22/11 13:44

Guerre contre le Hamas - Galit, une Franco-Israélienne dont la famille a été enlevée, témoigne dans "Morandini Live": "Ce matin, pour la première fois depuis longtemps, je me suis réveillée avec un espoir" - Regardez

Ce matin, Galit Dan-Jaoui était l'invitée de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews. Le neveu, la nièce et le frère de la franco-israélienne sont détenus par le Hamas. Elle a réagi à l'accord visant à obtenir la libération de 50 otages aux mains du Hamas en échange de prisonniers palestiniens.

"On est enthousiaste et on a très peur en même temps. A tout moment, tout peut s'arrêter. On a peur mais on a beaucoup d'espoir. J'attends mon neveu, ma nièce et leur père. J'espère qu'ils reviendront. Je sais que ce sont les enfants et quelques femmes qui seront libérés. Ca veut dire que ce n'est pas fini pour nous", a-t-elle débuté.

Et d'ajouter : "Il faut tout faire pour faire revenir les enfants. On espère que c'est le début et que, plus tard, les autres civils vont être libérés. Nous pensons que l'accord ouvrira la porte à la libération de toutes les personnes qui sont retenues en otage. Nous sommes plein d'espoirs mais, en même temps, on a très peur. On ne connait pas les noms des otages qui vont être libérés. On ne sait rien".

"Ce matin, pour la première fois depuis longtemps, je me suis réveillée avec un espoir (...) Aujourd'hui, je me bats pour ma mère et ma fille de 12 ans [qui n'ont pas survécu]. Ma mère était une femme très douce, ma fille portait une douceur", a-t-elle continué.

"Je crois que la paix est possible. (...) Je ne sais pas si le mot paix est possible avec le Hamas. Le terrorisme doit être effacé du monde. Je suis pour la paix. Je n'ai pas perdu mon espoir. Je continue à croire à l'humanité, à la paix et aux gens", a conclu Galit.

Ailleurs sur le web

Vos réactions