10/07 11:46

De l'économiste lauréate du prix Nobel Esther Duflo à l'écrivain Bernard Werber, de nouvelles voix rythmeront à la rentrée la matinale de France Culture, allongée et toujours animée par Guillaume Erner

De l'économiste lauréate du prix Nobel Esther Duflo à l'écrivain Bernard Werber, de nouvelles voix rythmeront à la rentrée la matinale de France Culture, allongée et toujours animée par Guillaume Erner, a annoncé à l'AFP la nouvelle directrice de la station.

Sur le modèle déjà testé par France Inter, la matinale, qui débutera désormais à 6H30, accueillera "cinq grandes personnalités de façon tournante et hebdomadaire", a expliqué Emelie de Jong.

Ainsi, Esther Duflo abordera chaque lundi une question d'actualité. Elle cèdera sa place le mardi à la scientifique numéricienne Aurélie Jean, le mercredi à l'auteur des "Fourmis" Bernard Werber, le jeudi à la glaciologue Heïdi Sevestre, et le vendredi au neurologue Lionel Naccache. De nouvelles chroniques alimenteront en outre les "Matins de France Culture", écoutés par près de 700.000 auditeurs, comme "les enjeux de la planète", "le journal de l'économie", "planète connectée" sur les questions numériques et "planète culture".

Ce renforcement va de pair avec la suppression du journal de 22h, décidée par la direction de Radio France et dénoncée par ses syndicats lors de deux journées de grève qui ont également impacté France Musique. Cette dernière conservera ses journaux d'information du matin, initialement menacés, dans un format raccourci, selon une information du Monde confirmée à l'AFP par Radio France. Autre changement pour France Culture, les départs de Tewfik Hakem et d'Olivia Gesbert.

Animatrice de la mi-journée depuis sept ans, cette dernière sera remplacée par Géraldine Mosna-Savoye et Nicolas Herbeaux, dont l'émission "le Book club" sera rallongée et présentée de 15H à 16h par Marie Richeux. D'après Télérama, ces départs s'inscrivent dans le cadre de "tensions répétées", ce qu'Emelie de Jong ne souhaite commenter, n'ayant pris ses fonctions que mi-juin.

Sa prédécesseure, Sandrine Treiner, a démissionné en janvier après avoir été accusée de management brutal. Plus généralement, les équipes de France Culture "ont traversé quelques moments difficiles, il faut surtout aller de l'avant", estime Emelie de Jong, tandis que des formations en management seront imposées aux producteurs d'émission.

Parmi les autres nouveautés: l'arrivée d'Astrid de Villaines, cheffe du service politique du Huffpost, aux manettes de l'émission hebdomadaire "Sens Politique", le retour le vendredi après-midi de "La conversation scientifique" d'Etienne Klein, arrêtée à la rentrée 2022, ou encore une collection de podcasts confiée au mathématicien Cédric Villani, attendue en octobre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions