14/09 06:53

Botulisme - Le témoignage accablant d'une cliente du restaurant à Bordeaux : "Ces sardines étaient immangeables ! Je n'ai jamais senti une telle odeur de ma vie" - Vidéo

Pourquoi les sardines ont-elles étaient servies dans ce restaurant de Bordeaux alors que selon des témoignages accablants de certains clients, recueillis hier soir par TF1, elles étaient immangeables avec une très forte odeur ! C'est la question à laquelle devra sans doute répondre désormais le restaurateur, après cette terrible affaire de botulisme. "Je n'ai jamais senti une telle odeur de ma vie" affirme ainsi une cliente à nos confrères, ajoutant "mon conjoint a fini par recracher à cause de l'odeur !". Des sardines qui ont même été renvoyées en cuisine !  

Aujourd'hui le bilan est terrible puisque une personne est décédée parmi la douzaine atteintes de botulisme, maladie neurologique rare, après avoir mangé des sardines en conserve artisanales dans ce même restaurant à Bordeaux la semaine dernière.

La Direction générale de la Santé (DGS) a annoncé mardi soir un décès en Île-de-France. Il s’agirait d’une femme de 32 ans dont la nationalité reste à confirmer, selon une source proche du dossier. Selon le Dr Benjamin Clouzeau, médecin anesthésiste-réanimateur à l’hôpital Pellegrin de Bordeaux, 12 cas sont désormais recensés, dont huit pris en charge au CHU de la ville : sept en réanimation, cinq sous assistance respiratoire et une placée en unité de soins continus. Il s’agit de Québécois, d’Irlandais et d’Américains, d’après le médecin.

Le botulisme est une affection neurologique grave, mortelle dans 5 à 10 % des cas, provoquée par une toxine très puissante produite par la bactérie clostridium botulinum, qui se développe notamment dans les aliments mal conservés, faute de stérilisation suffisante. C’est cette toxine qui est responsable de la maladie, s’attaquant au système nerveux et entraîne des problèmes oculaires (vision double), un défaut de déglutition et, dans les formes avancées, une paralysie des muscles, notamment respiratoires, qui peut conduire au décès.

«Tous les cas ont fréquenté le même établissement à Bordeaux entre le lundi 4 et le dimanche 10 septembre 2023, très prisé de la clientèle anglo-saxonne, et tous les cas ont consommé des sardines en bocal réalisées par le restaurateur (fabrication artisanale)», confirme la DGS.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Dragon13127
14/septembre/2023 - 12h04 - depuis l'application mobile

Au secours Etchebest

Portrait de Ste'ph
14/septembre/2023 - 11h20
LE CHIFFRE a écrit :

Voilà le genre de merde que des restaurateurs peu scrupuleux servent aux petits bobos urbains qui votent Mélenchon puis Macron.

Pendant ce temps, je ne mange que du fait maison dans mes restos préférés (mmmhhh la viande maturée).

dans l'article : "Il s’agit de Québécois, d’Irlandais et d’Américains, d’après le médecin." donc le rapport à Mélenchon et Macron, c'est surtout dans votre tête

Portrait de djelloul
14/septembre/2023 - 10h43

"je n ai jamais senti une telle odeur" " Mon mari a fini par cracher a cause de l odeur".Dsl mais j ai du mal a comprendre A  moins que ces gens n ait plus d odorat.......bizarre cette histoire......

Portrait de dede35
14/septembre/2023 - 09h46

Bizarre que le cuisinier ne s'est pas rendu compte de l'odeur !!

Portrait de Otis dentiste
14/septembre/2023 - 08h40

Pas de bol, il aurait mieux fait de ne pas se casser le cul et faire comme la plupart des ses concurrents: servir de l'industriel.

Portrait de COLIN33
14/septembre/2023 - 08h37 - depuis l'application mobile

Pourquoi ils les ont mangé si elles sentaient mauvais ?

Portrait de Electro
14/septembre/2023 - 08h24

A se demander comment autant de personnes ont pu s'intoxiquer.