30/11 22:30

Israël/Hamas : Regardez les images bouleversantes des retrouvailles de la jeune otage française Mia Schem avec sa famille, alors qu'elle était détenue par le Hamas depuis le 7 octobre - Six otages israéliens libérés

22h30: L'armée israélienne a annoncé jeudi soir que six otages israéliens ont été relâchés à Gaza et sont désormais «en route pour Israël» dans le cadre de l'accord d'échange entre Israël et le Hamas palestinien.

La branche armée du mouvement islamiste, les Brigades Ezzedine al-Qassam, a de son côté rapporté que six otages avaient «été remis au Comité international de la Croix-Rouge dans la bande de Gaza». «Le septième groupe est désormais entièrement relâché, après que deux autres (otages) ont été libérés plus tôt», a-t-elle ajouté.

Trois fois plus de prisonniers palestiniens doivent désormais être libérés de prisons israéliennes dans les heures qui viennent selon les termes de l'accord qui expire vendredi à 07H00.

18h39: Regardez ci-dessous les retrouvailles bouleversantes de Mia et de sa famille. La mère a accouru vers sa fille libérée après 55 jours de captivité dans la bande de Gaza. Pleurant de joie, elle l'a serrée dans ses bras pendant de longues minutes. Son frère est présent, lui aussi en pleurs.

18h36: Israël affirme que 143 otages restent entre les mains du Hamas à Gaza, dont quatre enfants, dix personnes de plus de 75 ans ainsi que 26 femmes.

17h41: Elisabeth Borne se félicite à son tour de cette libération : "Mia est enfin libre. Quelle joie pour nous tous ! À sa famille que j’avais rencontrée, je dis mon émotion de les savoir réunis ce soir. Quatre de nos compatriotes sont encore otages. Leur libération est notre priorité absolue."

 

17h31: Voici ce que l'on sait sur la libération de Mia  - L’otage franco-israélienne Mia Schem, retenue par le Hamas depuis 55 jours a été remise par le mouvement islamiste palestinien au Comité international de la Croix-Rouge ce jeudi, comme l’indique le cabinet du Premier ministre israélien. Israël avait annoncé peu de temps avant cette annonce que deux otages israéliennes avaient été remises à son armée. Avec Mia Schem, c’est donc Amit Soussana, 40 ans, qui a également été libérée.

Avocate, elle avait été kidnappée dans le kibboutz de Kfar Aza, le 7 octobre. Emmanuel Macron a rapidement célébré cette annonce avec un message posté sur X : « C’est une grande joie que je partage avec sa famille et tous les Français. J’exprime aussi ma solidarité avec tous ceux qui restent otages du Hamas. La France agit avec ses partenaires pour obtenir leur libération dès que possible ».

« Dans les prochaines heures, d’autres otages israéliens devraient être transférés à la Croix-Rouge », indique par ailleurs un porte-parole de l’armée israélienne sur X. Mais aucune information n’a été communiquée pour expliquer la raison de la libération des deux femmes avant ce deuxième groupe d’otages.

17h23: Emmanuel Macron vient de poster un tweet pour se féliciter de cette libération :

"Mia Schem est libre. C'est une grande joie que je partage avec sa famille et tous les Français. J'exprime aussi ma solidarité avec tous ceux qui restent otages du Hamas. La France agit avec ses partenaires pour obtenir leur libération dès que possible.

17h16: Les deux otages libérées ce jeudi, dont la Franco-Israélienne Mia Shem vont être "transférées dans un hôpital proche de Tel-Aviv pour un bilan de santé plus élaboré", a indiqué le colonel Olivier Rafowicz, porte-parole de l'armée israélienne. 

17h00: Sur le réseau social X, le CRIF indique: "Quelle émotion ! Mia Schem, otage franco-israélienne retenue par le Hamas a été libérée après 54 jours de captivité.

Quel soulagement pour la France et ses proches. Nos pensées accompagnent sa mère Keren et son frère Ily que nous avions rencontrés lors de leur passage à Paris, venus raconter son histoire et demander sa libération."

 

 

16h36: L'autre otage libérée est Amit Soussana, âgée de 40 ans. Cette avocate avait été kidnappée dans le kibboutz de Kfar Aza.

 

 

16h19: L'otage française Mia Shem a été remise à la Croix-Rouge. La jeune franco-israélienne de 21 ans participait au festival transe Tribe of Nova lorsqu'elle a été enlevée le 7 octobre par les terroristes du Hamas. Elle était apparue dans une vidéo diffusée par l'organisation terroriste où elle demandait qu'on la rende "le plus rapidement possible" à sa famille.

 

 

16h10: Deux nouveaux otages israéliens ont été remis aujourd'hui à la Croix-Rouge, annonce l'armée israélienne sur Telegram. D'après les informations que nous avons reçues de la Croix-Rouge, deux otages israéliens leur ont été remis et sont en chemin pour le territoire israélien. Dans les prochaines heures, de nouveaux otages israéliens devraient être remis à la Croix-Rouge", peut-on lire dans le communiqué de l'armée israélienne.

15h01: Parmi les trois personnes décédées ce matin lors de l'attaque du Hamas à Jérusalem figure Livia Dikman, âgée de 24 ans, Elle était fille unique et était enceinte de son premier enfant.

.

 

 

13h06: Le Hamas libèrera aujourd'hui « 10 Israéliens dont deux ont également la nationalité russe », a indiqué à l'AFP une source au sein du mouvement islamiste palestinien, dans le cadre de l'accord de trêve avec Israël.

Chaque jour depuis l'entrée en vigueur de la trêve dans les combats le 24 novembre, le Hamas relâche une dizaine d'otages en échange de trois fois plus de détenus palestiniens. Cet accord a été prolongé in extremis jeudi matin jusqu'à vendredi 07H00 (05H00 GMT).

12h37: Le Hamas a revendiqué l'attaque à l'arme à feu qui a fait trois morts jeudi à Jérusalem et a appelé à une « escalade de la résistance » contre Israël. « Les frères Mourad Nemr (38 ans) et Ibrahim Nemr (30 ans) (...), membres des brigades Ezzedine al-Qassam de Sour Baher », un quartier de Jérusalem-Est « se sont sacrifiés en menant une opération » qui a « tué trois colons et en a blessé d'autres », affirme le Hamas dans un communiqué.

La police israélienne a confirmé que les deux assaillants, des frères de Jérusalem-Est, avaient été abattus.

11h27: La trêve entre Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas a été prolongée in extremis pour un septième jour jeudi, dont la matinée a été marquée par une attaque de Palestiniens à Jérusalem lors de laquelle trois personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées.

La pause est entrée en vigueur le 24 novembre après plus de sept semaines de bombardements israéliens sur la bande de Gaza menés en représailles à une attaque sanglante menée le 7 octobre par le Hamas sur le sol israélien lancée depuis le territoire palestinien.

Quelque 240 personnes avaient été prises en otage lors de cette attaque sans précédent et emmenées dans la bande de Gaza, selon Israël. A quelques minutes de l’expiration de la trêve jeudi, l’armée israélienne a annoncé sur X (ex-Twitter) que « la pause opérationnelle va continuer à la lumière des efforts des médiateurs ».

Le Hamas a annoncé aussi que la trêve allait continuer pour un « septième jour », ce qu’a confirmé le Qatar, principal médiateur avec le soutien des Etats-Unis et de l’Egypte. La trêve, débutée vendredi pour quatre jours puis prolongée déjà une première fois pour deux jours, a déjà permis la libération de 70 otages israéliens et de 210 prisonniers palestiniens.

Vingt-sept étrangers ou bi-nationaux, en majorité des Thaïlandais travaillant en Israël, ont également été libérés hors du cadre de l’accord. Signe de la fragilité de ce cessez-le-feu temporaire, avant l’annonce de sa prolongation, les brigades Ezzedine al-Qassam, branche armée du Hamas, et l’armée israélienne s’étaient déclarées prêtes à reprendre le combat.

Ajoutant à la volatilité de la situation, trois personnes ont été tuées jeudi matin et plusieurs autres blessées dans une attaque menée par deux Palestinien affiliés au Hamas contre un arrêt de bus dans l’ouest de Jérusalem, selon la police israélienne. « Deux terroristes venus en voiture et armés l’un d’un M-16 et l’autre d’un pistolet » ont ouvert le feu vers 07h40 (05h40 GMT), a déclaré le directeur de la police de Jérusalem, Doron Torgeman sur les lieux de l’attentat.

Le Magen David Adom (Mada), équivalent israélien de la Croix-Rouge, a identifié l’un des morts comme étant « une jeune femme de 24 ans ». Les deux assaillants « ont été tués », a précisé la police. Des équipes de police ont formé un cordon sécuritaire, emmenant les corps des victimes et des attaquants présumés, et inspectant les lieux.

11h05: Le président français Emmanuel Macron se rendra samedi au Qatar après la COP28 sur le climat à Dubaï, pour rencontrer l'émir de ce pays médiateur qui joue un rôle clé dans la libération d'otages retenus par le Hamas depuis son attaque contre Israël du 7 octobre, a annoncé jeudi l'Elysée.

En marge de la conférence de l'ONU contre le réchauffement climatique organisée aux Emirats arabes unis où il se rend dès jeudi, le président français va également avoir des entretiens avec plusieurs dirigeants de la région en lien avec le conflit au Proche-Orient, parmi lesquels devraient figurer l'Egyptien Abdel Fattah al-Sissi, le prince héritier saoudien Mohammad ben Salmane ou encore le président israélien Isaac Herzog.

09h36: Le point sur ce que l'on sait

Trois personnes ont été tuées jeudi matin et six autres blessées, dont trois grièvement, dans une attaque à l'arme à feu contre un arrêt de bus dans l'ouest de Jérusalem, selon un nouveau bilan de la police israélienne.

Cette attaque, menée selon la police par « deux résidents de Jérusalem-Est » occupée et annexée par Israël, survient alors que la trêve entre Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas dans la bande de Gaza a été reconduite in extremis jeudi matin pour un septième jour.

« Deux terroristes venus en voiture et armés l'un d'un M-16 et l'autre d'un pistolet » ont ouvert le feu vers 07h40 (05h40 GMT), a déclaré le directeur de la police de Jérusalem, Doron Torgeman à la presse sur les lieux de l'attentat. Le Magen David Adom (Mada), équivalent israélien de la Croix-Rouge, a identifié l'un des trois morts comme étant « une jeune femme de 24 ans ».

Les deux assaillants « ont été tués rapidement par deux soldats qui n'étaient pas en service et un civil qui leur a tiré dessus », a précisé la police dans un communiqué. Des images mises en ligne montrent deux hommes sortant d'une voiture blanche et ouvrant le feu avant d'être abattus.

Il y a deux semaines, un soldat israélien avait été tué et cinq membres des forces de sécurité israéliennes blessés dans une attaque à un barrage séparant Jérusalem de la Cisjordanie occupée, attaque revendiquée par les brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas. Les trois assaillants avaient été abattus.

08h40: Nouveau bilan de l'attaque à Jérusalem : Trois personnes ont été tuées, dont une femme de 24 ans, un homme de 73 ans, et une femme de 60 ans et six autres ont été blessées lors d'un attentat à l'arme à feu à un arrêt de bus près de l'entrée de Jérusalem, dans le quartier de Ramot. Deux terroristes armés de fusils M-16 et d'armes de poing ont été neutralisés sur place. 

07h56: Les services de secours israéliens déplorent le décès d'une femme « âgée de 24 ans » dans l'attaque à l'arme à feu survenue à Jérusalem-Est ce matin. Ils recensent également huit blessés dont cinq « dans un état critique ». La police israélienne précise que « deux terroristes armés étaient arrivés à bord d'un véhicule avant d'ouvrir le feu en direction de civils à un arrêt de bus ». Ils ont été « neutralisés » par des forces de sécurité et un civil.

07h45: Les services de secours israéliens déplorent pour l'heure un mort et six blessés dans une « attaque terroriste » survenue dans la zone de la colonie juive de Ramot, à Jérusalem-Est occupée et annexée par Israël. Des coups de feu ont été entendus vers 7 h 30 « près d'un arrêt de bus » dans la zone de Ramot. La police israélienne a indiqué quelques minutes plus tard sur son compte X (ex-Twitter) que « deux suspects ont été neutralisés sur place ».

07h22 : Les deux terroristes qui ont attaqué plusieurs personnes qui attendaient le bus à Jerusalem ont été abattus. La personne décédée est une jeune fille.

 

07h18: Une attaque à l'arme à feu ce matin à Jérusalem par 2 terroristes, fait un mort et 6 blessés dont certains dans un état grave 

 

06h18: L'armée israélienne annonce, juste avant l'expiration de la trêve avec le Hamas, que celle-ci se prolongerait pendant que les médiateurs poursuivent leurs efforts. Le Hamas a déclaré de son côté que la trêve était prolongée un "septième jour".

.

.

05h55: Trente Palestiniens détenus dans des prisons israéliennes ont été libérés dans la nuit de mercredi à jeudi en application de l'accord de trêve entre Israël et le Hamas, a annoncé l'Autorité pénitentiaire israélienne.

Ces prisonniers ont été relâchés après la libération plus tôt par le Hamas de 16 otages israéliens et étrangers retenus dans la bande de Gaza, à quelques heures de l'expiration de la trêve.

04h58 : Les dix otages israéliens et les quatre otages thaïlandais libérés par le Hamas à Gaza sont arrivés en Israël, a annoncé le bureau du Premier ministre israélien dans la nuit de mercredi à jeudi. Parmi les Israéliens figurent cinq binationaux, un Néerlandais, trois Allemands et un Américain. Le mouvement islamiste palestinien et Israël relâchent chaque jour une dizaine d'otages israéliens contre trois fois plus de prisonniers palestiniens, au terme d'un accord censé expirer jeudi matin.

03h21: La trêve entre Israël et le Hamas entre dans ses dernières heures jeudi à l'aube, les médiateurs accélérant les efforts pour obtenir une nouvelle prolongation après un sixième échange de prisonniers contre otages dans la nuit. Entrée en vigueur le 24 novembre pour quatre jours et prolongée de deux, la trêve expire jeudi à 5 h GMT après avoir permis la libération de 70 otages israéliens et de 210 prisonniers palestiniens. En outre, une trentaine d'étrangers, en majorité des Thaïlandais travaillant en Israël, ont été libérés hors du cadre de cet accord.

Et l'aide humanitaire a afflué davantage dans la bande de Gaza assiégée et dévastée par sept semaines de bombardements. Le Qatar, principal médiateur avec l'appui des États-Unis et de l'Égypte, "garde espoir que les progrès réalisés ces derniers jours se poursuivront, et qu'une nouvelle extension de l'accord de pause humanitaire pourra être accordée", a déclaré mercredi soir le porte-parole de son ministère des Affaires étrangères, Majed al-Ansari.

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken est arrivé jeudi en Israël, où il doit rencontrer notamment le Premier ministre Benjamin Netanyahu pour faire pression pour une prolongation de la trêve, avant de se rendre en Cisjordanie occupée.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Archimede
1/décembre/2023 - 02h40
Dalors a écrit :

C’est toujours moins pire que de défendre l’occupant Israëlien que De Gaulle dénonçait en votant pour un parti fondé par les collabos qui ont tenté de l’assassiner, connaissant l’histoire du 20e siècle. smiley

Tu parles de De Gaulle, le type qui a permis qu'Israël devienne une puissance nucléaire et surpasse tout le monde arabe ?

Ca doit être rageant quand on est un pro-terroriste du hamas de savoir que c'est -entre autres - grâce à De Gaulle que 9 millions d'Israéliens tiennent en respect 300 millions d'arabes et 1,8 milliard de musulmans. Avec le regard admiratif du reste du monde.

Portrait de Archimede
30/novembre/2023 - 23h14

Quelle honte ça doit être d'être musulman, suprémaciste arabe ou propalestinien en 2023. 

Portrait de Le Suisse
30/novembre/2023 - 21h53
Dalors a écrit :

L’ironie est tout ce qu’il te reste face à la cruauté de la réalité, je compatis 

Ton niveau d'endoctrinement et la pauvreté de ton argumentation sont en effet une réalité cruelle et ne méritent que ironie ou  désinterêt.

Portrait de Le Suisse
30/novembre/2023 - 20h40
Dalors a écrit :

Tu mens, Israël largue 30 000 tones de bombes sur des zones habitées, ils savent qu’ils ne touchent presque que des civils. 

Un ministre israélien a dit que les civils étaient complices et qu’il fallait les tuer, un autre a dit que les palestiniens etaient des animaux. 

Oui, ce même ministre israélien affirmant que en plus de leurs coucoussières volantes et de leurs chameaux kamikazes,  le hamas développait une nouvelle arme appelée le D.A.L.O.R.S, Dromadaire d'Attaque Lanceur d'Orange et de Raisins Secs.

Portrait de sandra666
30/novembre/2023 - 18h34

Incroyable, tous ces ingénieurs en géopolitique qui passent leur journée a commenter ici.

Affligeants de bêtise profonde, a chaque phrase,  ça fait peur.

Et je n'ose imaginer combien vous coutez en allocations diverses, ou le mal que vous faites sûrement à votre entourage, quotidiennement.

Bonne soirée aux autres, qui comme moi, sont consternés et préfèrent se taire, en évitant soigneusement de lire vos anneries d'attardés bercés trop près du mur 

Portrait de COLIN33
30/novembre/2023 - 18h29 - depuis l'application mobile

Macron et Borne vont nous dire que ce sont eux qui l'ont libérée

Portrait de Le Suisse
30/novembre/2023 - 18h25
Dalors a écrit :

Si il y a Israël qui bombarde des enfants en masse, le Hamas n´est rien a coté.

Israel a même développé une arme qui ne cible que les enfants de moins de 1O ans grace à l'IA.Le Hamas quant à lui fabrique en masse des fusées pour envoyer des messages d'amour sur tout le terrritoire Israelien, et tente désespérement de séduire les femmes israelienne en leur démontrant une affection débordante.

Portrait de Archimede
30/novembre/2023 - 18h18
Royalcanin1 a écrit :

les israéliens ne sont pas exempts de toute critique (rien que la création de cet État d'Israël est un délire complet), mais les arabes sont véritablement des animaux nuisibles. Nous en savons quelque chose. Les réduire à leur plus simple expression est un devoir pour l'humanité.

Les terroristes nazislamistes et les suprémacistes arabes n'ont absolument aucun avenir, nous sommes à l'aube de progrès technologiques fulgurants, qui ne tomberont jamais dans les mains de ces minables inutiles gesticulant et vociférant.

50 chameaux n'arrêtent pas un F35.

Portrait de Amandecroquante
30/novembre/2023 - 17h42
Dalors a écrit :

C’est bien sauf que je ne sais pas si tu as remarqué les médias français appartiennent à des israéliens.

Patrick Drahi qui est israélien, financé l’armée israélienne, et a créé une chaîne de propagande israélienne « i24 News » possède la moitié des médias à lui seul dont BFM.

Bolloré « Goldschmidt «  n’a il me semble pas la nationalité israélienne mais est tellement raciste qu’il suffit de regarder cnews 5 min pour voir leur énorme biais. On retrouve sur sa chaîne des amis proches de Netanyahu venus faire la propagande de guerre comme Goldnadel.

Donc que ce conflit t’intéresse ou pas, il est importé chez nous de facto.

Tu as raison mais tu oublies les français musulmans qui choisissent d’être musulman avant d'être français.

Les français devraient s’occuper avant tout de l’Europe et de l’Ukraine.

 

Portrait de stbx00
30/novembre/2023 - 17h11
Dalors a écrit :

En effet les Israëliens tuent leur propre peuple, d'ailleurs Netanyahu était au courant qu'une attaque allait avoir lieu début octobre et a déplacé tous ses soldats juste avant vers l'Est afin d'avoir un casus Belli pour raser Gaza.

