07/12 07:28

Isère : La proviseure, la proviseure-adjointe, et un agent d'entretien du collège Jules Flandrin, blessés par deux garçons de 18 et 19 ans qui les ont agressés dans l'enceinte de l'établissement - Vidéo

La proviseure, la proviseure-adjointe, ainsi qu'un agent d'entretien du collège Jules Flandrin de Corenc, en Isère, ont été blessés par deux garçons de 18 et 19 ans, extérieurs à l'établissement qui les ont agressés dans l'enceinte de l'établissement où ils ont pénétré en forçant les entrées.

Ils étaient là "avec une volonté de nuire", relate Hélène Insel, la rectrice de l'académie de Grenoble, qui s'est rendue sur place. Les deux hommes auraient perpétré, selon elle, "des actes de violences verbales, menaçantes, mais aussi physiques. Mme la principale, Mme la principale adjointe, l'assistante sociale, un professeur qui s'est interposé et un agent de la collectivité ont été plus que bousculés et vraiment physiquement agressés", raconte-t-elle.

L'agression a été interrompue grâce à l'intervention d'autres professeurs, présents dans le bâtiment à l'occasion d'un conseil de classe. "Les deux individus ont compris qu'ils n'étaient plus suffisamment en nombre, que la police avait dû être prévenue et ils se sont enfuis", poursuit Hélène Insel.

Les deux frères suspectés "de violences volontaires en réunion commises au collège de Corenc, et de menaces de mort sur le personnel" s'en seraient pris à la direction de l'établissement à la suite du placement de leur petite sœur dans un foyer d'aide sociale à l'enfance.

"Une jeune collégienne s’est confiée sur les violences dont elle se dit victime de la part de membres de sa famille. Un signalement a été immédiatement fait au parquet qui a pris une décision de placement provisoire en foyer pour protéger la mineure", a indiqué ce mercredi 6 décembre, le procureur de la République de Grenoble.

Ces deux frères de la jeune fille sont donc en garde à vue depuis hier soir, après s'être rendus à la gendarmerie de Meylan, accompagnés par le père de famille. L'un est tout juste majeur, l'autre est mineur, a fait savoir le procureur de la République de Grenoble.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Shuuuuut
7/décembre/2023 - 11h34

Lycée--> Proviseur

Collège--> Principal

...

Portrait de Justemonavis
7/décembre/2023 - 11h31

"L'un est tout juste majeur, l'autre est mineur" et "18 et 19 ans"

Cher écrivain de cette news merci pour votre travail quotidien mais je pense que il y a une contradiction ici. Cordialement

Portrait de Decenale
7/décembre/2023 - 11h14
mercibernard a écrit :

VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  

VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN

VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN

Non. Pas un vote pour la gauche.

Portrait de Ocarina
7/décembre/2023 - 11h05
mercibernard a écrit :

VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  

VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN

VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN

Même reconquête est encore trop modéré vis à vis de ce qui se passe en France actuellement.

 

Portrait de Rachelle65
7/décembre/2023 - 10h48
mercibernard a écrit :

VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  

VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN

VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN

Je pense qu'on a comprissmiley

Portrait de Yanik65
7/décembre/2023 - 09h11

Y'en a marre de ces vermines, faut les abattre maintenant.

Portrait de kuwabara
7/décembre/2023 - 08h56

la laisser aller de l etat... , a s ils etaient aussi fort que pour mettre des taxe et impot partout , les probleme serait regler