26/09 15:21

JO 2024 - L'ONU s'oppose à l'interdiction du hijab pour les athlètes françaises au nom de la laïcité: "Le Haut-Commissariat aux droits de l'homme estime que personne ne devrait imposer à une femme ce qu'elle doit porter ou non"

L'ONU a rappelé son opposition de principe au fait d'imposer aux femmes ce qu'elles doivent porter ou pas, réagissant à l'interdiction faite aux athlètes françaises de porter le voile islamique aux Jeux Olympiques en France au nom de la laïcité.

«De manière générale, le Haut-Commissariat aux droits de l'homme estime que personne ne devrait imposer à une femme ce qu'elle doit porter ou non», a déclaré la porte-parole du Haut-Commissariat, Marta Hurtado, en réponse à une question lors du point de presse régulier de l'ONU à Genève, sur les déclarations dimanche de la ministre française des Sports, Amélie Oudéa-Castéra.

La ministre avait expliqué dimanche dans l'émission «Dimanche en politique» sur France 3 l'attachement du gouvernement «à un régime de laïcité stricte, appliqué strictement dans le champ du sport. Qu'est-ce que ça veut dire ? Ça veut dire l'interdiction de toute forme de prosélytisme, ça veut dire la neutralité absolue du service public, donc que les représentants de nos délégations, dans nos équipes de France, ne porteront pas le voile.»

Mme Hurtado a rappelé que la Convention pour l'élimination des discriminations à l'égard des femmes fait obligation à toutes les parties -dans ce cas la France- de prendre «toutes les mesures appropriées nécessaires pour modifier tout modèle social ou culturel fondé sur l'idée d'infériorité ou de supériorité de l'un ou l'autre sexe.»

«Mais ces pratiques discriminatoires peuvent avoir des conséquences néfastes», a souligné Marta Hurtado, c'est pourquoi «selon les normes internationales relatives aux droits de l'homme, les restrictions à l'expression des religions ou des convictions, comme le choix de vêtements, ne sont acceptables que dans des circonstances très spécifiques qui répondent de manière proportionnelle et nécessaire à des préoccupations légitimes en matière de sécurité publique, d'ordre public, de santé publique ou de moralité.»

Le Comité International Olympique (CIO) «est sur une logique qui consiste à appréhender le port du voile non pas comme un facteur cultuel mais comme un facteur culturel», a reconnu la ministre française, qui a rappelé que la position française s'appuyait sur une décision du Conseil d'Etat, le juge administratif suprême français.

Le Conseil d'Etat avait maintenu fin juin l'interdiction du port du hijab dans le football féminin.

Dans un épilogue judiciaire à une nouvelle affaire liée aux signes religieux dans l'espace public, sujet de débat récurrent en France, le Conseil d'Etat a jugé que la Fédération française de football (FFF) pouvait édicter les règles qu'elle estime nécessaires au «bon déroulement» des matchs et était, à ce titre, fondée à interdire le port du hijab sur les terrains.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
27/septembre/2023 - 12h56
"personne ne devrait imposer à une femme ce qu'elle doit porter ou non"

 

C'est amusant parce qu'elles sont justement obligées de se couvrir la tête par une religion. Dans ce sens-là, ça ne pose pas de problème à l'ONU.

 

Portrait de iceman
26/septembre/2023 - 19h38
dadouronron a écrit :

Et sinon, elle dit quoi l’ONU sur l’obligation faite aux athlètes iraniennes de porter ce foutu machin ???? Elle ne s’ingère pas dans ce cas là ? Comme par hasard….. dirait l’autre

Vu que leurs experts ont dit publiquement que leur loi sur le voile était assimilable à l'apartheid, je pense qu'il n'y avait pas besoin d'en rajouter sur le cas spécifique des athlètes...

Le problème n'est pas qu'ils dénoncent, ils l'ont toujours fait, le problème est que c'est totalement inutile car tout le monde se fout de ce que dit l'ONU.

Portrait de KERCLAUDE
26/septembre/2023 - 18h24

Il n'y a rien de plus important à traiter au niveau de l'O N U??? 

Portrait de dadouronron
26/septembre/2023 - 18h19 - depuis l'application mobile

Et sinon, elle dit quoi l’ONU sur l’obligation faite aux athlètes iraniennes de porter ce foutu machin ???? Elle ne s’ingère pas dans ce cas là ? Comme par hasard….. dirait l’autre

Portrait de dadouronron
26/septembre/2023 - 18h19 - depuis l'application mobile

Et sinon, elle dit quoi l’ONU sur l’obligation faite aux athlètes iraniennes de porter ce foutu machin ???? Elle ne s’ingère pas dans ce cas là ? Comme par hasard….. dirait l’autre

Portrait de dadouronron
26/septembre/2023 - 18h19 - depuis l'application mobile

Et sinon, elle dit quoi l’ONU sur l’obligation faite aux athlètes iraniennes de porter ce foutu machin ???? Elle ne s’ingère pas dans ce cas là ? Comme par hasard….. dirait l’autre

Portrait de dadouronron
26/septembre/2023 - 18h19 - depuis l'application mobile

Et sinon, elle dit quoi l’ONU sur l’obligation faite aux athlètes iraniennes de porter ce foutu machin ???? Elle ne s’ingère pas dans ce cas là ? Comme par hasard….. dirait l’autre

Portrait de GLGD
26/septembre/2023 - 17h31
Commandant Cousteau a écrit :

Elle ne dicte pas, elle donne son avis. La France reste souveraine pour décider comme bon lui semble.

Ça nous rappelle le Pacte de Marrakech quand la majorité des journalistes et politique chantaient en choeur que ce n'était pas contraignant.

Depuis, les militants et médias anti-immigration sont insultés en public et surtout persécutés par la justice et les gouvernements dans leurs pays respectifs, au mépris de la volonté populaire majoritairement opposée à l'immigration extra-européenne.

Portrait de bruno.13
26/septembre/2023 - 17h11

De quoi je me mêle ! L’ONU, ce machin, comme disait De Gaulle,  montre tout les jours son inutilité et ferait mieux de s’occuper de ses affaires Il y en a marre de ces institutions internationales qui viennent s’imicer dans nos affaires nationales

Portrait de Philtlse
26/septembre/2023 - 17h09
Commandant Cousteau a écrit :

Elle ne dicte pas, elle donne son avis. La France reste souveraine pour décider comme bon lui semble.

peut-on donner son avis sur cette organisation ?

Portrait de Commandant Cousteau
26/septembre/2023 - 16h57
Azrael68 a écrit :

C’est de l’ingérence ! Depuis quand l’ONU dicte ce que la France doit faire ou ne pas faire chez elle ? Je rêve !

Elle ne dicte pas, elle donne son avis. La France reste souveraine pour décider comme bon lui semble.

Portrait de Philtlse
26/septembre/2023 - 16h46

Pourquoi relayer les propos de ce "machin" inutile sauf pour ceux qui empochent l'argent

Portrait de Azrael68
26/septembre/2023 - 16h43 - depuis l'application mobile

C’est de l’ingérence ! Depuis quand l’ONU dicte ce que la France doit faire ou ne pas faire chez elle ? Je rêve !

Portrait de Amandecroquante
26/septembre/2023 - 16h23

l’ONU dit  quoi sur le bilan carbone des usa, Inde, Chine …. ?

Et pour le Rwanda, l’Irak, l’ex-Yougoslavie, la lybie… 

l’onu est une belle utopie mais comme l’UE n’est pas connecté avec les peuples

Portrait de GLGD
26/septembre/2023 - 16h05
Babaschool a écrit :

Un débat sur le Hijab, il faut que ce raciste parle d’immigration. Le mec est obsédé!!

Sortez-moi une carte des QI et je le localise sans GPS. smiley

Portrait de Babaschool
26/septembre/2023 - 15h48
GLGD a écrit :

L'ONU milite également pour l'immigration illégale. Ils se fichent complètement du terrorisme, des viols, des agressions et des menaces culturelles contre les peuples établis sur leur territoire d'origine.

L'ONU s'abaisse au niveau des extrémistes comme le comité du gang Traoré ou du NPA. Qu'ils reçoivent en conséquence la même considération qui leur correspond : nulle.

Un débat sur le Hijab, il faut que ce raciste parle d’immigration. Le mec est obsédé!!

Portrait de GLGD
26/septembre/2023 - 15h44

L'ONU milite également pour l'immigration illégale. Ils se fichent complètement du terrorisme, des viols, des agressions et des menaces culturelles contre les peuples établis sur leur territoire d'origine.

L'ONU s'abaisse au niveau des extrémistes comme le comité du gang Traoré ou du NPA. Qu'ils reçoivent en conséquence la même considération qui leur correspond : nulle.

Portrait de Babaschool
26/septembre/2023 - 15h46

Quand tu pratiques un sport à un niveau pro, ta fédé t’impose une tenue, un équipement. Elle a donc le droit de t’interdire de porter un accessoire comme le Hijab.

Si tu n’es pas d’accord avec ta fédé, tu pourrais rester chez toi ou prendre la nat d'un pays qui accepte le port de Hijab.

Je ne comprends pas pourquoi, avant elle ne ressentaient pas le besoin de porter le Hijab. Et soudain maintenant, c'est devenu vital.

De quoi se mêle l’ONU? S’ils veulent vraiment défendre la liberté des femmes de choisir leur vêtements, ils ont un tas de pays comme l’Iran où ils pourraient faire avancer les choses.