09/08 18:01

Pour la troisième fois depuis janvier, les agents du nettoyage de la gare Saint-Charles de Marseille, l’une des plus importantes de France, sont en grève depuis une semaine - Regardez

Pour la troisième fois depuis janvier, les agents du nettoyage de la gare Saint-Charles de Marseille, l’une des plus importantes de France, sont en grève depuis une semaine, rejoints lundi par leurs collègues du métro, pour demander le paiement de leurs salaires.

Canettes, emballages alimentaires et détritus divers, dispersés par le vent qui a soufflé ces derniers jours sur la deuxième ville de France, jonchaient jusqu’à dimanche le sol de la gare Saint-Charles - par laquelle transitent plus de 16 millions de voyageurs par an - avant d’être regroupés autour des poubelles débordant de déchets.

« Ce n’est pas un plaisir de voir la gare dans cet état » parce que « tout cela, on va le ramasser » à la fin, commente pour l’AFP Houria Tahri, employée de l’entreprise privée Laser Propreté et élue au CSE du syndicat Solidaires, devant des banderoles où l’on pouvait lire: « Nettoyage en grève pour non paiement de salaire, payez-nous ». « Nous sommes nombreux à ne pas avoir perçu de salaire », ou partiellement, pour le mois de juillet, explique-t-elle, précisant que par ailleurs, les salariés ne reçoivent plus leurs bulletins de salaire depuis plusieurs mois.

Selon Kamel Djeffel, secrétaire national du syndicat CAT Nettoyage, cela fait plusieurs mois que la trentaine de salariés de Laser Propreté travaillant à la gare saint-Charles et les quelque 80 autres en poste dans le métro de Marseille touchent des salaires amputés de certaines primes ou congés. « Il ne s’agit pas d’un conflit ordinaire », ajoute M. Djeffel, en référence aux précédentes mobilisations syndicales menées contre l’entreprise: « Aujourd’hui, c’est un combat où l’on demande un patron honnête, où l’on demande à être payé ».

De son côté, la SNCF a fait « constater la situation par un huissier de justice », a réagi auprès de l’AFP une porte-parole de la SNCF, dénonçant une « situation totalement inacceptable ». « Nous avons mis en demeure notre prestataire de respecter les termes du contrat qui nous lient », a-t-elle ajouté.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Korveg
9/août/2023 - 22h32

Le Pape arrive ! il va faire un petit miracle... Et lui qui a dit "ne pas venir en France, mais à Marseille", il va être comblé !