19/10 16:17

Malgré son absence, la demande de renvoi du procès de l'actrice Isabelle Adjani, soupçonnée de fraude fiscale et de blanchiment, a été rejetée par le tribunal correctionnel de Paris

16h16: La demande de renvoi du procès de l'actrice Isabelle Adjani, soupçonnée de fraude fiscale et de blanchiment, a été rejetée par le tribunal correctionnel de Paris, qui a décidé de juger l'affaire en son absence. L'artiste est accusée d'avoir dissimulé une donation en prêt en 2013 et de s'être fictivement domiciliée au Portugal en 2016 et 2017, ce qu'elle conteste vigoureusement. En début d'audience, sa défense a demandé un report du procès, faisant valoir qu'Isabelle Adjani, actuellement aux États-Unis, souffre «d'une pathologie aiguë incompatible avec l'avion». «Ce n'est pas un refus de complaisance», a plaidé Me Olivier Pardo, s'appuyant sur un certificat médical. «Elle tient à s'expliquer, elle tient à être là». Les avocats ont aussi motivé leur demande du fait de l'impossibilité, pour Mamadou Diagna NDiaye, de venir témoigner. «C'est un témoin essentiel, car c'est le prêteur du prêt discuté», ont-ils affirmé.

08h11: Isabelle Adjani, l'actrice aux cinq César, doit être jugée  à Paris pour fraude fiscale et blanchiment, soupçonnée d'avoir dissimulé une donation en prêt et de s'être fictivement domiciliée au Portugal, ce qu'elle conteste vigoureusement. Sa défense va demander le renvoi du procès, l'artiste n'ayant «pas pu prendre l'avion» depuis les États-Unis à cause d'une «maladie aiguë qui a été certifiée par un médecin new-yorkais», ont indiqué à l'AFP ses conseils, Stéphane Babonneau et Olivier Pardo. Connue en particulier pour ses rôles dans L'été meurtrier (1983), Camille Claudel (1988), La Reine Margot (1994) ou plus récemment Mascarade (2022), l'actrice et chanteuse de 68 ans était visée par une enquête depuis 2016 à la suite des Panama Papers.

Dans les révélations du Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ), elle était citée comme détentrice d'une société aux îles Vierges britanniques, Deckert Investments Limited, fondée avec l'appui du cabinet Mossack Fonseca et immatriculée en juillet 2014.

Les investigations n'ont pas montré d'infraction liée à cette société offshore, mais mis au jour d'autres soupçons qui ont mené à une citation du Parquet national financier devant le tribunal.

En cause d'abord, deux millions d'euros transférés par Mamadou Diagna NDiaye, un influent homme d'affaires sénégalais, président du Comité national olympique et sportif sénégalais et membre du Comité international olympique. L'actrice est soupçonnée d'avoir fait passer ce qui était une donation pour un prêt, ce qui lui aurait permis d'éluder 1,2 million d'euros de droits de mutation.

«Tous les éléments du dossier et de l'enquête permettent de démontrer, sans aucune ambiguïté ni doute possible, que notre cliente a bénéficié en 2013 d'un prêt de la part d'un ami proche», ont assuré Mes Babonneau et Pardo. «Ce prêt a fait l'objet d'un contrat dûment enregistré auprès de l'administration fiscale française dès sa signature en 2013, comme la loi l'exige. Le prêt est aujourd'hui à un stade avancé de remboursement», ont-ils ajouté.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Decenale
19/octobre/2023 - 16h49

Cette vieille immigrationiste de merde, de toutes les causes quand il s'agit d'importer tous les barbares de la terre et les imposer chez les français qu'elle regarde de haut parce qu'ils votent "extrême droite", s'est exilée au portugal pour "retrouver une douceur de vivre" et parce que "Paris est devenu invivable" pour elle.

Elle adore les migrants tant qu'ils sont pas dans son quartier et elle s'affiche à les aider mais seulement avec le pognon des autres, faut pas déconner non plus. C'est pour ça qu'elle planque le sien.

La gauchiste par excellence.

Portrait de COLIN33
19/octobre/2023 - 13h45 - depuis l'application mobile

pourquoi pas elle, tant d'autres le font, dans son cas c'est peut être médiatique, quand on voit ce qu'elle a fait avec Dayan, NUL

Portrait de soly
19/octobre/2023 - 12h11

Elle n'est pas la seule. Il y a un  nombre énorme d'artistes ou de riches français fiscalement planqués au Portugal alors qu'ils n'y habitent pas, ils continuent d'habiter à l'année en France,  juste pour ne pas payer d'impôts.

Portrait de Hola2
19/octobre/2023 - 11h21

ça fait tache d'huile elle obsédée par son image.

Portrait de djelloul
19/octobre/2023 - 11h14

la star...mais un brin magouilleuse.......la madame" moraliste"

Portrait de 8Gako8
19/octobre/2023 - 10h04

Isabelle Adjani la donneuse de leçons , faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais smiley smiley smiley smiley smiley