05/11 17:31

Riss, patron de Charlie Hebdo atomise Guillaume Meurice qui s'était revendiqué de "l'esprit Charlie" pour justifier son dérapage sur Inter : "Charlie n'est pas poubelle qu'on sort pour y jeter ses cochonneries !"

Dimanche dernier, sur France Inter, Guillaume Meurice a qualifié le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou de « nazi sans prépuce », suscitant de très nombreuses critiques et même des accusations d'antisémitisme. Malgré les nombreuses critiques, y compris en interne, le chroniqueur a refusé de s'excuser et dans un tweet à revoir ci-dessous, il s'est revendiqué de "l'esprit Charlie" pour justifier ce qu'il appelle de l'humour.

Mais le directeur de Charlie Hebdo, Riss met le coup de grâce à Guillaume Meurice, aujourd'hui dans la Tribune du Dimanche. Interrogé, sur cet humour, il atomise le chroniqueur du service public :

"L'esprit Charlie a bon dos. L'esprit Charlie, ce n'est pas une poubelle qu'on sort du placard quand ça vous arrange pour y jeter ses propres cochonneries. Cette semaine, Charlie a consacré sa Une à Netanyahou. On n'a pas eu besoin de dire que c'était un nazi, ni de préciser qu'il était circoncis pour faire comprendre aux lecteurs ce qu'on en pensait. C'est ça l'esprit Charlie. C'est plus subtil et plus difficile à maîtriser qu'il n'y paraît !"

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Carrouget
6/novembre/2023 - 06h33

Celà dit, depuis que la " Grande équipe " de Charlie a disparu tragiquement, Charlie n'est plus le Journal qu'il était...

Portrait de Gustave68
5/novembre/2023 - 22h50

Guillaume Meurice s'est perdu dans un antisémitisme qui exhale un souffle nauséabond et ignoble, mais ne sera pas sanctionné

Portrait de Korveg
5/novembre/2023 - 22h50
Decenale a écrit :

Un pro-hamas qui se réclame d'un journal qui a subit le terroriste musulman pour justifier sa propagande antisémite. Le gauchiste et la logique, ça va jamais ensemble.

Bien dit !

Portrait de alucardx85
5/novembre/2023 - 21h31
Paranthrope a écrit :

il est intéressant de noter que RISS s'exprime dans la TRIBUNE DU DIMANCHE, et non dans le JOURNAL DU DIMANCHE, dont les journalistes ont fui à l'arrivée de Geoffroy Lejeune, et ont créé la TRIBUNE DU DIMANCHE

Mouais...

À priori pour l'instant... À part vous... Je ne vis pas grand monde que ça eusse intéressé...

Portrait de mbagnick
5/novembre/2023 - 18h27

En attendant Meurice est toujours payé par nos impôts. Intouchable.

Portrait de Decenale
5/novembre/2023 - 18h07

Un pro-hamas qui se réclame d'un journal qui a subit le terroriste musulman pour justifier sa propagande antisémite. Le gauchiste et la logique, ça va jamais ensemble.