25/11 15:31

Une publicité pour un 4x4 SUV du constructeur automobile japonais Toyota interdite au Royaume-Uni car jugée "irresponsable" pour l'environnement - Regardez

Le constructeur automobile japonais Toyota a vu l'une de ses publicités pour un 4x4 SUV interdite au Royaume-Uni car jugée "irresponsable" pour l'environnement, selon un communiqué de l'autorité sectorielle. "La publicité ne doit plus apparaitre dans la forme qui a généré la plainte", note l'ASA, le gendarme britannique du secteur. La publicité montrait un groupe de SUV conduisant ensemble dans une montagne rocheuse, soulevant un nuage de poussière. Certaines scènes les montraient en train de conduire en pleine montagne hors de routes, ou traversant des rivières.

L'association Adfree Cities avait déposé une plainte auprès de l'ASA, estimant que la publicité en question, pour le modèle de SUV Toyota Hilux, encourage des comportements "dangereux pour l'environnement" et "irresponsables". "Nous avons demandé" à la filiale britannique de Toyota "de s'assurer que toute future communication de marketing ne contient rien qui soit susceptible d'encourager un comportement irresponsable envers l'environnement", insiste l'ASA dans un communiqué. L'ASA épingle régulièrement les publicités d'entreprises de transport sur l'environnement, notamment pour "verdissement", entre autres.

L'association Adfree Cities se félicite d'une victoire dans un "cas qui fera date" et appelle à "interdire toutes les publicités pour des SUV". Elle avait déploré que la publicité montre des dizaines "de gros SUV alimentés au diesel", un carburant très polluant, "conduisant hors de routes à travers des environnement naturels". Toyota avait justifié que le nombre important de voitures figurant dans la publicité évoquait des hordes d'animaux sauvages d'une manière "fantastique et non pas vouée à dépeindre la conduite dans la vraie vie".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de GLGD
25/novembre/2023 - 19h07

Les écolos sont choqués par un 4X4 qui roule sur du sable, mais pas du tout par des terroristes qui décapitent des enfants, ou des migrants qui harcèlent les étudiantes.

Je crois juste qu'il faudrait leur dire d'aller chouiner tout seul devant leur plat de quinoa et ne recevoir aucune plainte !