12/11 07:16

Pro-palestiniens : Les images de la manifestation monstre à Londres où plusieurs centaines de milliers de personnes ont défilé pour appeler à un cessez-le-feu et protester contre Israël - Vidéo

Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées ce samedi à Londres, capitale du Royaume-Uni, pour exprimer leur solidarité avec la Palestine. Il s'agit de la cinquième manifestation du genre depuis le 7 octobre en dépit des réserves du Premier ministre Rishi Sunak et de la ministre de l'Intérieur Suella Braverman à l'égard des marches pro-palestiniennes.

La ‘’Marche nationale pour la Palestine’’ s’est élancée vers 12 heures (heure à Londres) de Hyde Park, pour appeler à un cessez-le-feu et protester contre Israël et les gouvernements qui n'ont pas encore appelé à un cessez-le-feu à Gaza..

Portant des drapeaux palestiniens et des pancartes, des milliers de manifestants ont marché vers l'ambassade des États-Unis en scandant des slogans pro-palestiniens.

Parallèlement, un grand nombre de juifs britanniques se sont rassemblés près de la statue de Simon Bolivar pour protester contre Israël, rejoignant ainsi des milliers d'autres manifestants appelant à la fin de l'effusion de sang dans la bande de Gaza. Cette manifestation s'est tenue après plusieurs jours de controverse, car la marche en faveur de la Palestine a coïncidé avec les commémorations de l’armistice de la Première guerre mondiale.

Deux minutes de silence ont été observées à Whitehall (rue de la Cité de Westminster) dans le cadre de ces commémorations. Des groupes d'extrême droite, qui avaient annoncé plus tôt qu'ils arriveraient à Londres samedi pour "protéger le mémorial de guerre du Cénotaphe", se sont heurtés à la police.

La police métropolitaine a procédé à des arrestations à la suite des heurts qui ont eu lieu dans le centre de Londres.

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak avait qualifié mercredi d' « irrespectueuse » une marche pro-palestinienne prévue à Londres samedi, jour de commémoration de l’armistice de la Première guerre mondiale, que la police a refusé d’interdire. Rishi Sunak a indiqué son intention de demander des comptes au chef de la police métropolitaine pour avoir autorisé la manifestation pro-palestinienne le jour de de commémoration de l’armistice.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de stephanevalentino
13/novembre/2023 - 12h49
KERCLAUDE a écrit :

Le grand remplacement est il en route?

il est déjà la et a déjà posé ses bagages depuis un bon moment...

Portrait de stephanevalentino
13/novembre/2023 - 12h49

Il n'y aura jamais de paix avec l'islamisme, le hamas, car ils ne souhaitent rien d'autres que la destruction d'Israel. Pas de compromis pour eux. Demandez-vous pourquoi depuis des années Israel met tout en oeuvre pour assurer sa sécurité... Et ça fait des années que les mulsumans pro pala mènent une guerre médiatique contre Israel pour jouer sur l'opinion, au point meme de confondre les personnes de confession juive et les decisions des politiques d'israel.

Portrait de LEON
12/novembre/2023 - 11h28

 Une paix durable ne viendra pas sans que les adversaires ne mettent de l'eau dans leur vin ... l ' Etat d'Israël a été officialisé en 1949 , quand l' Etat de la Palestine  n' est toujours pas reconnu par la Communauté internationale ...

Le " bal " est mené par les US qui ont reconnu légales ( sous mandat de Trump )  les constructions d'Israël en territoire occupé , constructions illégales au regard des conventions internationales ( signées par Israël à l'ONU le 11 mai 1949 ) .Si personne ne fait d'effort la guerre restera récurrente , avec ses conséquences .

Portrait de francois842021
12/novembre/2023 - 09h24

nos chances  pour l'europe

Portrait de KERCLAUDE
12/novembre/2023 - 08h37

Le grand remplacement est il en route?

Portrait de kuwabara
12/novembre/2023 - 08h37

ils feraient mieux de defiler pour leur pouvoir d achat !! l augmention de l energie et autres 

vite le retour des gilet jaunes !!

Portrait de Koikilencoute
12/novembre/2023 - 07h47

Londres, Paris, toute l'Europe de l'ouest, du nord et du sud... Les électeurs ont fait - et continuent à faire - le choix suicidaire de leur islamisation.