16/11 18:27

Une des associations représentant les musulmans en France, dénonce une "déshumanisation" des Palestiniens dans les médias audiovisuels, avertissant sur les risques de "manipulation"

Une des associations représentant les musulmans en France, dénonce une "déshumanisation" des Palestiniens dans les médias audiovisuels, avertissant sur les risques de "manipulation" si le public, notamment jeune, préfère s'informer sur les réseaux sociaux.

Dans une lettre ouverte à l'Arcom et aux médias de l'audiovisuel, le Conseil français du culte musulman (CFCM) souligne le "traitement médiatique humain" appliqué aux victimes israéliennes du conflit entre Israël et le Hamas, qui a permis "une compassion et une solidarité unanime de nos concitoyens à leur égard". "Force est de constater que les Palestiniens et leur terrible souffrance actuelle font l'objet d'un traitement médiatique totalement différent, entraînant leur déshumanisation et une relativisation assumée de leur souffrance", ajoute cette lettre.

Le CFCM déplore notamment que les images les concernant "se résument à des plans aériens de bâtiments détruits" et qu'il n'y ait eu "aucun portrait de femmes, ni d'enfants avec leurs histoires personnelles". Il estime que "les médias grand public se trouvent de fait discrédités", avec une "défiance" croissante "notamment de la part des jeunes".

Ces derniers "vont chercher l'information ailleurs notamment dans les réseaux sociaux. Dans ces espaces alternatifs, ils découvrent une réalité autre et des images terribles sur l'étendue de la tragédie humaine du peuple palestinien. Mais ils peuvent aussi y être exposés à de grands risques de manipulation et de dérive aux conséquences à ne pas sous-estimer", avertitl'association.

Le 7 novembre déjà, le recteur de la Grande Mosquée de Paris Chems-eddine Hafiz avait rencontré le président de l'Arcom Roch-Olivier Maistre pour lui faire part de "l'inquiétude des musulmans de France au sujet de la libération et de la banalisation d'une parole antimusulmane dans les médias".

La Grande Mosquée et le CFCM faisaient partie des cultes conviés lundi à l'Elysée pour une réunion où Emmanuel Macron a demandé aux responsables un "effort pédagogique" envers les jeunes.

Le CFCM a perdu depuis fin 2021 son rôle d'instance de dialogue entre le culte musulman et l'Etat qui a, à la place, créé le Forum de l'islam de France (Forif). Mais le CFCM perdure, doté de nouveaux statuts.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
17/novembre/2023 - 12h52

Pauvres bichettes, ah oui ils sont vraiment maltraités en France, c'est pour ça qu'ils y viennent tous...

Portrait de Hercule Poirot
17/novembre/2023 - 09h27
Decenale a écrit :

Les gazaouis n'ont besoin de personne pour se déshumaniser.

Actuellement leur façon de se défouler c'est de peindre des drapeaux d’Israël sur des animaux que la foule s'amuse ensuite à massacrer.

Il n'y a rien à tirer de ce peuple de tarés sadiques. Même les autres musulmans ne veulent surtout pas les faire entrer chez eux.

Alors le pauvre âne torturé tué et brûlé date depuis quelques années, mais cela a, mille fois hélas, vraiment existé.

Concernant les palestiniens, tout en précisant que quelques cas ne font pas une generalité, j'ai eu la "chance" d'en cotôyer au travail. Clairement des desequilibrés dans l'hyper violence verbale et physique.

Me souviens surtout d'un  cariste/magasinier, des collègues ne voulaient pas aller livrer car il sortait la lame facilement, toujours à provoquer, à chercher querelle. Quand j'allais livrer, je prenais systematiquement dans mon camion un crochet de boucher, je pretextais en avoir besoin pour lever la plaque de déchargement

Portrait de Decenale
17/novembre/2023 - 07h56

Les gazaouis n'ont besoin de personne pour se déshumaniser.

Actuellement leur façon de se défouler c'est de peindre des drapeaux d’Israël sur des animaux que la foule s'amuse ensuite à massacrer.

Il n'y a rien à tirer de ce peuple de tarés sadiques. Même les autres musulmans ne veulent surtout pas les faire entrer chez eux.

Portrait de Archimede
17/novembre/2023 - 07h54

La cause propalestinienne nazislamiste est une cause qui espère secrètement qu'Israël extermine tous les palestiniens pour pouvoir accuser Israël de génocide.