01/08 15:57

Journal du Dimanche : Les salariés mettent fin à 40 jours de grève après un accord trouvé avec la direction - Le site internet va reprendre dès aujourd'hui et le journal reviendra mi-août

15h57: Après 40 jours de mouvement, les grévistes ont fini par conclure un accord avec la direction du groupe Lagardère, propriétaire du titre. Il prévoit "une reprise de l'activité avec un retour de la publication du site web leJDD.fr" dès mardi, "et de la publication du journal" papier dès mi-août, a précisé Lagardère dans un communiqué distinct. L'accord définit "également la mise en place de conditions d'accompagnement pour les journalistes qui souhaiteraient quitter la rédaction", selon Lagardère.

"Malgré l'unité et la détermination de la rédaction", "de nombreuses tribunes" dont une signée "par plus de 650 personnalités de tous bords", "le dépôt de plusieurs propositions de loi au Parlement" ou l'annonce d'Etats généraux de l'information par l'Elysée, "notre PDG, Arnaud Lagardère, est resté sourd à nos revendications, dans un contexte de reprise en main du groupe par Vivendi", déplore la rédaction. Celle-ci refusait depuis le 22 juin d'être dirigée par Geoffroy Lejeune, "dont les valeurs sont en totale contradiction avec celles du JDD".

Les grévistes demandaient aussi à Lagardère d'"offrir aux journalistes des garanties d'indépendance juridique et éditoriale" au travers d'une charte de déontologie. "Mais devant l'intransigeance de la direction, nous avons finalement préféré renoncer à de maigres avancées plutôt que de signer un document contraire à nos valeurs", précise la rédaction dans son communiqué. D'autant qu'en "l'absence d'un comité d'indépendance éditoriale" composé de personnalités extérieures, "cette charte n'aurait pas offert aux rédactions de réels garde-fous face à la direction du groupe et aux actionnaires", ajoute-t-elle.

14h08: Un accord a été conclu pour mettre fin à la grève au Journal du dimanche (JDD), dont les journalistes protestaient depuis le 22 juin contre la nomination de Geoffroy Lejeune comme directeur, ont annoncé mardi le groupe Lagardère, son propriétaire, et la rédaction. Le site du JDD doit reprendre son activité dès ce mardi, jour de la prise de fonctions officielle de M. Lejeune, et la version papier du journal revenir dans les kiosques "à partir de mi-août", a précisé Lagardère dans un communiqué.

"L'accord prévoit également la mise en place de conditions d'accompagnement pour les journalistes qui souhaiteraient quitter la rédaction", a ajouté le groupe. Dans un communiqué distinct, la Société des journalistes (SDJ) du JDD a indiqué que l'accord avait été signé "dans la nuit de lundi à mardi". Par conséquent, la grève a été levée mardi matin. La fin du mouvement a été approuvée par 94% de la rédaction (82 voix pour, 5 contre, 3 ne se prononcent pas).

"Il nous coûte de le reconnaître, particulièrement auprès de nos lecteurs: si nous avons remis sur la place publique l'enjeu de l'indépendance des rédactions, face à notre actionnaire, nous n'avons pas gagné", a souligné la SDJ dans ce texte au ton amer.

"Dans les prochaines heures, nous serons confrontés à un dilemme douloureux: partir ou rester", a ajouté la SDJ. "Partir, c'est dire adieu à un titre qui, pour beaucoup d'entre nous, était devenu une deuxième famille. Rester, c'est reprendre le travail dans une rédaction dénaturée. Dans tous les cas, ce sera un choix de combat", a-t-elle estimé.

La rédaction était en grève depuis 40 jours, une durée inédite, pour protester contre l'arrivée à sa tête de M. Lejeune, 34 ans, ex-directeur de la rédaction de l'hebdomadaire Valeurs actuelles. 

13h48:  Un accord a été conclu pour mettre fin à la grève au Journal du dimanche (JDD), dont les journalistes protestaient depuis le 22 juin contre la nomination de Geoffroy Lejeune comme directeur, ont annoncé mardi le groupe Lagardère, son propriétaire, et la rédaction.

Le site du JDD doit reprendre son activité dès ce mardi, jour de la prise de fonctions officielle de M. Lejeune, et la version papier du journal revenir dans les kiosques "à partir de mi-août", a précisé Lagardère dans un communiqué.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de emsuppl_50
1/août/2023 - 23h22

Le mec, il s'est fait éjecter de Valeurs actuelles et là il est très mal accueilli...ça ne donne pas confiance !! smiley

Portrait de emsuppl_50
1/août/2023 - 23h21

Sérieux, tout ce ramdam pour un seul gugusse !! G Lejeune, on dirait un gamin en culottes courtes..!!

Portrait de Lyostac
1/août/2023 - 23h06

Quelle histoire tout ca...

Portrait de christ59200
1/août/2023 - 18h57

Ils sont marrants ces journalistes à partir du moment où on ne pense pas comme eux ils font grève et ATTENTION à celui qui ne signerait pas la CHARTE ils seront taxés de facho... Ils vont devoir embaucher à tour de bras chez Libé !!!

 

Portrait de piwit
1/août/2023 - 15h46 - depuis l'application mobile

Ça c’est fini comme I-TÉLÉ : le propriétaire a eu gain de cause (G. LEJEUNE est bel et bien le nouveau rédacteur en chef) !
De toute évidence, il y aura un certain nombre de départs de journalistes, mais ils seront remplacés par d’autres…
Comme sur I-TÉLÉ devenu CNEWS : beaucoup de journalistes (qui se croyaient sans doute indispensables et pensaient mettre en péril la nouvelle chaine) sont partis, mais ils ont été remplacés et oubliés…
Du coup, ils n’ont pas obtenu grand-chose malgré 5 semaines de blocage… Exceptées de meilleures conditions pour déblayer le plancher !

Portrait de Philtlse
1/août/2023 - 15h18

Parmi les grévistes, certains devaient être d'accord avec l' arrivé de GL, mais n'osaient pas le dire

Portrait de vixen87
1/août/2023 - 14h15

Je comprends les journalistes, rien que de penser que le journal ne pourrait plus être pro Macron est effrayant.