03/07 10:02

Des portails d'informations appartenant au groupe médiatique Patriot proche du patron du groupe paramilitaire russe Wagner, Evguéni Prigojine, ont été bloqués

Des portails d'informations appartenant au groupe médiatique Patriot proche du patron du groupe paramilitaire russe Wagner, Evguéni Prigojine, ont été bloqués par le gendarme russe des télécoms, après une rébellion armée avortée. Plusieurs sites d'actualité politique et économique russe, dont Ria Fan, tous liés au groupe de M. Prigojine, étaient inaccessibles depuis la Russie, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Leurs adresses internet figurent dans le registre "accès restreint" de Roskomnadzor, agence gouvernementale chargée de bloquer les contenus illégaux et extrémistes, mais aussi les médias et autres ressources bannies par les autorités.

D'autres médias liés au groupe Patriot, Nevskie Novosti et Ekonomika Segodnia, ont annoncé qu'ils cessaient leurs activités, selon leurs chaînes Telegram respectives.

Ce blocage intervient une semaine après la révolte avortée des combattants de Wagner initiée par Evguéni Prigojine, qui a fait frémir le pouvoir du président Vladimir Poutine. M. Prigojine avait finalement abandonné sa rébellion et accepté de partir au Bélarus à la faveur d'une médiation du président bélarusse Alexandre Loukachenko, un allié de Moscou.

Au-delà de Wagner, Evguéni Prigojine était impliqué dans de nombreuses autres activités telles que les médias et la restauration. Il était jusqu'en mai à la tête du conseil d'administration du groupe médiatique Patriot, créé en 2019, et ensuite vice-président de son conseil d'administration, selon les médias russes.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions