15/12 10:16

Christophe Galtier devant le tribunal ce matin pour répondre d'accusations de harcèlement et discrimination, qu'il dément fermement, lorsqu'il était entraîneur de l'OGC Nice

Accusé de harcèlement et discrimination, essentiellement contre ses joueurs musulmans, lorsqu'il entraînait l'OGC Nice, Christophe Galtier interrompt brièvement son exil au Qatar pour se présenter devant les juges niçois vendredi, avec la ferme intention de se défendre.

Désormais à la tête de l'équipe d'Al-Duhail, l'ancien coach du Paris SG passé par Nice lors de la saison 2021/2022 est attendu à 08h30 sur le banc des prévenus du tribunal correctionnel de Nice, pour des faits de harcèlement moral et discrimination, des délits passibles de trois ans de prison et 45.000 euros d'amende.

L'affaire avait éclaté au printemps, avec la révélation d'un courriel envoyé à la direction de l'OGC Nice par l'ex-directeur du football du club, Julien Fournier, avec lequel Galtier entretenait des relations exécrables. Dans ce courriel, que l'AFP n'a pu authentifier, Fournier assurait que Galtier lui avait dit que l'équipe "ne pouvait pas avoir autant de noirs et de musulmans" et qu'il fallait "limiter au maximum le nombre de joueurs musulmans".

Tandis que Galtier portait plainte pour diffamation contre Fournier et deux journalistes ayant publié ce courriel, le parquet de Nice ouvrait une enquête et choisissait de convoquer l'entraîneur devant les juges. Prévu pour la matinée, le procès pourrait durer toute la journée, dans une affaire qui risque d'avoir du mal à s'extirper du parole contre parole.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions