30/11 07:31

Mort de Thomas : Le préfet de police de Paris va signer un arrêté interdisant une manifestation de l'ultra droite prévue à 19 heures devant la Sorbonne

Le préfet de police de Paris va signer un arrêté interdisant une manifestation de l'ultra droite en fin de semaine selon les informations de BFM TV. Le rassemblement, devait avoir lieu vendredi soir, à 19 heures devant la Sorbonne à l'appel des Natifs, un collectif d'extrême-droite parisien qui a succédé à Génération identitaire après sa dissolution en 2021.

Les antennes régionales de la Direction nationale du renseignement territorial (DNRT) ont été chargées de recenser les militants locaux susceptibles de rallier la capitale vendredi d'après une note de la DNRT que RTL a pu consulter.

"De nombreux militants, venus de tous les départements, sont susceptibles de participer à cet évènement" est-il notamment écrit.

Un autre appel à des rassemblements samedi devant les mairies sur tout le territoire circule également au sein de la mouvance.

Depuis dimanche soir les signaux sont au rouge précisent nos confrères car la mobilisation conjointe de l'ultradroite (néonazis, skinheads, nationalistes révolutionnaires, identitaires ou royalistes violents) est inédite selon les policiers spécialistes de ces groupuscules extrémistes.

Les risques pour l'ordre public sont décrits noir sur blanc dans une autre note confidentielle dont RTL a pris connaissance : Les nouveaux rassemblements annoncés, pourraient générer des "violences égales ou supérieures à celles de Romans-sur-Isère dimanche soir". Ces troubles pourraient viser "les forces de l'ordre et les populations issues de l'immigration".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
30/novembre/2023 - 12h51

Ça sent la prison ferme pour ceux qui vont aller à cette manifestation.

Ils devraient plutôt aller poignarder du blanc, il n'y a moins de risques.

Portrait de Tempura
30/novembre/2023 - 09h52

Ils n'ont qu'à dire qu'ils défilent pour les traoré ou nahel. Le préfet leur déroulera le tapis rouge.

Portrait de MICMAH458
30/novembre/2023 - 08h46

Il peut signer tous les documents qu'il veut, on a compris (sauf lui, apparemment) qu'il n'avait aucune autorité en ce qui concerne la tenue ou non des manifestations.  Quoi qu'il dise, elles ont toujours lieu.  Tout ce qu'il peut faire, c'est prévoir une mise à disposition de quelques centaines de flics, au cas où.