15/09 17:35

Indre-et-Loire : Trois mineurs de 15 et 16 ans, radicalisés et soupçonnés de projets violents ou de vouloir se rendre en Syrie, ont été interpellés fin août et début septembre à Joué-lès-Tours et mis en examen

Trois mineurs de 15 et 16 ans, radicalisés et soupçonnés de projets violents ou de vouloir se rendre en Syrie, ont été interpellés fin août et début septembre à Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire) et mis en examen à Paris par un juge antiterroriste, a appris l'AFP  de source proche du dossier.

Ils ont été interpellés par la Direction générale de la sécurité Intérieure (DGSI) après avoir été repérés «en train de tester des explosifs artisanaux», a détaillé cette source.

Les trois ont été mis en examen à Paris, deux d'entre eux ayant été écroués et le troisième placé sous contrôle judiciaire, a-t-on précisé.

Une « visite domiciliaire avait permis de confirmer leur radicalisation, leur attrait pour l’idéologie islamiste », a encore dit cette source. Les trois adolescents se manifestaient « par une activité en ligne assez forte » et ils « consommaient et relayaient de la propagande sur un certain nombre de plateformes », notamment « une plateforme de jeux vidéo et une chaîne Telegram ».

L’un des adolescents « avait prêté allégeance à l’État islamique » et voulait « rejoindre l’EI sur zone », en Syrie, a-t-on encore précisé. Les autres « réfléchissaient à un projet d’action violente ».

Ils avaient créé des « groupes sur des messageries cryptées », mais « n’étaient pas à la veille de passer à l’acte », a encore dit la source, indiquant aussi qu’ils avaient « reconnu assez largement leur idéologie ».

Comme dans de récentes arrestations de jeunes radicalisés, il s’agit « encore une fois de profils jeunes, avec sans doute une part d’immaturité, de mal-être adolescent », a détaillé la source proche du dossier. Mais il y a « des éléments tangibles de diffusion de propagande, d’allégeance et un niveau de radicalité » dans ce dossier.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Charlie Fox
16/septembre/2023 - 08h35
IA Lefeu a écrit :

Il fallait les laisser y aller. Ils sont beaucoup mieux là bas qu'ici...

Absolument ! Macron n'a cessé d'aller chercher les terroristes musulmans pour les ramener en France avec leur progéniture de merde, éduquée pour bousiller l'Occident. C'est tout le contraire qu'il faut faire. Il faut inciter tous les musulmans qui ne supportent pas notre culture à dégager de la France, mais il faut que ce soit un aller simple et définitif.

PS : rappelons au passage que ces déchets qui partent faire le djihad continuent à toucher les aides de la CAF qui l'a reconnu il y a quelques années. Donc ça aussi doit s'arrêter.

Portrait de Ma vision des choses
15/septembre/2023 - 17h36

Tiens, pas un mot sur les parents dans cet article...