20/07 20:24

Remaniement : Malgré ses nombreux échecs, Pap Ndiaye se dit très satisfait de son bilan, se pose en victime et affirme avoir combattu les "forces obscures et les marchands de haine" - Regardez

Lors de sa passation de pouvoir avec Gabriel Attal, un peu avant 20h ce soir Pap Ndiaye évoque le "grand honneur" qu'a été de servir comme au ministère de l'Éducation nationale, qu'il qualifie de "plus beau ministère qui soit". L'ex ministre a fait un long discours a quel point son action avait été formidable et à quel point tout était près pour la prochaine rentrée " et d'ajouter : "La rentrée s'annonce satisfaisante dans 6 semaines !"

"Chaque matin, la seule question était pour moi de savoir en quoi je pouvais être utile aux élèves et aux professeurs. Je me suis battu pour défendre la laïcité, nous avons aussi intensifier la lutte conte le harcèlement ou les LGBTphobies. Nous avons aussi mis en place des bases pour l'école inclusive. Des projets remarquables ont éclos ! J'ai passé du temps sur le terrain avec plus de 134 déplacements et la visite de plus de 100 établissements."

Une fois de plus, le Ministre s'en est pris également aux réseaux sociaux et aux chaînes infos en expliquant que l'école était le temps de la réflexion contrairement au reste: "Face au diktat de l'instantané, il doit rester de la place pour la réflexion sur la complexité du monde".

"Cette année fut sans doute la plus intense, et peut être la plus âpre de mon existence. J'ai servi l'éducation nationale avec ma personnalités et mes combats contre le racisme et la discrimination mes combats de toujours contre les forces obscures et les marchands de haine.

J'ai été visé à de nombreuses reprises mais j'ai été réconforté mais le soutien des équipes

 Cette année a sans doute été la plus intense et la plus âpre de mon existence. Je n'ai aucun regret car j'ai servi le mieux que je pouvais avec toute ma force et mon intelligence. Vive les professeurs et leurs élèves et vive l'école de la République."

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MICMAH458
21/juillet/2023 - 11h37

Quel bal des faux-culs cette passation de pouvoir (comme la plupart de ce genre d'exercice conventionnel d'ailleurs) !!   ndiaye viré parce que incompétent et qu'il n'a pas fait le job (il faudra lui rappeler en effet, parce qu'il n'a pas encore compris), que ce n'est pas lui qui s'en va, mais que ce sont ses supérieurs qui ont décidé de ne pas le garder, ce qui n'est pas du tout la même chose.

Faux-culs donc, car ndiaye acclamé, ovationné longuement, félicité pour son bilan(?), attal en première ligne, lui qui logiquement ne peut pas soutenir l'action, l'inaction plutôt, de celui qu'il remplace.  Et on s'embrasse, on se congratule, on se tutoie comme de vieux copains...  Mon Dieu, quel spectacle lamentable auquel nous avons été conviés. 

J'ajoute que attal a été porte-parole du gouvernement, puis Ministre des comptes publics, et le voilà à l'Education nationale, cela prouve bien que tous ces types sont interchangeables et que l'on peut nommer n'importe qui n'importe où, puisqu'ils ne font que de la représentation.  La prochaine étape de attal (mais lui ou un autre c'est exactement pareil), pourrait être la mise en place de nouvelles têtes d'ogives nucléaire, ou la taille et le poids des palourdes en mer du Nord, ou la culture du maïs ou n'importe quoi, en fait, tous sont capables de prendre le job puisqu'aucun n'est spécialiste en son domaine...

Portrait de Titoon
21/juillet/2023 - 10h45
Wags a écrit :

Ecole alsacienne oui et ?? Quel est le problème.  Une question de principe ?  OK  Une question de finance ?  Quand je vois les prix demandés, c'est pas le bout du monde ou alors faut pas faire d'enfants...

L'art et la manière de répondre à coté. Le problème n'est pas le prix.Mais quand on parles de celui qui nous parles de la discrimination et et du raciste systémique dans l'école de la République, discrimination que lui n'a jamais connu, et met ses gamins dans une école privée très select ou justement la seule discrimination que ces dit gamin vont connaitre est celle envers les "pauvre tacherons du publique".

Pour la fin de votre intervention, puisque si on n'a pas les moyens il ne faut pas faire d'enfant, allez expliqué ça à la mère de "la petite racaille partie trop tôt" nahel.

Portrait de Titoon
21/juillet/2023 - 10h35
Capri a écrit :

Perso, je crois que ce qui a « tué » Pap Ndiaye, c’est d’avoir mis plus de 3 semaines pour recevoir la famille de la jeune Lindsay (05/06) qui s’est suicidée (12/05) après avoir été harcelée alors qu’il y avait un emoi national.

Pap Ndiaye avait déclaré qu’il n’était pas arrivé à entrer en contact avec la famille… !!! La grosse blague. Le mec qui marche à côté de ses pompes.

Laquelle famille s’etait dite fortement déçue de cet entretien, en accusant directement le Ministre de ne pas être « sincère » et de se montrer impuissant dans la lutte contre le harcèlement… Chaud, chaud…

Brigitte Macron avait due intervenir tout de suite après pour recevoir les parents qui, cette fois-là, avaient dit avoir été écoutés…

Je pense sincèrement que c’est cette sequence en particulier (« goutte qui fait déborder le vase ») qui a entrainé la décision de ne pas garder cet enseignant comme Ministre en poste, en plus de tout le reste.

Nous pouvons rajouter à ça que son seul fait d'arme, s'il est bien de lui, se sont des toilette non genré je ne sais plus ou.