Le journal Israëlien haaretz a même receuilli les témoignages d'Israëliens qui ont survécu et disent que les hélicopters ISraëliens leur tiraient dessus.

Aussi en bombardant Gaza de la sorte avec 30 000 tonnes d'explosifs ISraël savait très bien qu'ils tueraient leurs otages.

Quand une information semble étrange ou incroyable elle est bien souvent simplement fausse. Essaye de lire autre chose que les infos qui arrangent ton discours. 

Netanyahu au courant pour début octobre: Faux et débunké un peu partout.

Les hélico qui tirent sur des juifs: Faux aussi comme à peu prêt tous les éléments qui tu republies tous les jours...

Portrait de Archimede
30/novembre/2023 - 17h05
Dalors a écrit :

C'est les civils qui sont bombardés.

Les ordures du hamas sont censés protéger leur propre population. La vérité est que ces médiocres n'ont que leur capacité de nuisance pour peser dans ce monde, ils VEULENT mourir, ils VEULENT sacrifier leur population... pour pouvoir accuser Israël de génocide. D'où la politique des boucliers humains.

Les propalestiniens poussent les palestiniens au SUICIDE uniquement pour nuire à Israël.

 Il n'y a rien de plus dangereux pour la cause palestinienne et la population de gaza que les propalestiniens nazislamistes et suprémacistes arabes. En vérité, il n'y a QUE Israël qui a intérêt à faire le moins de victimes possible.

Portrait de Markololo
30/novembre/2023 - 16h47
Dalors a écrit :

Et ceux qui soutiennet Israël ?

Netanyahu a dit publiquement qu'il fallait financer et aider le Hamas à se renforcer pour enterrer la solution à deux états, et il fait 20x plus de morts civils que le Hamas.

OSEF.

On ne soutient ni le Hamas, ni le gouvernement israélien.

Tout ce qui compte c'est ce qui passe en France. Et entre ceux qui soutiennent le 1er et ceux qui soutiennent le 2nd, on n'a pas besoin de réfléchir longtemps pour identifier ceux qui nous causent le plus de tord.

C'est un fait indiscutable et tout le reste c'est de la pécadille.

 

Portrait de vixen87
30/novembre/2023 - 16h19
Dalors a écrit :

Et ceux qui soutiennet Israël ?

Netanyahu a dit publiquement qu'il fallait financer et aider le Hamas à se renforcer pour enterrer la solution à deux états, et il fait 20x plus de morts civils que le Hamas.

Non, il n'a pas dit cela, c'est un version écourtée qui circule sur les réseaux sociaux.

Je t'invite à rechercher la citation exacte et tu verras que ce n'est pas du tout ce qui a été dit.

Portrait de Archimede
30/novembre/2023 - 16h11

Les terroristes nazislamistes doivent tous être exterminés, sans sourciller. Partout dans le monde.

La solution: Il faut terroriser les terroristes et se moquer de leur cause idiote ainsi que de leur suprémacisme arabe ridicule (et sans avenir, vu l'horizon de la fin de l'ère du pétrole.)

C'est pourquoi ces minables sont épouvantés par Israël et par Charlie Hebdo.

Le 7ème siècle ne passera pas.

 

Portrait de dede35
30/novembre/2023 - 15h39

Et dire qu'il y en a qui soutiennent ces ordures &gtsmiley

Portrait de Nini6
30/novembre/2023 - 13h51 - depuis l'application mobile

Ou est la trêve ??
Quelle lâcheté !
Une leçon à bien retenir, ne jamais baisser les armes faces aux islamistes !

Portrait de COLIN33
30/novembre/2023 - 13h42 - depuis l'application mobile

Les Israéliens vont les exterminer, aux dépens des otages ce qui est regrettable

Portrait de Hercule Poirot
30/novembre/2023 - 12h55

Enième demonstration que l'on ne peut et surtout que l'on ne doit jamais leur faire confiance ou leur tourner le dos. Tristesse et Pensées aux victimes innocentes de ces terroristes barbares