19/11 12:31

Le gouvernement se demande que faire des 183 élèves radicalisés qui ont été exclus à titre conservatoire pour avoir perturbé le 16 octobre les hommages aux professeurs assassinés Samuel Paty et Dominique Bernard - Vidéo

183 élèves ont été exclus à titre conservatoire pour avoir perturbé le 16 octobre les hommages aux professeurs assassinés Samuel Paty et Dominique Bernard. un dossier chaud l'exécutif pris entre désir de fermeté et obligation de respecter le droit à l'éducation de tout mineur.

"Je prendrai toutes les mesures d’exclusion qui sont nécessaires, dès lors que ça protège les personnels de l’Éducation nationale", a annoncé le ministre de l’Éducation nationale, Gabriel Attal. Mais du côté des syndicats enseignants, l’annonce pose de nombreuses questions. Comment définit-on un élève radicalisé ? Aujourd’hui, selon le ministre de l’Éducation nationale, les mineurs potentiellement radicalisés seraient plusieurs dizaines en France.

Pour mémoire, l’assaillant de l’attaque au couteau à Arras (Pas-de-Calais) était un élève radicalisé qui a fini par passer à l’acte, tuant un enseignant, vendredi 13 octobre. Lorsqu’il était élève dans ce lycée, son comportement a plusieurs fois inquiété les enseignants.

Deux signalements ont été lancés auprès de l’Éducation Nationale. Mais l’équipe pédagogique n’a jamais eu de retours.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de KERCLAUDE
19/novembre/2023 - 15h05

Voir avec les parents qui ont échoué dans l'éducation, déchéance de la nationalité française et  les expulser du pays. 

Portrait de COLIN33
19/novembre/2023 - 13h56 - depuis l'application mobile

ces racailles n'ont qu'à travailler sous la tutelle d'éducateurs chevronnés puisque leurs parents ne sont pas capables de les éduquer

Portrait de GLGD
19/novembre/2023 - 13h51
Koikilencoute a écrit :

Nos beaux principes (droits de l'homme, scolarisation pour tous, état de droit, etc.), s'ils étaient justifiés à leur création, aujourd'hui se sont retournés contre nous. C'est le fameux "grâce à vos lois, nous vous imposerons les nôtres".

+1 Youssef al-Qaradâwî, référence des Frères musulmans, réfugié au Qatar : "Avec vos lois démocratiques nous vous coloniserons, avec nos lois coraniques, nous vous dominerons".

1. La remigration des étrangers avec interdiction de territoire Schengen à vie pour les étrangers,

2. les binationaux déchus de la nationalité FR puis expulsés comme les autres étrangers

3. les Français 30 ans de prison pour intelligence avec l'ennemi,

Tout est déjà prévu dans nos lois, il ne manque plus qu'à les appliquer.

 

Portrait de Koikilencoute
19/novembre/2023 - 12h46

Nos beaux principes (droits de l'homme, scolarisation pour tous, état de droit, etc.), s'ils étaient justifiés à leur création, aujourd'hui se sont retournés contre nous. C'est le fameux "grâce à vos lois, nous vous imposerons les nôtres".