04/10 15:02

Le projet de loi visant à sécuriser l’espace numérique arrive aujourd'hui dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale après avoir été adopté au Sénat le 5 juillet dernier

Cyberharcèlement, arnaques sur internet, propos haineux, accessibilité des sites pornographiques aux mineurs... autant de maux contre lesquels le projet de loi visant à sécuriser l’espace numérique (SREN) entend lutter dans une démarche a priori consensuelle mais qui suscite l’inquiétude des oppositions pour les libertés publiques.

Le projet de loi arrive mercredi dans l’hémicycle de l’Assemblée après avoir été adopté au Sénat le 5 juillet. Prenant appui sur les règlements européens sur les services numériques et les marchés numériques (DSA et DMA), il se propose de réguler le « far west » d’Internet, comme le dit le rapporteur général du texte, le député Paul Midy (Renaissance).

Pour ce faire, expose M. Midy, le projet de loi, dans la lignée du DSA, « donne des devoirs de modération aux grandes plateformes de réseaux sociaux beaucoup plus importants qu’aujourd’hui »; il crée une « peine de bannissement des réseaux sociaux » pour les cyberharceleurs et propose d’instaurer des « amendes » pour les auteurs de discours haineux; il donne la possibilité à une autorité administrative de bloquer les sites pornographiques n’empêchant pas les mineurs d’accéder à leur contenu.

Le texte propose aussi de réglementer le « cloud » pour permettre davantage de concurrence parmi les fournisseurs d’infrastructure et de services informatiques, ou d’encadrer le lancement à titre expérimental de « Jeux à objets numériques monétisables » (Jonum), un mix entre jeux d’argent et de hasard d’un côté et jeux vidéo de l’autre.

Il pourrait également accueillir des éléments du plan de lutte contre le harcèlement scolaire (confiscation du téléphone portable, bannissement des réseaux dans le cadre d’un contrôle judiciaire).

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ocarina
4/octobre/2023 - 16h31

Avec un popup dans la page principale du site porno du genre "Avez vous 18 ans ou plus ? oui/non"

Portrait de Genco22000
4/octobre/2023 - 15h48

Cette macronie est déjà incapable de fournir la sécurité dans les rues de ce pays à ces citoyens.

Portrait de kuwabara
4/octobre/2023 - 15h27
LEON a écrit :

Si ce projet de loi sécurise l'espace numérique comme on a sécurisé l'espace public français , et je ne vois pas pourquoi il n'en serait pas de même ,  on peut tout arrêter , ça fera des économies .

comme pour hadopi ..encore un truc avec des haut fonctionnaires qui servi a rien.. 

 

Portrait de kuwabara
4/octobre/2023 - 15h25

securisez deja la france et les français..

Portrait de LEON
4/octobre/2023 - 15h25

Si ce projet de loi sécurise l'espace numérique comme on a sécurisé l'espace public français , et je ne vois pas pourquoi il n'en serait pas de même ,  on peut tout arrêter , ça fera des économies .