03/08 10:16

Une centaine de journaux médicaux à travers le monde, dont les plus prestigieux, ont lancé un rare appel commun à agir, jugeant la menace d'une catastrophe nucléaire "importante et grandissante"

Une centaine de journaux médicaux à travers le monde, dont les plus prestigieux, ont lancé un rare appel commun à agir de manière urgente pour éliminer les armes nucléaires, jugeant la menace d'une catastrophe nucléaire "importante et grandissante". Cet appel intervient après des menaces à peine voilées du président russe Vladimir Poutine sur un possible usage d'armes nucléaires en Ukraine, des essais répétés de missiles nord-coréens et le blocage d'initiatives pour la non-prolifération.

"Le danger est important et grandissant", co-écrivent dans un éditorial les rédacteurs en chef de onze revues médicales de premier plan, dont le BMJ, le Lancet, le JAMA et le New England Journal of Medicine. "Les États dotés d'armes nucléaires doivent éliminer leurs arsenaux nucléaires avant que ces derniers ne nous éliminent", souligne l'éditorial.

"Le fait que toutes ces revues de premier plan se soient mises d'accord pour publier le même éditorial souligne l'urgence extrême de la crise nucléaire actuelle", a déclaré Chris Zielinski, de l'Association mondiale des éditeurs de presse médicale.

Ce texte est publié la même semaine qu'une réunion, à Vienne, du comité préparatoire à un nouvel examen du Traité de non-prolifération des armes nucléaires (TNP) de l'ONU, entré en vigueur en 1970. Un nouvel examen --le 10e-- de ce traité clé, en 2022, n'avait pas abouti à une déclaration commune et les États-Unis ont imputé cet échec à "l'obstructionnisme cynique" de la Russie.

Dimanche marquera également le 68e anniversaire de la première utilisation de l'arme nucléaire contre des civils, lorsque les États-Unis ont lancé une bombe atomique au-dessus de la ville japonaise d'Hiroshima, le 6 août 1945. Toute utilisation d'arme nucléaire "serait catastrophique pour l'humanité", souligne l'éditorial.

"Même une guerre nucléaire +limitée+ impliquant seulement 250 des 13.000 armes nucléaires dans le monde pourrait tuer 120 millions de personnes et provoquer une perturbation climatique mondiale conduisant à une famine nucléaire et à la mise en danger de deux milliards de personnes", selon ses auteurs.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de COLIN33
3/août/2023 - 11h23 - depuis l'application mobile
Stremdroaaate a écrit :

Faudrait déjà que le clown Zelensky et sa clique mafieuse arrêtent de bombarder une centrale.

@Stremdroaaate Vous êtes sur place pour avancer qui bombarde ? nous ne devons pas avoir les mêmes sources de renseignements

Portrait de COLIN33
3/août/2023 - 11h21 - depuis l'application mobile

je pense que nous savons tous, malheureusement c'est quand le problème sera constaté que le monde entier réagira et encore pas sur.

Portrait de titus75
3/août/2023 - 11h01

tout le monde sait que si l arme est utilisée tous le monde réagira ds la journée .... donc le bouton est " bloqué "