Et un peu de distribution d'argent magique.

Portrait de MICMAH458
21/juillet/2023 - 11h02

Insupportable ndiaye qui est très content de lui-même et très satisfait de son bilan.  C'est incroyable ce que ce genre de type peut être aveugle au point même de ne pas avoir la lucidité nécessaire pour admettre qu'il n'a pas fait le job.  D'ailleurs, il suffisait d'écouter les intentions de attal pour se rendre compte qu'il espérait faire tout ce que son prédécesseur n'avait justement pas réalisé. 

ndiaye se vante d'avoir combattu avec force l'extrême droite, mais ce n'est pas ce qu'on lui demandait : il aurait mieux fait de s'occuper de l'école, de la manière d'enseigner, de l'inclusion qu'il défend, du racisme, du harcèlement, de la légitimité du BAC qui est de plus en plus décriée tant pour son coût que pour sa réelle valeur, de la sécurité des élèves et des enseignants, des conditions de travail de ceux-ci, etc... etc... car le chantier était bien assez vaste.  Mais ça, il n'a pas été capable de le faire.  Au fait, qui l'avait mis à cette place, et comment justifier que ce mauvais casting ait encore fait perdre une année, pour une réforme en profondeur qui n'avait pas besoin de ça ?

Il faut vite dire à ndiaye, pour lui rabattre son caquet et puisqu'il ne l'a pas encore compris, qu'il ne s'en va pas mais qu'il a été viré pour incompétence à ce poste.

Quant au petit chouchou de macron, le petit protégé parce qu'il obéit bien, qu'il respecte les ordres et qu'il travaille comme un bon élève qu'il est, les temps n'ont pas changé puisque Henri III avait bien ses mignons.

Portrait de Capri
20/juillet/2023 - 23h38
jeanseb54 a écrit :

Encore un inutile qui va bénéficier d’une retraite de ministre à vie

Je me demande comment est calculée cette retraite, si elle prend en compte la durée pendant laquelle on a été Ministre… ou pas.

Portrait de Capri
20/juillet/2023 - 23h35

Perso, je crois que ce qui a « tué » Pap Ndiaye, c’est d’avoir mis plus de 3 semaines pour recevoir la famille de la jeune Lindsay (05/06) qui s’est suicidée (12/05) après avoir été harcelée alors qu’il y avait un emoi national.

Pap Ndiaye avait déclaré qu’il n’était pas arrivé à entrer en contact avec la famille… !!! La grosse blague. Le mec qui marche à côté de ses pompes.

Laquelle famille s’etait dite fortement déçue de cet entretien, en accusant directement le Ministre de ne pas être « sincère » et de se montrer impuissant dans la lutte contre le harcèlement… Chaud, chaud…

Brigitte Macron avait due intervenir tout de suite après pour recevoir les parents qui, cette fois-là, avaient dit avoir été écoutés…

Je pense sincèrement que c’est cette sequence en particulier (« goutte qui fait déborder le vase ») qui a entrainé la décision de ne pas garder cet enseignant comme Ministre en poste, en plus de tout le reste.

Portrait de jeanseb54
20/juillet/2023 - 23h29 - depuis l'application mobile

Encore un inutile qui va bénéficier d’une retraite de ministre à vie

Portrait de Hola2
20/juillet/2023 - 22h45

Allez, du balai et à jamais.

Portrait de Interstellar
20/juillet/2023 - 21h22
katy's mall world tour a écrit :

attal,il a vraiment la tete du suceur sous une table.

Vos propos sont honteux et calomnieux. Sous couvert de l'anonymat vous vous permettez de salir un Ministre et un homme. Que fait la modération ???

Je note par ailleurs les innombrables fautes d'orthographe et de syntaxe qui jonchent le texte de l'annonce. ça devient infréquentable ce site...

Portrait de Philtlse
20/juillet/2023 - 20h59
Le gauchiste a écrit :

Pap Ndiaye a été un excellent ministre de l'Education, la barre est haute pour Gabriel Attal. Espérons qu'il saura lutter contre l'extrême droite aussi bien que son prédécesseur.

 

Vous êtes parvenu dans le top 10 des meilleurs blagues de la semaine, félicitations

Portrait de Alexshe
20/juillet/2023 - 20h55

"j'ai servi le mieux que je pouvais avec toute ma force et mon intelligence"   tout est dit smiley

Portrait de Ocarina
20/juillet/2023 - 20h49
Le gauchiste a écrit :

Pap Ndiaye a été un excellent ministre de l'Education, la barre est haute pour Gabriel Attal. Espérons qu'il saura lutter contre l'extrême droite aussi bien que son prédécesseur.

 

Pour que les lacunes du public soient moins visibles, il voulait abaisser le niveau du privé avec sa mixité sociale plutôt que d'essayer de remonter le niveau du public à celui du privé ; si c'est ça un bon ministre...  smiley

D'autant plus qu'il plaçait ses propres enfants dans une des plus prestigieuse école privée.

 

Portrait de Electro
20/juillet/2023 - 20h42
Le gauchiste a écrit :

Pap Ndiaye a été un excellent ministre de l'Education, la barre est haute pour Gabriel Attal. Espérons qu'il saura lutter contre l'extrême droite aussi bien que son prédécesseur.

 

Vous plaisantez ! j'espère....

Ahhhh.... c'était de l'ironie.

Portrait de lumelec
20/juillet/2023 - 20h40

"vive l'école de la republique"  mais moi je mets mes enfants à l'école alsacienne ; quel clown !