandales.