24/09 11:01

La SNCF veut prolonger de deux à dix ans la durée de vie de 104 TGV afin notamment de "répondre à une demande de voyageurs toujours plus nombreux à choisir le train"

La SNCF veut prolonger de deux à dix ans la durée de vie de 104 TGV afin notamment de "répondre à une demande de voyageurs toujours plus nombreux à choisir le train", a indiqué cette société du groupe SNCF chargée du transport ferroviaire de voyageurs.

Ce projet "Botox" de "prolongation de la durée de vie" de 104 rames TGV s'ajoutera pour "renforcer l'offre TGV" à la commande passée de 115 nouvelles rames de TGV Inoui nouvelle génération (TGV M), à l'augmentation du nombre de TGV Ouigo (passant de 38 à 50 rames) et à "l'intensification de l'utilisation du matériel roulant", a expliqué SNCF Voyageurs dans un communiqué.

Avec "Botox", l'objectif est de "prolonger la durée de vie de ces TGV au-delà de quarante ans", a déclaré Christophe Fanichet, PDG de SNCF Voyageurs, lors d'une conférence de presse.

Ce sont "près d'un tiers de nos TGV qui peuvent être prolongés", a-t-il ajouté, alors que le parc TGV compte actuellement 363 rames.

L'entreprise rénove déjà ses trains à mi-vie, mais "à partir de 2026, 104 rames TGV verront leur durée de vie allongée de deux à dix ans (...) au-delà ce qui est classique" et, "évidemment, cela doit se faire avec 100% de sécurité, mais aussi du confort" pour les voyageurs, a souligné Alain Krakovitch, directeur TGV-Intercités.

Ces 104 rames "éligibles au programme Botox vont être expertisées" et leur rénovation s'étalera "jusqu'en 2033", a-t-il précisé. Parmi ces rames, environ "un quart sont à deux niveaux et trois quarts à un niveau, les plus anciennes", a-t-il détaillé.

"Seules les rames à deux niveaux seront prolongées jusqu'à dix ans", a-t-il noté. "Les autres rames seront prolongées de deux à six ans", a signalé Vincent Lahillade, directeur des opérations industrielles.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions